Index du Forum

 

   FAQ  -  Rechercher  -  Membres   -  S’enregistrer   Connexion
Au centre exact de la ville.

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum >>> RP - Monde Réel >>> Fenrir
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Ashy
Divinité


Hors ligne

Inscrit le: 19 Mar 2009
Messages: 21
Nom complet: H-I
Féminin
Âge: indéterminé
Magie utilisée: Divine

MessagePosté le: Mer 15 Avr - 20:37 (2009)    Sujet du message: Au centre exact de la ville. Répondre en citant

Le flot de papillon s'estompa pour laisser place à une femme de moyenne taille, au ventre arrondi et au visage marqué de profondes cernes, flanquée d'une enfant, demi portion d'environ douze ans habillée à la dernière mode de NeoBabylon, et dont les cheveux décolorés contrastaient fortement avec sa moue de marbre.

Nous y sommes.

H-I regarda le village de Fenrir. Depuis cinquante ans, il n'avait subi aucun changement, comme s'il était figé dans sa forme depuis que l'académie de magie avait été bâtie. Académie en vérité inutile, personne n'avait osé entrer dedans suite aux histoires de fantôme, et surtout aux prix exorbitants qu'affichaient les feuilles d'inscription.
Et maintenant ?
H-I avait accompagné la mortelle où elle le désirait. Malgré son détachement des plus marqués sur cette affaire, elle était curieuse de savoir ce qu'elle allait faire avant l'accouchement. Car il était clair qu'à part son enfant, plus rien ne reliait cette femme à la vie.


Dernière édition par Ashy le Dim 7 Juin - 19:11 (2009); édité 1 fois
Revenir en haut
Publicité







MessagePosté le: Mer 15 Avr - 20:37 (2009)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Lin
Habitant


Hors ligne

Inscrit le: 16 Déc 2008
Messages: 115
Nom complet: Ma Lin
Féminin
Âge: 12 (apparence) - 20
Magie utilisée: Aucune

MessagePosté le: Jeu 16 Avr - 19:57 (2009)    Sujet du message: Au centre exact de la ville. Répondre en citant

Le paysage de Fenrir commença à se dessiner peu à peu. Lin le regarda simplement, devenir de plus en plus net. Alors qu'elles furent enfin matérialisées dans une petite rue étroite, la fréquentation de la vile, n'avait en rien changée. Quelque passants par ci, par là, parfois le regard heureux ou serein, d'autre plus expressif encore, qui semblaient pressés et la tête emplie de soucis. Tous autant qu'ils étaient, restaient occupés, inlassables , leur vies réglées telles des boites à musique. Ils vivaient. C'était exactement le véritablement terme du mot vivre. Ils n'en avaient certainement pas encore conscience, c'est tout. Lin les enviait-elle ?! A les observer ainsi, d'un regard devenu à présent le plus objectif, et le plus plat qui soit.

* Non, Je n'ai envie de rien... Et je n'envie personne... Je veux juste la paix. *

Une tranquillité qu'elle n'aurait certainement pas. Lin observa du coin de l'œil la déesse, toujours à ses talons. S'il y en avait une, maitre dans l'art de l'indifférence, finalement, ce devait-être elle. Lin n'avait pas besoin de se plonger dans de grandes réflections pour deviner cela. Le genre de personne sans personnalité, qui vous écœure rien qu'a regarder leur air qui semble lui au contraire vous affirmer que la personne ennuyeuse, c'est vous.

- Tu vas me suivre jusqu'à quand ainsi ?! Je veux être seule. Tu m'as ramenée dans le monde des vivants, et bien ''merci'' . Maintenant laisse moi. Je ne veux pas d'une gamine idiote et ignorante à mes côtés.

Malgré son nouvel état de dépression pure- A quoi bon se le cacher ?! - la colère l'avait quelque peut ranimée, face à la présence de la déesse. La passivité de celle ci était insolente. Lin l'avait traitée de gamine. Ironique, pour quelqu'un qui était retombée ''en enfance'' durant deux jour. Elle portait à nouveau un enfant dont elle n'avait rien à faire, mais au moins, cette torture étai belle et bien finie.
Malheureusement, c'était presque une joie insignifiante, face à un autre supplice,nouveau, bien plus déchirant, qui la faisait souffrir progressivement à chaque seconde.


- Une déesse mineure c'est cela ?!.. Et qu'elles sont les deux malheureuses lettres qui te font office de nom ? Que tes sois-disant supérieur t-ont aimablement accordé, dans leur infinie bonté ?! pfeu .. ça me dégoute. Vous n'êtes même pas capables de vous rendre compte que vous êtes traités comme des esclaves, non , c'est encore pire je crois. Kael , lui au moins, était plus intelligent que cela.

Elle marqua une pause, scrutant avec dédain la petite déesse à ses côtés.

- Il était déjà beaucoup plus intéressant que ce qui me fait office de chien en ce moment .
_________________
Revenir en haut
Ashy
Divinité


Hors ligne

Inscrit le: 19 Mar 2009
Messages: 21
Nom complet: H-I
Féminin
Âge: indéterminé
Magie utilisée: Divine

MessagePosté le: Jeu 16 Avr - 21:10 (2009)    Sujet du message: Au centre exact de la ville. Répondre en citant

A quoi servait toute l'insolence dont l'humaine faisait preuve ? Cela finissait par être agaçant. Comme si elle ne pouvait se taire. Il était d'un autre côté compréhensible que cette femme relâche toute sa colère sur un dieu, puisqu'ils étaient la cause du décès de celui auquel elle semblait attachée.

Je n'ai pas le droit de te laisser seule.

Elle continuait ses remarques perfides, sans se soucier de la déesse. Si après tout elle se complaisait dans ce flux de mesquineries, c'était son affaire. Cela n'atteignait en rien la divinité.

J'ai pour immatriculation H-I. Maintenant, si tu ne souhaites pas voir ma présence, je peux adopter la forme d'un esprit, en me liant à toi. Tu ne me verras pas.

Cela devrait lui convenir. Cela faciliterait la vie de tout le monde.


Dernière édition par Ashy le Dim 7 Juin - 19:11 (2009); édité 1 fois
Revenir en haut
Adora
Habitant


Hors ligne

Inscrit le: 21 Jan 2009
Messages: 90
Nom complet: Adora Whitlock
Féminin
Âge: 18 ans
Magie utilisée: Aucune

MessagePosté le: Sam 18 Avr - 20:58 (2009)    Sujet du message: Au centre exact de la ville. Répondre en citant

Adora errait dans les rues. Enfin ! Errer ! Il fallait le dire vite ! Elle ne trainait là que depuis quelques minutes seulement. Mais le temps s'écoulait de façon différente de celle des humains. Dans cette position, cet état d'esprit, on pouvait dire qu'elle errait. Silencieuse, donnant l'impression de survoler le pavé tel un fantôme. Pensive.
Elle aurait aimé revoir Ciel et Sébastian. Elle aurait aimé aller les retrouver où qu'ils soient. Mais mine de rien, le lien qui les unissait était bien différent que celui d'un valet insignifiant et d'un maître banal. Ce duo était hors du commun.


* Ce lien est intéressant ... leur histoire doit l'être tout autant ... *

La jeune femme, perdue dans ses pensées, marchait le regard vers le sol, regardant les pavés sans les voir.

* J'espère que l'enfant n'aura rien ... s'il venait à mourir maintenant ... Non. Le démon ne le laissera pas mourir. Pas ainsi, pas ici. *

Dans le labyrinthe des ruelles, le vampire arriva à un tournant. Elle suivait les murs, restait dans l'ombre. Puis elle releva la tête et vit deux silhouettes. Deux femmes. Adora crut reconnaître l'une d'elle.

* Non ... elle était plus jeune ... Ca ne peut pas être elle. *

Des deux femmes, l'une d'elle était petite et jeune. Ses cheveux flashs étaient attachés en deux couettes hautes. Sa tenue légère et foncé jurait sur sa peau pâle. Quant à la deuxième, elle semblait adulte et fatiguée. Son ventre rond se dessinait sur ses vêtements et laissait supposer son état. Son odeur, bien que légèrement différente que précédemment restait la même. La gamine.
Adora continua d'avancer tout en s'interrogeant. Comment pouvait-elle avoir autant changé alors que la dernière fois qu'elle l'avait vu elle rajeunissait à vu d'oeil.


" Vous ... "

Les mots ne venaient pas. Comment pouvait-elle s'expliquer ? En faite, elle n'avait rien à dire. Cette femme enceinte, là, devant elle lui rappelait une fois de plus ce qu'elle n'aurait jamais. Mais le vampire ne voyait pas l'ampleur de la chose. Est-ce qu'elle était jalouse ? Triste ? Non. C'était des sentiments humains. Adora ne savait plus ce que c'était. Elle se contentait d'assister à ce qui se passait autour d'elle sans rien ressentir. Rien d'humain. Plus que d'habitude, alors que son esprit vagabondait à milles lieux de là, elle n'arrivait pas à ressentir une quelconque émotion.
_________________
Revenir en haut
Lin
Habitant


Hors ligne

Inscrit le: 16 Déc 2008
Messages: 115
Nom complet: Ma Lin
Féminin
Âge: 12 (apparence) - 20
Magie utilisée: Aucune

MessagePosté le: Lun 20 Avr - 13:27 (2009)    Sujet du message: Au centre exact de la ville. Répondre en citant

- Tu n'as "pas le droit" ?! C'est bien ce que je pense... tu n'es qu'une idiote .

Pourquoi était-elle si dure avec la petite déesse ?! Elle ne faisait que ce que les ordures d'en haut lui intimaient l'ordre de faire. Non, elle ne devait pas laisser sa colère prendre le dessus. Elle était impuissante. Les dieux, supérieurs, ou même mineurs, étaient bien plus puissants qu'elle. Elle ne pourrait jamais rien contre eux.

- C'est pourtant moi que tu surveilles. Si je te dis que je veux être seule, tu devrais m'obéir aussi non ?! Je n'ai besoin d'aucune compagnie. Alors retourne voir vos usurpateurs de supérieurs et laisse moi .

La déesse mentionna enfin son nom. Sa voix détachée était de plus en plus agaçante. Et sa proposition était à vomir .

- H-I c'est cela ?! .... Je refuse que tu puisses te lier à moi . Je ne t'aime pas . Tu es agaçante, et stupide. Je ne veux pas de quelqu'un comme toi à mes côtés. Mais je te l'ai déjà dit. Je ne veux plus personne avec moi .

Elle entendit des pas, venant de derrière. Elle se retourna et pu apercevoir une femme. Une très belle femme. L'avait-elle déjà rencontrée ?! L'expression de l'inconnue semblait le confirmer... Lin s'en moquait presque . Qu'elle passe son chemin, elle n'en avait strictement rien à faire. Elle ne voulait croiser personne, et surtout elle n'avait d'explication à formuler à aucun autre qu'elle même peut être. Et encore... Elle en avait assez. Elle voulait se retrouver accompagnée de son esprit mourant un peu plus à chaque seconde pour seule compagnie. Elle souhaitait se renfermer dans le peu qu'il lui restait. Mais que lui restait-il vraiment ? Elle n'avait jamais accordé d'importance à autre chose ou quelqu'un d'autre qu'à Kael . Et si tous ses prochaines connaissances demeuraient toutes comme H-I, elle était sûre de ne rencontrer plus personne d'autre à sa hauteur.

* Non, je ne veux rencontrer personne d'autre. C'est ridicule . *

Son ventre remua brutalement, la ramenant à la réalité. Cet réalité qu'elle ne pensait plus qu'à fuir, et qu'elle haïssait au plus haut point.
Elle ne fit plus attention à H-I, décidant de l'ignorer royalement. Elle ramènerait bien son grain de sel toute seule . Elle observa un peu plus la nouvelle venue. Pourquoi avait-elle cette impression de déjà vue ?! Cette sensation d'agacement pur montant en elle dès qu'elle dévisagea la jeune femme ?!


- Que veux-tu ?! Je ne sais pas qui tu es. Arrête de me regarder ainsi. C'est mes rondeurs qui te choquent ?! N'as tu jamais vu de femme enceinte ?! Je te rassure, ça n'a rien de plaisant. Surtout quand on ne désire pas cette enfant.

Elle s'arrêta de parler, pour jeter un rapide regard à H-I. Était-ce pour ce même enfant que les dieux ne la laissaient toujours pas en paix ?! Pourquoi n'y avait-elle pas penser plus tôt ?! Il n'y avait pourtant pas d'autre explication ... Que représentait-il pour eux ?! Un enfant non désiré, descendant de la famille Ma , qu'elle avait toujours profondément détestée, tout comme sa propre famille de petite enfance... la famille Yuong. Elle reporta finalement à nouveau son attention sur l'autre femme .

- Je ne sais pas pourquoi je te raconte tout cela. Je ne te connais même pas .... ou bien tu n'étais pas assez intéressante pour que je t'accorde de l'importance. A vrai dire, pas grande chose est digne d'importance ici. A présent, il n'y à plus rien je dirais.
_________________
Revenir en haut
Ashy
Divinité


Hors ligne

Inscrit le: 19 Mar 2009
Messages: 21
Nom complet: H-I
Féminin
Âge: indéterminé
Magie utilisée: Divine

MessagePosté le: Lun 20 Avr - 16:47 (2009)    Sujet du message: Au centre exact de la ville. Répondre en citant

Edit' Lully : Au nom du String Gourmandise, j'ai supprimé comme demandé le message ci-dessus ! Supra-Lully, dans les étoiiiiles... *SBAM*

Quel manque d'éducation, de politesse... Même avec les arguments d'une femme blessée, elle ne pouvait être pardonnée. Mais tant qu'elle avait cette puissance en son ventre...
Un mortel arriva dans le champ de vision de la déesse. Elle sut immédiatement que mortelle n'était pas le terme exact. Ces sans-vie qui se croyaient dignes du qualificatif d'immortels...
Ne sentant aucune pensée négative venant de cette femme pour celle qu'elle devait protéger, H-I ne réagit pas, surveillant toutefois la vampire du coin de l'œil. Elle semblait même connaître sa protégée. Ce qui n'était apparemment pas réciproque, vu le ton acerbe - mais pouvait-elle en user d'autres ? - qu'avait employé l'humaine enceinte.
La déesse n'avait pas répondu aux provocations de cette dernière, et n'avait pas plus accepté sa requête. Comme si sa voix était supérieure à celle des ordres divins. Elle resta juste en retrait, prête à intervenir au cas où la sans-vie voudrait s'en prendre à la mortelle.

Il est une chose que H-I ignorait, en tant que déesse mineure, c'est que cet enfant aurait sûrement pu défendre sa mère et lui sans aucun aide. Mais la déesse était là pour empêcher la mère de se faire du mal pendant que son fils grandissait encore en elle - l'enfant aurait-il tenté de blesser sa propre mère en échange de la vie ? - et pour récupérer le bébé une fois né.
En vérité, elle ne pouvait que regarder, et attendre.
Revenir en haut
Adora
Habitant


Hors ligne

Inscrit le: 21 Jan 2009
Messages: 90
Nom complet: Adora Whitlock
Féminin
Âge: 18 ans
Magie utilisée: Aucune

MessagePosté le: Mar 21 Avr - 19:36 (2009)    Sujet du message: Au centre exact de la ville. Répondre en citant

Adora resta hébétée devant le ton de la jeune femme. Celle-ci ne paraissait pas la reconnaître. Et elle ne semblait pas être dans son état "normal" non plus.

* Je me souviens ... la gamine qui n'avait pas "apprécié" qu'on lui demande notre chemin ... Oui ! Je suis certaine que c'est elle. Elle a exactement la même odeur mais avec quelque chose en plus ...*

Le vampire, bien qu'ayant un cerveau plus complexe que les humains, chassait de sa mémoire les détails inutiles au fur et à mesure. Trop de pensées pouvaient agacer ...
Elle regarda le ventre gonflé de la chinoise.


* En faite c'est évident cette odeur ... ils sont deux maintenant ! Mais ça reste assez bizarre ... *

Pour une raison qu'elle ignorait, elle ne trouvait pas l'odeur de sa progéniture "normale" ! La chose qui poussait dans son ventre était différente de d'habitude. Bien qu'aucune odeur humaine ne se ressemble, les humains et les morts ou démons ou autres créatures existantes sortants de la catégorie d'humain n'avaient la même odeur. Ou simplement une odeur se rapprochant. Si les humains avaient une odeur se rapprochant de celle de la rose, les autres se rapprocheraient du lys ! Biensur, c'était une façon simpliste de voir la chose. En réalité, les odeurs étaient bien plus complexes ! Chaque être en avait une qui lui était propre, mélangeant toute une panoplie de senteurs. D'autant plus que si les vampires sentaient celle du sang, les démons sentaient celle de l'âme et ainsi dessuite !

" Je dois avouer que j'ai du mal à comprendre votre hargne envers moi ... Notre précédente rencontre n'était certes pas joyeuse mais ce n'est pas une raison ... Nous ne nous connaissons pas. Je vous regarde comme j'ai l'habitude de regarder les gens. Et je ne vous juge pas. Vous pouvez être heureuse de cet enfant ou pas. Vous pouvez apprécier ces rondeurs ou pas ! C'est votre choix ! Mais m'agresser ne changera rien ... Ce qui doit arriver arrive toujours ... Et vous ne pouvez pas changer les choses ... "

Ainsi était la vie ! Si elle, elle pouvait porter un enfant, ce ne sera jamais le cas du vampire. Elle était figée dans sa jeunesse et cette beauté inhumaine et écoeurante. Son corps ne changera jamais plus. Jamais une ride, jamais un kilo de trop, jamais d'enfants ... Jamais elle ne connaitra les petits allez-à de la vie. Tout cela n'était plus pour elle. Elle ne faisait plus partie des humains. Et elle ne pouvait pas juger cette femme. Car quoi qu'elle dise, quoi qu'elle ait fait, ce n'était pas du ressort de la jeune femme que de juger. Elle pourrait toujours l'envier. Pourquoi pas après tout ?

Adora reporta son regard sur la fillette à ses côtés. Enfin fillette ... tout est relatif. Elle n'était certainement pas humaine. Son odeur était différente ...


* Si elle est en colère, ce n'est peut-être pas à cause de moi à la base ... *

Le vampire n'était ni désolée ni heureuse de ce qui pouvait arriver à cette femme. On pourrait lui reprocher son manque d'humanité ! Mais elle ne l'était plus de toute façon !
_________________
Revenir en haut
Lin
Habitant


Hors ligne

Inscrit le: 16 Déc 2008
Messages: 115
Nom complet: Ma Lin
Féminin
Âge: 12 (apparence) - 20
Magie utilisée: Aucune

MessagePosté le: Sam 25 Avr - 18:08 (2009)    Sujet du message: Au centre exact de la ville. Répondre en citant

Cette inconnue allait-elle continuer longtemps ainsi ? Ne la laisserait-elle donc jamais tranquille ?! Les gens ne semblent jamais se rendre compte du malheur des autres. Ou bien, peut être ne veulent-ils pas voir . Ou certainement encore, en rient-ils.... Tous méprisables ...
Lin reporta une nouvelle fois son regard sur la jeune femme . Elle la connaissait . C'est en tout cas ce que l'autre tentait de lui expliquer.


" Je dois avouer que j'ai du mal à comprendre votre hargne envers moi ... Notre précédente rencontre n'était certes pas joyeuse mais ce n'est pas une raison ... Nous ne nous connaissons pas. Je vous regarde comme j'ai l'habitude de regarder les gens. Et je ne vous juge pas. Vous pouvez être heureuse de cet enfant ou pas. Vous pouvez apprécier ces rondeurs ou pas ! C'est votre choix ! Mais m'agresser ne changera rien ... Ce qui doit arriver arrive toujours ... Et vous ne pouvez pas changer les choses ... "

Oui . Elle la connaissait . Ou plutôt, l'avait déjà rencontrée. La femme à la beauté écœurante , flanqué de son "frère" qui avait décampé comme un voleur par la suite. Comment avait-elle fait pour ne pas la reconnaitre avant ?! Une femme aussi laide, aussi inintéressante, ça ne s'oublie pas . Son allure n'avait pas changée . Et sa démarche toujours aussi superficielle .

* Elle ne m'avait pas manqué . Pourquoi fallait-il que je tombe sur elle ?! *

- Je sais qui tu es ... La sois-disante domestique à la recherche de son maitre. Quelle menteuse tu fais . Te voilà seule à présent . Mon raisonnement était juste .

Lin repensa à ce que la jeune femme, toujours inconnue par son nom, lui avait profané quelques secondes plus tôt. Sa haine ne faisait que croitre au fur et à mesure qu'elle prenait réellement conscience à qui elle avait à faire . Non, elle ne la supporterai jamais . Son air hautain et détaché ne faisait qu'amplifier sa rancœur. La jeune femme n'avait pourtant pas de véritable raison pour la détester, n'en avait jamais vraiment eu , mais après tout, qui n'avait-elle pas maudit dans cette ville ? Mis à part Kael, elle n'avait jamais attaché réellement d'importance aux autres . Même Emily, qui était probablement la seule avec qui Lin s'était entendue, au départ, elle n'avait tenu qu'un rôle de pion aux yeux de la chinoise . Elle s'en voulait toujours un peu pour cela d'ailleurs. C'était méprisable, mais ,un être humain reste fidèle à lui même après tout .

* Moi aussi je suis égoïste, et prétentieuse. Je le prouve encore maintenant, plus rien ne m'intéresse ici . Je n'en ai plus rien a faire. *

Lin regarda la femme avec dégout. Quelle pauvre ignorante... Mais à quoi bon s'entêter à lui répondre ? Tout l'indifférait à présent. Elle n'avait plus envie de perdre son temps dans une dispute sans aboutissement . Mais il fallait tout de même avouer que les paroles de cette « rivale » étaient risible . S'il était encore permis d'en rire. C'était plutôt à pleurer de honte et de désespoir .

- Je ne peux pas changer les choses n'est ce pas ?!... Ça me dégoute . Quelles paroles ignorantes à souhait ! C'est vrai, je ne décide de rien . Depuis toujours, ma vie n'a été qu'un amoncellement de défaites, d'injustices, et de moments difficiles . J'ai toujours était dominée , écrasée, et impuissante par la vie elle même. Ainsi que ces forces divines qui ne font que jouer avec moi . Je ne suis qu' humaine après tout . Mais dire que ce qui doit arriver arrive toujours, est une façon bien simpliste en plus de défaitiste, d'envisager les choses. Je hais cela, même si je me sais impuissante. Je ne veux pas que ce qui doit arriver se réalise, car c'est toujours néfaste .

Elle marqua une pause, les larmes venant lui picoter les joue. Elle en avait assez, oh que oui . Elle en avait mare de tout cela . Elle haïssait se déchirement en elle, qui ne cessait de creuser un gouffre toujours un peu plus immense.

- Si je pouvait changer les choses, je ne serais pas à la à parler à une femme que je ne supporte pas .

Elle regarda H-I, lui jetant un regard des plus hostiles . Sa plus grande rancœur c'était à elle, et ses supérieurs qu'elle la devait. A tous ces dieux ignorants , condamnés à exécuter des taches stupides, sans jamais se rendre compte de la mort du seul d'entre eux qui avait su se démarquer.
Le seul d'entre eux, qui lui avait apporté ce qu'elle n'avait jamais eu des siècles auparavant .


- Je me serais aussi déjà débarrassée de ce déchet, qui me sert de chien de garde.

A présent, elle ne savait même plus elle même à qui elle s'adressait des deux femmes . Mais cela l'importait peu.

- Et par dessus tout, je n'aurais jamais laissé Kael mourir ....
_________________
Revenir en haut
Ashy
Divinité


Hors ligne

Inscrit le: 19 Mar 2009
Messages: 21
Nom complet: H-I
Féminin
Âge: indéterminé
Magie utilisée: Divine

MessagePosté le: Dim 26 Avr - 08:48 (2009)    Sujet du message: Au centre exact de la ville. Répondre en citant

Quel blabla inutile. Les humains étaient-ils vraiment tous ainsi ?
H-I n'attendait qu'une chose : que cette femme accouche et qu'elle n'ait plus à la côtoyer. Vivement ce jour glorieux.
Elle ne devait pas être la seule à être blasée par les discours provocateurs de l'humaine. La vampire s'en prenait aussi dans la face, bien que les dieux furent au premier rang malgré tout.
K-L, K-L, K-L, et blablabla. Si seulement elle pouvait toucher la mortelle et lui créer des contractions, histoire qu'elle lâche son enfant un peu plus tôt...
Revenir en haut
Adora
Habitant


Hors ligne

Inscrit le: 21 Jan 2009
Messages: 90
Nom complet: Adora Whitlock
Féminin
Âge: 18 ans
Magie utilisée: Aucune

MessagePosté le: Lun 27 Avr - 13:43 (2009)    Sujet du message: Au centre exact de la ville. Répondre en citant

La vampire ne fut pas particulièrement ravie de voir que l'humaine se souvenait d'elle ...

" Menteuse ? Qui vous dit que nous ne nous sommes pas séparé pour mieux chercher ? ...
De toute façon, vous avez raison. C'était ... un coup monté ! Une histoire inventée ! Ce n'était pas le mien de maître que l'on recherchait mais le sien. Je me contentais de l'escorter ... Pour le reste, je ne sais pas si ce qu'il a dit est vrai. Je ne le connais pas plus que ça ... C'est aussi la raison pour laquelle je suis seule. "


Le vampire n'avait pas besoin de mentir d'avantage ! Elle ne coulait pas pour autant le démon. Elle disait cela sans arrière pensées et sans but précis. De toute façon, qu'est-ce-que ca pouvait faire à l'humaine ? Ce n'était pas contre ou pour elle que ce mensonge avait été mis en place mais pour que la recherche soit plus plausible ! Mais si elle se réjouissait d'avoir douté d'eux, qu'il en soit ainsi.

* Si ca peut lui faire plaisir ... *

Elle ne lui cachait pas non plus qu'elle était seule. Mais de toute façon, la jeune femme préférait cela à la mauvaise compagnie ou aux gens ennuyeux ...

Adora était restée silencieuse le temps d'écouter l'humaine. Elle semblait en vouloir à la terre entière et aux deux femmes présentes aussi.


* C'est bizarre ... Elle me fait penser à quelqu'un ... *

Quelqu'un ? ... Pour Adora, son temps, sa période d'humaine, avait été une autre vie, sur une autre planète à une autre époque. De son vivant, Adora avait aussi été impuissante à tout ce qui lui arrivait. Elle n'avait jamais rien décidé pour elle si ce n'est que de mourir. Elle regardait les choses se passer autour d'elle sans jamais pouvoir y faire quelque chose. Elle avait toujours été spectatrice des malheurs qui lui tombaient dessus, quel qu'en soit la nature. Comme extérieur à son corps, elle se voyait elle même sans vouloir accepter que c'était bien elle cette fillette, cette adolescente, cette jeune femme ...

De son côté, l'humaine s'était tut. Elle ne regardait personne en particulier, elle maudissait tout le monde.


* K-L ? L'homme qui était apparut nu ? Non ... je ne pense pas qu'une personne dégageant autant de force puisse mourir ! Mais ils semblaient liés l'un à l'autre. Ou du moins elle tenait à lui ... Son désespoire peut se comprendre mais ce n'est pas une raison quand même ... *

Adora la regardait sans la voir. Ses yeux d'ambre perdus dans le vide ...

" Vous n'avez pas encore finit ... on en finit jamais ... "

Il y avait peu de chance que la femme enceinte comprenne quelque chose. Mais le vampire savait de quoi elle parlait. Car malgré le fait qu'elle soit morte, sa vie s'était éteinte sans vraiment le faire ... La différence avec "l'avant" c'était que les choses n'avaient plus aucunes importances pour elle. Elle se moquait de tout, se désintéressait de tout ...

La Mort n'est pas paisible pour tout le monde.

_________________
Revenir en haut
Lin
Habitant


Hors ligne

Inscrit le: 16 Déc 2008
Messages: 115
Nom complet: Ma Lin
Féminin
Âge: 12 (apparence) - 20
Magie utilisée: Aucune

MessagePosté le: Ven 8 Mai - 16:17 (2009)    Sujet du message: Au centre exact de la ville. Répondre en citant

Ce qu'elle était lassante cette Madame ''Je suis belle et j'ai toujours raison sous mes paroles philosophiques''... Une véritable plaie . Lin aurait préféré ne jamais l'avoir croisée de nouveau. Elle aurait du ne jamais revenir à Fenrir tout simplement. En y réfléchissant, il lui semblait que ce fut dès leur séjour dans ce village maudit que tout avait pris une autre tournure. Oui biensûr, l'arrivée de cette Eloise à l'appartement de Kael n'avait fait qu'accélérer les choses. Mais pour la jeune femme, tout avait véritablement basculer lors de leur arrivée chez Lully.
Elle n'avait d'ailleurs revu le dieu que de façons ''mouvementées et reprochables '' comme elle se plaisait à qualifier ses deux dernières apparitions, qui n'avait était qu'une accumulation d'erreurs.

Elle n'éprouva aucune satisfaction lorsque la jeune femme avoua avoir menti, qu'elle n'était pas la sœur de l'autre homme, et n'avait pas de maitre. Elle n'en avait plus rien à faire. Qu'est ce qu'une dispute, ou un signe de victoire pouvait bien lui apporter ?! Si ce n'est des complications qui lui paraissaient bien minimes face à son chagrin .
Elle était égoïste, elle le savait, et elle se doutait que l'inconnue s'était forgée cette même opinion d'elle.
Mais cette femme, qui était-elle, mis à part une tricheuse, dont le calme irrationnel émanait de ses yeux scrutateurs, et de sa démarche doucereuse.
Se permettre cependant des remarques sur l'incapacité d'en finir, était tout sauf ce que la chinoise aurait pu avoir encore envie d'entendre. C'était bien ce qu'elle redoutait. Tous ici dans cette ville, Ils était immondes, ne se souciant que d'eux même eux aussi, sous leur propos se voulant savants, alors qu'ils ne sont rien qu'un ramassis de paroles démodées appartenant à de vieux parchemins légendaires.

Lin avança de quelques pas, décidée, alors qu'elle aurait cru ne jamais avoir la force de bouger encore et encore. Ce serait certainement sa dernière manière de s'exprimer dans ce monde sans véritable foi, ni loi , qui l'étouffait toujours un peu plus, tout en lui donnant froid.
Elle se planta devant sa rivale, et la gifla, laissant une marque rouge, qui ne tarderait pas à disparaître malgré l'ardeur dont la chinoise ne s'était pas privée pour la frapper. Elles restèrent bien quelques secondes sans ne rien dire l'une et l'autre, sans même bouger. H-I ne prononça rien non plus. C'était à se demander si cette fille était apte au jugement sans requérir l'aide de ses précieux supérieurs.
Finalement, Lin recula un peu, observant avec dégout l'autre en face d'elle.


- Qui êtes vous pour prétendre que je n'ai pas encore finit, qu'on ne peut jamais en terminer ?! Vous vous permettez non seulement de juger le monde avec lâcheté, mais en plus de cela, vous essayez de donner des leçons , sous vos grands airs de sage irréprochable . Les gens comme vous ne font que me dégoutter un peu plus, il me font perdre mon temps, un temps qui ne m'a jamais rattrapée , mais dont je n'ai plus rien à faire.

Elle ne dit plus rien, se sentant étrangement faible . Qu'avait-elle tout à coup ? Elle porta la main à son ventre, raide et tendu. Poussant un léger cri, elle se sentit obligée de s'assoir sur le rebord pitoyable qui servait de trottoir à deux mètres de là. Elle dut s'y reprendre à plusieurs fois, pour réussir à respirer convenablement, mais au bout de quelques secondes, le mal qui était soudainement apparu dans son bas ventre repartit.

Quelques légères secousses se firent ressentir à leur tour. Lui, était en pleine forme au moins. Pourquoi ne pouvait-il pas au moins partager sa tristesse ? C'était pourtant ce que faisaient les enfants , les rares fois où ils apercevaient leur mère pleurer. Ils se sentaient impressionné, mais le chagrins irrésistible pour celles qui les choyaient prenait vite le dessus.
Et bien qu'attendait-il, Lui, pour compatir, ou au moins se faire oublier ?! De plus ses douleurs au ventre se faisaient de plus en plus fréquentes. Elle avait failli oublier ce que c'était depuis ces quatre millénaires, que de porter un enfant.
Des sentiments de vertiges apparurent à leur tour, et d'un pas mal assurés, elle se força à se lever .
Elle parla de nouveau, pourtant beaucoup trop faible pour se tourner et regarder l'autre femme .


- Je veux en finir, j'ai beaucoup trop attendu , j'ai tout perdu . J'en terminerai pour de bon, car je ne veux plus souffrir de rien ...

Elle se détourna définitivement de l'inconnue, et fit de nouveau face à H-I, toujours impassible . Elle allait au moins se rendre utile une dernière fois, et bientôt, elle s'en irait, et la laisserait enfin seule .
Lin savait qu'il était bientôt temps ...


- S'il te plait, j'aimerai retourner à l'appartement de Kael, dans la ville de Néobabylon . Je me suis trompée, je n'ai plus rien à faire ici ...

Elle n'eut pas le temps de prononcer autre choses, de nouveau les douleurs à la partie inférieures de son ventre se firent plus intenses, et sa raison vacilla. Elle s'agenouilla doucement, pour finalement s'évanouir ...
_________________
Revenir en haut
Ashy
Divinité


Hors ligne

Inscrit le: 19 Mar 2009
Messages: 21
Nom complet: H-I
Féminin
Âge: indéterminé
Magie utilisée: Divine

MessagePosté le: Sam 16 Mai - 15:48 (2009)    Sujet du message: Au centre exact de la ville. Répondre en citant

L'humaine se tourna vers elle. Elle n'avait même pas pris la peine d'accorder de l'attention à sa conversation avec la vampire, mais dès qu'elle sentit qu'elle était regardée, elle écouta les paroles de la mortelle.

S'il te plait, j'aimerai retourner à l'appartement de Kael, dans la ville de Neobabylon.

Au moins, elle avait compris à quoi lui servait H-I. Bien que le nom du dieu K-L sorte à nouveau comme argument, cela allait de soit.
L'humaine s'évanouit, et H-I vit en son ventre l'être humain qui attendait de naître bouger. Non pas comme les mortels le voyait, cela aurait été vraiment immonde de le voir ainsi, mais c'était quasiment impossible d'expliquer normalement pour quelqu'un qui ne comprenait rien à la puissance des dieux. En tout cas, le fait était qu'elle savait qu'il était en mouvement. Elle allait bientôt accoucher. Quel soulagement...

Sans accorder un regard à la vampire qui venait se se prendre une puissante gifle, elle prit la main de la mortelle, et appela les Halusis pour se diriger vers l'appartement NeoBabylonnien.




Suite :
http://gloryofneobabylon.xooit.com/t91-Derniers-instants.htm#p1016

NeoBabylon >>> Appartements >>> Appartement de Kael et Lin >>> Derniers instants


Dernière édition par Ashy le Dim 7 Juin - 19:11 (2009); édité 1 fois
Revenir en haut
Ciel
Mystique


Hors ligne

Inscrit le: 28 Fév 2009
Messages: 32
Nom complet: Ciel Phantomhive
Masculin
Âge: 12 ans
Magie utilisée: Des esprits

MessagePosté le: Sam 23 Mai - 16:37 (2009)    Sujet du message: Au centre exact de la ville. Répondre en citant

Sebastian marchait, une fois n'était pas coutume. Il marchait tranquillement, sans presser le pas, d'un rythme tout à fait humain. Un sourire paisible jouait sur ses lèvres trop pâles. Dans ses bras, soutenu par les mains gantées de blanc du valet se trouvait Ciel. Il ne semblait pas s'offusquer d'être porté à la manière d'une mariée. En fait, il semblait s'en moquer éperdument. Son unique oeil visible, d'un bleu royal et pur, s'était déposé sur le sol. Son visage n'exprimait aucune émotion. Peut-être était-il un peu fatigué... D'un geste lent, il serra vaguement contre lui la veste de son serviteur, qui l'avait posé sur ses épaules quelques instants plus tôt.

" Une fois que nous serons arrivés au manoir, Master, je vous préparerais du lait chaud avec une once de miel. Cela vous aidera à dormir. Vous avez besoin de repos... "

Un infime mouvement de l'enfant dans les bras de son majordome l'intima à se taire et, d'instinct, Ciel joignit ses mains, frôlant du bout de ses doigts l'énorme bague d'argent surmontée d'un saphir. Il semblait pensif, peut-être un peu perdu... Le vent souffla vers leur direction et rapporta à Sebastian l'odeur de trois personnes. Il reconnut sans peine celle de la femme vampire qu'il avait rencontré avec Ciel, plus tôt - Son nom était Adora, il s'en souvenait parfaitement - et s'étonna de détecter celle de la petite humaine qui lui avait porté affront lors de leur précédente rencontre... Pourtant, il y avait quelque chose qui clochait, d'autant plus qu'une troisième odeur se rajoutait aux autres. Le démon s'arrêta un instant, le sourire toujours aux lèvres. Même si les deux dernières effluves disparaissaient avec le vent, elles étaient récentes...

" Un problème, Sebastian ?... "

La petite voix de Ciel avait murmuré ces quelques mots, légèrement atténuée par la fatigue. Sebastian n'en resta que plus étonné. Comment son maître avait-il découvert sa perplexité, qu'il avait pourtant si bien masqué ? Il se rappela bien vite le "rituel" qu'ils avaient effectué un peu plus tôt et il secoua la tête, retenant un large sourire amusé. Plus proches que jamais... Ils étaient plus proches que jamais. Et déjà, l'âme du démon entachait peu à peu celle de l'enfant, si pure et pourtant souillée...

" Ce n'est rien, Master, rien du tout. Nous approchons juste de l'étrange femme que nous avons rencontré plus tôt dans la matinée. Non pas celle qui vous a enlevé, bien entendu. "

" ...Ah, oui. La vampire. "

Avec un sourire effacé aux lèvres, le valet des Enfers acquiesça aux paroles de son maître. Le repositionnant plus confortablement dans ses bras, il reprit sa marche. Ciel avait l'impression que, quelque part, Sebastian ne disait pas toute la vérité, mais il se garda bien de le demander. Le démon semblait tracassé. Il ne savait pas comment il pouvait savoir les émotions de son valet, mais il les connaissait. Cela devait avoir un lien avec ce sang qui coulait à travers ses veines... A ces pensées, le jeune Phantomhive eut l'impression de sentir son corps brûler d'une chaleur inhumaine. Il ne comprenait pas. Il ne voulait pas comprendre.

" Sebastian... "

L'interpellé jeta un coup d'oeil interrogateur à son maître, mais le visage poupin du jeune garçon était neutre. Aucune demande, aucun souhait. Juste le goût amer dans sa bouche d'avoir prononcé le nom de ce démon... Alors même qu'il était celui qui l'avait baptisé, ce prénom lui écorchait à présent les lèvres. Le sourire persistant du valet l'énervait prodigieusement. Mais en même temps, il l'appréciait d'un certain côté... Il se sentait en sûreté, dans les bras de son serviteur. Et quelque part, le visage fin et distingué du démon lui rappelait incontestablement un autre, plus âgé peut-être, à moitié effacé par le temps. Son père... Son protecteur.

" Vous n'êtes pas partie, Adora ? Vous semblez rester seule observatrice du temps... "

Sebastian ne put termina sa phrase que son sourire disparut soudainement. Il y avait quelque chose. Levant brusquement les yeux au ciel, il comprit. Tout s'emboitait. Une gamine anormale, un dieu à demi nu à ses côtés, l'odeur persistante d'une divinité mineure qui flottait dans l'air, et ce tumulte dans l'autre monde... Il tourna son visage anormalement pâle vers son jeune maître, une mine inquiète qu'il ne pouvait pas dissimuler. Qu'il ne pouvait plus dissimuler. Il était trop tard pour lui. Non. Pour eux.

" Que se passe-t-il, Sebast... Eh, ...Sebastian ?! "

L'enfant jeta un regard perdu à son valet qui venait de le déposer au sol et perdit le fil de ses réflexions lorsqu'il sentit les bras fermes et glacials de son majordome se refermer autour de lui. Les mains gantées de blanc glissèrent à sa taille et le força à déposer son menton au creux du cou du démon, lui rappelant désagréablement la position d'un slow. Il ne put qu'écarquiller lentement son unique oeil visible. La voix grave et veloutée du démon caressa ses cheveux, le faisant frissonner, et il comprit que celui-ci ne s'adressait pas uniquement à lui...

" Nous ne pouvons plus, n'est-ce pas ? Rester ici comme si de rien n'était, comme si rien ne s'était produit, alors qu'un terrible pouvoir s'est à présent concrétisé dans un enfant nouveau-né... C'est une force incontestable pour les dieux. Que vont-ils faire, à présent ? Un démon comme moi ne devrait pas... "

Le regard sanglant de l'inhumain se déposa sur le jeune garçon, presque avec tendresse, et Ciel sut que c'était la fin. Pourquoi ? Allait-il mourir, ainsi, sans même avoir accomplit son but ?! Sebastian n'était-il que mensonge, au final ? Il était écrit à l'avance qu'il allait le tromper, que c'était lui qui le tuerait à la toute dernière seconde. Mais alors, pourquoi était-il si déçu ? Il le savait, de toute façon. Il devait mourir. Son but était-il donc le plus important, au point de ne pas vouloir mourir juste pour l'accomplir ? L'enfant serra les poings sur la veste de jais du démon. La colère enflait en lui, plus forte et plus puissante que jamais. Il savait déjà qu'il n'arriverait pas à l'arrêter, même s'il essayait.

" MENTEUR ! Tu m'avais dit... Voudrais-tu que je répète un ordre déjà exécuté ?! Une promesse, démon, la seule qui prime entre nous et tu veux...?! "

Le démon avait retiré l'un de ses gants de nacre, dévoilant une main fine et gracieuse. Cette dernière avait touché délicatement les lèvres de l'enfant, l'incitant à se taire, et ce dernier se rendit compte qu'il avait perdu le fil de ses pensées. Etait-ce l'un des pouvoirs du démon ? Quelle injustice. Il sentit glisser sur sa joue la main du démon, cette main qui allait l'achever, et celle-ci enleva doucement son bandeau de jais, dévoilant à l'air libre son oeil lavande tatoué du signe du pacte qu'il avait conclut avec le diable en échange de son âme. Il était l'heure de payer... Mais payer pour rien ?

" Chh, Master. Vous oubliez deux choses : La première, que je suis un démon, et que mentir fait partie de ma vie. Quant à la seconde... Je n'ai jamais dit que tout s'arrêterait ici même. Nous ne devrions simplement pas rester plus longtemps en ces lieux. "

" Et comment veux-tu partir ? Où donc ? Si ce que tu dis s'avère être la vérité, penses-tu pouvoir nous cacher quelque part où les dieux ne nous trouveront pas ?! "

La voix furieuse de Ciel fut interrompue par le regard perçant de Sebastian. Plus de sourire. Plus de faux-semblant. Juste eux... Et cela suffisait. C'était comme si Adora n'existait plus, pour eux. Elle, cette femme qui ne pouvait que regarder, impuissante, le temps s'écouler sans jamais la mener à la mort... Elle ne pouvait guère leur servir. C'était tout ce qui leur importait.

" Vous le savez déjà, Master. N'êtes-vous pas heureux ? Nous n'allons faire plus qu'un. "

Le rire amer de Sebastian représentait bien son désespoir. Si profondément ancré en lui qu'il ne pouvait désormais plus la contrôler... N'y avait-il plus aucune solution ? Ciel savait déjà que non. Peut-être était-ce mieux que de mourir bêtement. Peut-être que non, au contraire. Ce n'était pas des choses qu'un humain pouvait juger simplement et il n'allait pas essayer. Il ne se sentait plus la force de riposter... Était-ce seulement pour cela qu'il ne refusait pas la proximité plus que gênante - et étrangement émouvante puisque c'était certainement la dernière - de son valet à ses côtés ?
Le démon tout de noir vêtu se rapprocha davantage de son maître, si c'était possible, et pencha la tête dans le creux du cou blanc et si fragile... La voix retentit encore, plus basse, plus profonde et plus intime que jamais.


" Then, Young Master... "

La douleur survint avant tout, terrible, invincible, provenant de partout et de nulle part à la fois. Ciel avait l'impression que son sang tout entier - ce sang souillé par celui du démon - s'enflammait brutalement, le déchirant de l'intérieur, et son petit corps fut agité de soubresauts incontrôlables. Sans se rendre compte de ce qu'il faisait, il s'agrippa à Sebastian et enfonça ses ongles dans la tenue de jais de l'inhumain.
Jamais le démon n'oubliera les cris déchirants qui traversèrent ses lèvres d'enfant.
Un nuage de plumes noires les enveloppèrent soudainement, masquant la vue des deux entités à Adora ainsi qu'aux éventuels dieux qui observaient la scène avec intérêt. Le temps s'écoula, impassible, lorsqu'enfin tout se dissipa... Une ombre étrange rampa sur le sol et s'évapora rapidement de ce monde.

Plus de maître, plus de valet.
Plus d'humain, plus de démon.
Plus de Ciel Phantomhive.
Pas plus que de Sebastian Michaelis...

Juste eux.

_________________
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé







MessagePosté le: Aujourd’hui à 23:28 (2018)    Sujet du message: Au centre exact de la ville.

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum >>> RP - Monde Réel >>> Fenrir Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  


Portail | Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Thème réalisé par SGo