Index du Forum

 

   FAQ  -  Rechercher  -  Membres   -  S’enregistrer   Connexion
Un délicieux enlevement.

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum >>> RP - Monde Réel >>> NeoBabylon >>> 17eme District >>> The Devil Nest
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Theodora
Divinité


Hors ligne

Inscrit le: 29 Jan 2009
Messages: 26
Nom complet: Theodora
Féminin
Magie utilisée: Divine

MessagePosté le: Jeu 5 Mar - 20:30 (2009)    Sujet du message: Un délicieux enlevement. Répondre en citant

Theodora venait de se poser. Elle avait choisi cette endroit pour sa discrétion, les habitations la cachait du monde extérieur pour quelques temps. Elle relacha le bras du grçon qui était en sang, tellement elle avait serré sa prise. Avec un geste vague de la main, elle effaça les traces de sang, et les marques de strangulation s'évanouirent. Elle poussa le garçon a terre avec son pied, et s'accroupit devant lui, puis pris son visage.

- Alors, sans ta protection rapprochée, qu'est ce que tu peu faire ?

Theodora le regardait avec insistance ... Les pauvres, a croire qu'un ange restait lui même après avoir été banni. Dieu prévoyait tout, et elle l'en remerciait. En lui retirant ses qualités humaines tel que la compassion, l'amour, l'amité et le respect, il avait rendu tout cela plus facile. Plus de remords, de regrets. Combien d'hommes elle avait tués, tourmenté, poussé a la folie ? Les sirènes hurlant leurs chants obligeant les marin a se noyer, la peste noire, tant de stratgème destiné a faire souffrir. Elle croisa le regard du petit Ciel.

- D'où te viens ton prénom ? Pour moi, Theodora veut dire "aimée des Dieux ". Tu ne trouves pas que je le suis ? J'ai tout ce que j'ai toujours désiré. Et toi, que desires tu vraiment, petit homme ?

Elle le regardait avec un mélange de mépris et de dégout, la folie palpable dans l'air émanant de sa sombre personne.
_________________


"Sparkling angel, I couldn't see
Your dark intentions, your feeling for me
Fallen angel, tell me why ?
What the reason, the thorn in your eye ?"
Revenir en haut
Publicité







MessagePosté le: Jeu 5 Mar - 20:30 (2009)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Ciel
Mystique


Hors ligne

Inscrit le: 28 Fév 2009
Messages: 32
Nom complet: Ciel Phantomhive
Masculin
Âge: 12 ans
Magie utilisée: Des esprits

MessagePosté le: Ven 6 Mar - 09:23 (2009)    Sujet du message: Un délicieux enlevement. Répondre en citant

Alors que Theodora atterrit avec une facilité déconcertante, Ciel, lui, faillit s'écraser au sol, tirant davantage sur son bras ensanglanté. Il se redressa tant bien que mal et grimaça durant un court instant en voyant l'état de son bras mais déjà, l'ange avait fait disparaître les marques de sang et le poussa sans ménagement au sol. Ses pupilles vides s'étaient fixées sur lui avec insistance, mais il ne put détourner le regard. Elle tenait son visage entre ses mains. Il décida de soutenir son regard au lieu de se défiler, sans montrer à quel point il était indécis.

" Je ne peux pas faire grand chose... En fait, je ne ferai rien. Je suis un enfant sans pouvoir... C'est pourquoi j'ai contracté avec Sebastian. "

S'il avait ne serait-ce qu'un brin de puissance, il n'aurait jamais vendu son âme à un démon... Cependant, ce n'était pas le cas. Il réfléchit à toute vitesse. Il venait de se faire enlever et celle qui l'a substitué à Sebastian pouvait le tuer à tout moment... Le seul problème, c'est qu'il ne voyait pas pourquoi elle le tuerait. Si elle avait voulut le faire, ne l'aurait-elle pas déjà fait ? Ou préférait-elle faire souffrir ses proies avant de les achever ? Les pensées de Ciel étaient froides comme la glace mais il ne frissonna pas. Il ne réfléchissait plus comme un simple humain, à présent. Il était la pièce centrale, le Roi, et il n'avait plus aucun pion à sa disposition...

" Ciel. La voûte céleste qui s'étend au dessus de nous, à l'infini, qui ramène la joie dans le coeur des gens par sa pureté... Je méritais mon nom, à une certaine période de ma courte vie. "

Ce n'était malheureusement plus le cas. Sa pureté, il l'avait perdu, perdu à tout jamais. Pourtant, aussi étrange que cela pouvait paraître, il ne s'en préoccupait pas. Tout ce qui était passé ne le troublait plus. Il n'en parlait plus. Il n'y pensait même plus. Cela ne servait à rien. C'était une perte de temps... Et il savait bien à quel point le temps pouvait être précieux.

" Vous avez été bannie par Dieu, et vous avez eu tout ce que vous avez désiré ? Aimée des Dieux... N'est-ce pas ironique ? "

Il ne comprenait pas et il se sentait stupide. Mais après tout, il restait un simple petit humain, n'est-ce pas ? Il ne pouvait rien y faire... Mais il n'arrivait toujours pas à comprendre. Comme la déchue a dû souffrir... Et pourtant, elle proclamait sa satisfaction. Peut-être que la souffrance n'avait rien à voir avec la suffisance... Lorsqu'il atteindra son but, peut-être réussira-t-il lui aussi à se sentir légèrement satisfait. Avant de sombrer dans la Mort.

" Je désire atteindre mon but. Je ne souhaite rien d'autre que cela. C'est le chemin que je dois suivre. Je ne dois pas me laisser distraire par autre chose que mon but. "

L'alcool, l'argent, les femmes, la drogue, tout ce que les humains désiraient ardemment de ce désir malsain, Ciel le rejetait. L'amour, l'amitié, la joie, l'affection, tout ce que les humains recherchaient d'un amour presque désespéré, Ciel s'en détournait. Il ne restait que son but, seulement son but, son regard n'était fixé que sur lui et il ne voulait pas regarder autre chose que lui. Peut-être que, quelque part, dès lors qu'il avait signé un pacte avec un démon, il n'était plus totalement humain. Ou peut-être que, sous sa carapace épaisse, se trouvait encore enfouit tout au fond de lui le petit garçon qu'il avait été, ce petit bout d'être innocent qui pleurait l'injustice du monde et la cruauté des siens...

Ciel ferma définitivement la porte au petit garçon de douze ans, bloquant ainsi tous ses anciens sentiments de honte, de douleur, de peine. Tout cela n'était que faiblesse. Il ne voulait pas voir cette partie de lui-même. Il n'avait pas besoin d'elle pour atteindre son but.

_________________
Revenir en haut
Theodora
Divinité


Hors ligne

Inscrit le: 29 Jan 2009
Messages: 26
Nom complet: Theodora
Féminin
Magie utilisée: Divine

MessagePosté le: Ven 6 Mar - 19:37 (2009)    Sujet du message: Un délicieux enlevement. Répondre en citant

Ciel aimait parler, c'était indiscutable. Mais la principal qualité de Theodora n'était pas sa compassion d'ailleurs pour elle c'était un défaut. Pourquoi pleurer pour des gens qui souffre ? S'ils en étaient la, il y avait une raison, et il n'était pas dans les habitudes de la bannie de chercher ses raisons même. Ciel parlait décidemment trop, et Theodora en se relevant, lui écrasa le bras au sol, jusqu'a réduire sa main en charpie. Elle fit immédiatement disparaitre chaques traces, mais ce qu'elle aimait, ce n'était pas le sang, c'était les rictus de douleur.

" - Pauvre garçon narcissique ... c'est pour cela que je hai les humains. Même lors de votre mort, vous ne pensez pas a ce que vous allez laisser derrière vous, mais a votre vite passée, votre douleur, votre fin. Votre égoïsme me répugne. Et quand au fait que tu as contracté avec ce démon insipide, cela ne m'interesse pas. Si cela l'interesse, lui aussi aura son heure. "

Elle retira sa main de son bras, et le fit entrer dans une illusion dont elle avait le secret. Le décor était minimaliste, un ciel noir entourant un paysage désertique. Ciel était a terre, et Theodora le dominait completement. Un rregard mauvais s'affichait sur son visage, si empli de haine. Ce n'et pas qu'elle ne comprenait pas les humains, c'est qu'elle avait fait tellement d'effort que la réponse qui c'était imposée a elle l'avait déçue, anéantie. Alors c'était donc pour ces petits personnages bouffi d'orgueil qu'elle avait été crée ? C'était donc pour qu'on l'a supplie éternellement, des demandes de quelques années de répis en plus ? Theodora, ou plutot Azrael, en avait eu assez d'être l'ange qui aporte la terreur a ces individus egoïstes.

" Pureté ? Justement, jouons a un petit jeu veux- tu ? Bien sur, tu dois respecter les règles, et ilest inutile de te dire que c'est moi qui les fixes. Nous allons mettre ta pureté a l'épreuve, quelle belle occasion de te tester, toi qui te dit si faible ? Si tu atteint un certain niveau, j'arrête de te torturer, et quand tu en auras franchi un autre, j'arreterai cette illusion. Au dernier pallier, tu pourras revoir ton sebastian. "

Elle s'avança vers la peite chose vivante, toujours a terre. Lire dans ses pensées serait peut être drôle ... " L'alcool, l'argent, les femmes, la drogue, tout ce que les humains désiraient ardemment de ce désir malsain, Ciel le rejetait. L'amour, l'amitié, la joie, l'affection, tout ce que les humains recherchaient " ... Theodora état hilare ... Les humains ne doutent de rien sembles t- il ?

" La drogue, l'alcool et les femmes ? Mais tu as quel âge ? J'espère que pour l'argent tu es fort doté, parce qu'il t'en faudrais si tu veux de la drogue, de l'alcool ou ne serait - ce qu'une femme. "

Décidemment, Theodora lui accordait au moins cela, Ciel était drôle.
_________________


"Sparkling angel, I couldn't see
Your dark intentions, your feeling for me
Fallen angel, tell me why ?
What the reason, the thorn in your eye ?"
Revenir en haut
Ciel
Mystique


Hors ligne

Inscrit le: 28 Fév 2009
Messages: 32
Nom complet: Ciel Phantomhive
Masculin
Âge: 12 ans
Magie utilisée: Des esprits

MessagePosté le: Ven 6 Mar - 21:50 (2009)    Sujet du message: Un délicieux enlevement. Répondre en citant

Theodora était impitoyable, c'était un fait, et elle semblait n'avoir aucune compassion pour les êtres inférieurs, dont les humains. Elle écrasa sans avertir le bras de Ciel au sol et elle broya sa main. Sur le coup, la douleur était si forte que le petit garçon ne put s'empêcher de pousser un cri de surprise et de souffrance... Pourtant, l'instant d'après, il n'avait plus rien. Il essuya en tremblant les larmes qui étaient apparues aux coins de ses yeux et en profita pour enlever le bandeau qui recouvrait son oeil droit.

Lorsqu'il rouvrit les yeux, il fixa son regard perçant sur la Déchue. Son oeil gauche brillait de détermination et de fureur contenue, pupille d'un bleu royal, alors que son oeil droit semblait être celui d'un aveugle, inexpressif, pupille violette dans le centre duquel résidait la marque qui l'unissait à Sebastian. Le bandeau de jais retomba avec un léger bruit mat sur le sol.


" Vous dites que vous haïssez les humains, mais n'est-ce pas notre nature, d'être narcissique ? Pourquoi n'essayez-vous pas de faire bouger les choses, si vous ne supportez pas notre vanité ? Je ne vous comprends pas. Vous parlez de nous, petits êtres inférieurs, mais n'êtes vous pas identique, à vous laisser aller dans votre haine ? Vous ne savez donc pas vous contrôler ? "

Sa voix était sifflante mais elle son ton était sec et sans appel. Du fond de son âme, il appelait Sebastian, il lui ordonnait de venir le chercher au nom du lien qui les unissait et durant un bref, très bref instant, il crut sentir une présence infime au bout du fil... Pourtant, il ne sentait déjà plus rien. Il ne se découragea pas pour autant et osa affronter le regard vide de l'ange qui le toisait de haut. Cela pouvait lui en coûter cher, il en était conscient, mais la peur ne n'entravait pas, bien au contraire. Cela ne faisait que nourrir davantage sa fureur.

" J'accepte votre... défi. Vous avez raison, cela me tente beaucoup, d'un certain côté car je pourrais prouver ma soi-disant "puissance". Je suis aussi narcissique que tout autre humain... Et j'en suis fier. "

Peu à peu, Ciel se rendit compte que Theodora pouvait lire dans ses pensées. Il sentit une peur gelée étreindre son coeur durant une courte seconde mais déjà, cette terreur aux doigts glacés s'était chauffée, jusqu'à devenir une rage difficilement contenue. Il se rendait compte de ce changement soudain et l'encourageait vivement. La colère le poussait à tenir tête, lui insufflant un courage qu'il n'aurait jamais pensé trouver au fond de lui durant un tel moment... La peur lui donnait des ailes, il en était bien conscient, et il en profitait.

" J'ai douze ans, merci, ce n'est pas l'argent qui me manque et je ne veux rien de tout cela. Me droguer ou boire me ferait dépendre d'un simple produit qui me donnera la vague illusion de pouvoir être heureux et m'embrouillera l'esprit, à tel point que je ne pourrais que me dépérir. Connaître les femmes me feront me vautrer dans un plaisir imaginaire et je me sentirais valorisé alors que je ne vaudrais pas plus que de la merde. "

Le gros mot sortait étrangement de la bouche si fine de Ciel, mais sa rage était presque incontrôlable. Pourquoi s'énervait-il ? Contre qui s'énervait-il ? Il ne savait pas, il ne savait rien, mais il s'en fichait complètement. Il avait toujours considéré le plaisir de la chair comme un péché impardonnable, qu'il ne commettrait jamais... Peut-être était-ce à cause de ce temps-là. Peut-être était-ce encore trop récent. La cicatrice n'était qu'un leurre, il l'avait légèrement gratté et la plaie s'était remise à saigner... Mais la douleur ne l'arrêta pas. Elle renforça sa fureur. C'était bien. Il tiendrait le coup, même contre un ange déchu, même contre Dieu lui-même, s'il le fallait.

Il allait sortir d'ici vivant.

_________________
Revenir en haut
Theodora
Divinité


Hors ligne

Inscrit le: 29 Jan 2009
Messages: 26
Nom complet: Theodora
Féminin
Magie utilisée: Divine

MessagePosté le: Sam 7 Mar - 20:05 (2009)    Sujet du message: Un délicieux enlevement. Répondre en citant

Theodora le gifla d'une façon magistral, a tel point qu'elle entendit les os du jeune garçon craquer sous la violence du coup. Pour ne pas s’arréter en si bon chemin, elle lui assena un coup de pied en plein dans la mâchoire, et fut surprise par la quantité de sang qu’abritait le corps humain. Le spectacle valait le coup d’œil. Comme d’habitude, elle fit disparaître toute traces de blessures. Son aura de folie était palpable, et ses cheveux volaient tout autour de son visage.

« Faire bouger les choses ? Mais j’ai essayé, pourquoi croit tu que je suis tel que maintenant ? Parce que certaines extrémités m’on réduites a ma condition. J’ai toujours été une esclave. Des hommes, des dieux, des anges. J’étais puissante mais enchaîné. Et maintenant ? Grâce a ma haine comme tu dit, ou plutôt mon libre arbitre, je suis incontrôlable et libre ! Aucun pacte ne pourra défaire cela, je ne suis pas une vulgaire servante que l’on peut s’associer par des pactes stupides. Ne me parle pas sur ce ton, humain. Car si tu n’as pas compris, je vais te rappeler une chose… »

Elle s’approcha du gamin, le pris par le col et le balança a 10 bons mètres avec une force tel qu’il dérapa une fois a terre. Et elle était déjà de retour a ses côtés. Son visage était si près de celui du garçon que cela la répugnait, et ses yeux blancs scrutaient le visage enfantin. Un gosse, un misérable rejeton de ces immondes choses.

« … ce n’est pas un défi, mais un jeu, et que tu sorte gagnant, n’oublie jamais que je ne peu pas perdre. Ce sont mes règles. »

La tenue de Theodora se modifia. D’un robe ample et noir se forma une véritable cuirasse, des protèges bras en argent s’étaient formé, un pantalon de cuir souple était désormais recouvert pas des cuissardes, elle était plus menaçante que jamais. Une épée apparue dans sa main, et elle la pointa sur le gosse. La pointe effleurait la gorge du garçon, et le sang ne tarda pas a perler.

« T’as sois disant puissance ? Mon chou, si tu l’étais, tu n’aurais pas eu besoin de t’associer a ce fifre ridicule. Et ce que je veux dire, pour la drogue et les femmes, c‘est qu‘a 12 ans, on se contente de la fermer.»

Comme pour confirmer les dires de Theodora, des fils se mirent a serrer la bouche de ciel. Pourtant il pouvait encore ouvrir la bouche, et la douleur n’était pas au rendez vous. Tout était prévu. Mais il ne pourrait pas parler.

* Maintenant, humain, cela va être un combat d’esprit. Cette épée que tu vois ici ne sera que la carotte au bout du bâton. Montre moi ce que tu vaut vraiment, et ne me déçois pas *

Un sourire sadique se figea sur le visage de Theodora , et elle commença a torturer l’enfant.
_________________


"Sparkling angel, I couldn't see
Your dark intentions, your feeling for me
Fallen angel, tell me why ?
What the reason, the thorn in your eye ?"
Revenir en haut
Ciel
Mystique


Hors ligne

Inscrit le: 28 Fév 2009
Messages: 32
Nom complet: Ciel Phantomhive
Masculin
Âge: 12 ans
Magie utilisée: Des esprits

MessagePosté le: Dim 8 Mar - 14:47 (2009)    Sujet du message: Un délicieux enlevement. Répondre en citant

Ciel ne s'attendait pas à ce que Theodora le gifle et lorsqu'il sentit ses os craquer, il poussa un long hurlement de douleur et alors que sa voix se brisait dans les aigües, l'ange lui balança un coup de pied dans la mâchoire. Sous le choc de la souffrance, Ciel s'évanouit à moitié, et seul un long râle d'agonie traversa sa gorge. La tête lui tournait atrocement mais déjà, la déchue avait effacé toutes traces de ses blessures précédentes et c'est un peu sonné encore par la douleur disparue qu'il écouta son discours. La terreur de la souffrance étreignit son coeur mais il ne se laissa pas faire aisément. Pas comme la dernière fois qu'il avait autant souffert.

" Vous vous vautrez dans votre supériorité... Mais ne vous êtes jamais dit que les humains pouvaient être comme vous ? Qu'ils auraient pu avoir eux aussi l'envie de se retourner contre plus fort qu'eux ? N'est-ce pas ce que vous avez fait ? Vous vous êtes retournée contre Dieu, et voilà le prix à payer. Je me retourne aujourd'hui contre vous et vous m'en faites payer le prix. Ce n'est qu'un cercle infini qui tourne sans arrêt, n'est-ce pas ? "

Theodora le saisit par le col et le projeta à dix mètres d'elle. Il grimaça légèrement lorsqu'il atterrit brutalement sur le sol et il dérapa encore quelques mètres avant de s'arrêter complètement. Il passa une main sur ses vêtements abimés et sur le bas de son dos qui avait souffert du dérapage mais déjà, la déchue s'était rapprochée de lui, si près qu'il se perdait dans ses yeux vides. Se sentait-elle fière de torturer un enfant sans défense ? Sans foi ni loi... Ciel aurait eu honte à sa place.

" Un jeu, n'est-ce pas... Cela me convient parfaitement. Jouons, donc, jusqu'à ma victoire... Ou à ma défaite. "

Ce n'était pas qu'il était spécialement vaniteux, mais étant le créateur de nombreux jeux en vogue chez les humains, il était particulièrement porté sur le concept de gagner ou mourir. Il ne réagit pas au contact froid de la pointe de l'épée sur sa gorge. Il savait bien qu'il ne mourrait pas dans les mains de Theodora, elle le torturerait juste pour le plaisir de le voir souffrir, mais il ne criera pas grâce. Il ne perdra pas. Pas face à une créature aussi méprisante qu'elle.

" Ce fifre ridicule, comme vous dites, est un démon. Vous vous croyez peut-être bien supérieure à eux également, mais vous n'avez aucun droit sur eux. Aussi déchue que vous êtes, vous restez un ange. Un ange face à un démon... "

Avant même qu'il ne puisse terminer sa phrase, des fils enserrèrent ses lèvres et il constata avec désappointement qu'il ne pouvait plus parler. Au moins, cela ne faisait pas mal... Mais alors qu'il se demandait comment il allait pouvoir jouer au jeu de l'ange s'il ne pouvait plus disposer de la parole, la voix de cette dernière résonna dans son esprit. Il ferma un instant les yeux, d'agacement ou de dépit, puis les rouvrit et affronta le regard vide de l'être supérieur.

°Sebastian. Par le lien qui nous unit, viens me rejoindre, où que tu sois. C'EST UN ORDRE !°

La pensée formulée était entièrement dirigée vers les rebords de son esprit. L'humain savait que, même s'il ne sentait pas le démon, il y avait des chances que son ordre l'atteigne avant même qu'il ne s'en rende compte. Quel pourcentage de chance, cela, il ne le savait pas et il ne voulait même pas le savoir. Il devait vraiment être mince... Mais cela faisait parti du jeu. Et il l'acceptait sans rechigner.
_________________
Revenir en haut
Theodora
Divinité


Hors ligne

Inscrit le: 29 Jan 2009
Messages: 26
Nom complet: Theodora
Féminin
Magie utilisée: Divine

MessagePosté le: Dim 8 Mar - 15:45 (2009)    Sujet du message: Un délicieux enlevement. Répondre en citant

Theodora trouvait le gosse amusant, vraiment.

* La ferme l'humain, tu cherches trop a démêler le vrai du faux. Tu devrais arrêter de lire des livres sur le bien et le mal. Je ne cherche pas a me rebeller contre Dieu, si l’ocasion de l’écraser se présente je le ferais, mais sa s’arrête la. Je suis peut être un ange, mais je suis l’ange de quoi ? De la mort. Tu n’as jamais entendu parler des anges de l’apocalypse ? Lucifer aussi était un ange, et cela n’empêche qu’il est désormais le maître des démons, alors ferme ton clapet. Je n’ai pas a me justifier auprès d’un avorton comme toi. *

Cette fois finit de jouer, elle ne ferait plus disparaître la douleur, l’heure allait bientôt venir, et l’humain ne l’amusait plus. Un gosse de 12 ans qui parle trop est juste rébarbatif. Elle se leva et planta l’épée dans la main du garçon, qui commença a devenir aussi noir que la peau de Theodora. Les chairs grésillaient et brûlait, tandis qu’un sang putréfié tentait de s’écouler de la plaie béante.

* Tu parles d’un enfant sans défense, alors qu’il y a peu tu voulais me prouver ta puissance. Je n’ai pas encore toucher ton cerveau, et apparemment il est déjà hors jeu. Pauvre petite chose … *

Elle souriait a l’enfant, le pauvre, ses pensées les plus intimes n’avait plus aucuns secret pour Theodora. Il allait bien rire quand elle lui raconterai l’histoire. Elle cogna l’humain au visage, et une fois celui-ci a terre, appuya le crane de l’enfant sur le sol avec sa chaussure.

* Ton démon, j’en fait ce que je veux. Je ne suis pas un mais deux, tu verras cela bien assez tôt. Maintenant je te laisse, tu t’es révéler une coquille vide. Vaniteux, fier et arrogant, mais pour rien. Tu n’as aucune fierté a avoir, tu n’es rien. Si j’étais capable d’éprouver de la compassion, j’en aurais tellement pour toi … *

Elle fit se relever le gosse par la seule force de son esprit, et lui assena un coup de pied dans le ventre, en tournant sur elle-même. Maintenant il était l’heure de partir. Elle défie l’illusion et laissa un petit présent a ce démon. S’il n’arrivait pas a temps, la peau de son maître deviendrait entièrement noir, et il deviendrait l’une des créatures de son autre moi. Son laquais devrait se dépêcher, sachant qu’il ni avait que le visage et la jambe droite qui n’étais pas sombre a l’instant ou elle laissa le corps abandonné dans la rue.
[/i]
_________________


"Sparkling angel, I couldn't see
Your dark intentions, your feeling for me
Fallen angel, tell me why ?
What the reason, the thorn in your eye ?"
Revenir en haut
Ciel
Mystique


Hors ligne

Inscrit le: 28 Fév 2009
Messages: 32
Nom complet: Ciel Phantomhive
Masculin
Âge: 12 ans
Magie utilisée: Des esprits

MessagePosté le: Ven 13 Mar - 13:36 (2009)    Sujet du message: Un délicieux enlevement. Répondre en citant

Sebastian déboula comme une flèche au coin de la rue du 17ème District et, emporté par une inquiétude non feinte, il devint presque invisible aux yeux des humains et apparut auprès du corps de Ciel. Ses yeux rouge sang s'agrandirent de stupeur et de désarroi et c'était avec précaution qu'il prit son maître dans ses bras.

" Master, vous... "

L'humain était dans un état critique. Sa peau était devenue noire de jais, aussi noire que celle de l'ange déchue, et il ne restait que le visage qui n'était pas sombre. Pas encore... Déjà, elle commençait à noircir. Il n'allait pas laisser s'échapper son seul repas, n'est-ce pas ? Il enleva son gant prestement et le jeta presque par terre. Il posa ensuite ses doigts sur la joue froide du petit garçon. Ce dernier avait les yeux grands ouverts, tournés vers son valet sans véritablement le voir, la pupille gauche brillante d'une douleur palpable alors que la droite était indéchiffrable. Automatiquement, Sebastian posa sa main près de l'oeil marqué. Le même signe était inscrit dans la pupille de l'humain et sur le dos de la main du démon.

" S-Sebas... Ah... "

Alors que Ciel voulait parler, il sentit une brusque douleur le traverser et il ferma brusquement les yeux tandis que ses traits se tordaient. Depuis un bon moment, il souffrait... Mais là, il était passé au stade de l'agonie. L'agonie avant le noir. Une nouvelle pointe de douleur le submergea et il se laissa aller, hébété par la souffrance.

" Non maître, non, je ne peux pas vous permettre de partir. C'est trop tôt... Trop tôt pour cela, vous comprenez ? Vous n'avez pas encore atteint votre but... "

Ah, oui. Son but. Il ne devait pas lâcher prise avant d'avoir atteint son but. Ciel tenta vaguement de se redresser, tentant de balayer son envie de se laisser mourir. Les yeux de Sebastian luisaient étrangement... Le jeune garçon plissa légèrement les yeux. Etait-ce de la panique ? Quelle ironie... Le démon allait perdre son repas. Ou peut-être pas, peut-être pouvait-il récupérer son âme après sa mort... Mais il n'en avait certainement pas le droit. Il devait remplir le part du contrat pour cela, et il ne l'avait pas fait. C'était certainement pour cela qu'il s'inquiétait. Il avait été stupide de penser que cela aurait pu être pour une autre raison.

" Sebas...tian. Sauve... moi... c'est un... ordre. "

Un sourire étrange apparut sur les traits si fins et si beaux du démon et il se pencha en avant, posant son front contre celui de l'humain. Ses yeux rouges plongèrent dans ceux vairons du petit garçon, jusqu'à accrocher toute son attention. Ciel ne sentait même plus la souffrance. Ne restait que le regard envoûtant de l'autre. Il en oublia presque de respirer.

" Yes, my lord. "

Lentement, Sebastian se redressa et glissa le dos de sa main tatouée sur la peau déjà grise de Ciel. Il la souleva légèrement et plaça le symbole inscrit sur le dos de sa main juste au dessus du même symbole inscrit dans l'oeil du garçon. Une seconde, même pas... Un sang foncé, presque noir, s'écoula de la marque placée sur la main du démon et tomba dans le centre de la pupille de l'humain.
Un hurlement déchirant retentit dans la ruelle. Un hurlement d’agonie.

Un long moment s'écoula avant que Ciel ne reprenne conscience. Il s'était évanoui sous la souffrance. Lorsqu'il ouvrit les yeux, il s'aperçut qu'il voyait de nouveau clairement. Il jeta un bref coup d'oeil à sa peau. Elle était redevenue normale. Même la plaie à sa main avait disparu... Pourtant, il avait l'impression qu'il n'était plus entièrement lui-même. Soudain, il se rappela le "rituel", et il posa son regard, alerté, sur le visage impassible de son majordome. Ce dernier souriait.


" Sebastian. Tu m'as donné ton sang. Es-tu... en moi ? "

Le sourire malicieux du démon s'étira davantage si possible mais sa voix était douce et ses gestes démontraient bien qu'il ne savait pas combien de temps l'humain pouvait tenir face au petit cadeau surprise de Theodora. Il était peut-être démon, mais face à la créatrice des vampires, l'Ange de la Mort... Il ne pouvait pas grand chose.

" Si c'est ce que vous ressentez, alors oui. Je suis en vous. Nous sommes plus étroitement liés que jamais, master. Pardonnez-moi de ne pas avoir été là à temps. "

Un froncement de sourcils, un sourire élargit, Ciel et Sebastian étaient redevenus eux-mêmes. Le jeune Phantomhive se rappelait bien de la façon dont Theodora l’avait fait souffrir… Elle l’avait même dénigré. Pourtant, il ne s’en sentait pas humilié. Il n’allait pas se venger, d’aucune façon. Elle l’avait détourné de son but. Il n’allait pas se laisser faire par ses instincts, qui lui disaient d’aller lui faire payer. Il avait une mission à remplir… Et même s’il était à présent avec un démon à ses côtés, même si du sang de ce même démon coulait désormais dans ses veines, brûlant ardemment son corps, même s’il savait que sa fin était proche, bien trop proche, il allait continuer. Comme toujours.

" Sebastian... J'ai froid. "

Ciel se releva comme si de rien n'était et jeta un regard à Sebastian. Ce dernier avait légèrement écarquillé les yeux à la demande de son maître. Il s'attendait à des réprimandes, ou tout du moins à un "Ce n'est rien", et pourtant, l'humain n'avait pas répondu. Il semblait concentré, certainement sur son but. Un sourire presque tendre apparut sur le visage du démon. Il enleva sa veste, comme toutes les fois où son maître avait déclaré cette phrase, et il la posa sur les petites épaules frêles. Il refit lentement le nœud du ruban autour du cou du garçon et posa finalement sa main marquée sur la poitrine de l'enfant, juste au niveau du coeur.

" Cela va aller mieux dans quelques instants, Master. "

Ciel se contenta de hocher la tête, déposant son regard perdu vers la sortie de la petite impasse. Durant une seconde, une infime seconde, il n'était plus qu'une petit garçon innocent que l'on venait de maltraiter... Mais l'instant d'après, l'héritier des Phantomhive ramassa sa canne tombée par terre, la frotta un peu pour enlever les quelques gouttes de sang qui y perlaient et se mit en marche d'un air assuré. Sebastian le suivit de près, ravalant son sourire amusé. Le coeur de son maître était glacé... Il allait devoir le faire saigner à blanc.

Il n'y avait pas d'autres moyens pour le réchauffer.

_________________
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé







MessagePosté le: Aujourd’hui à 10:00 (2017)    Sujet du message: Un délicieux enlevement.

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum >>> RP - Monde Réel >>> NeoBabylon >>> 17eme District >>> The Devil Nest Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  


Portail | Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Thème réalisé par SGo