Index du Forum

 

   FAQ  -  Rechercher  -  Membres   -  S’enregistrer   Connexion
Dans cette cour des miracles ...
Aller à la page: <  1, 2
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum >>> RP - Monde Réel >>> Fenrir >>> Marché aux sorciers
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Adora
Habitant


Hors ligne

Inscrit le: 21 Jan 2009
Messages: 90
Nom complet: Adora Whitlock
Féminin
Âge: 18 ans
Magie utilisée: Aucune

MessagePosté le: Mer 4 Mar - 17:25 (2009)    Sujet du message: Dans cette cour des miracles ... Répondre en citant

La jeune femme s'amusait, trouvant un interêt à la situation et à ce démon particulié. Ce soi-disant lien, ce pacte, se romprait un jour. Ce n'était qu'une question de temps avant qu'il ne meurt. Le vampire éprouva un élan de regret en pensant au corps frêle de l'enfant raide et mort qu'il serait prochainement sous peu.

* Quelle dommage ... cette odeur délicieuse qui s'éteindra ...*

Ca faisait longtemps qu'elle n'avait pas ressenti quelque chose d'aussi fort et cela lui faisait presque peur ...

" Il se défend bien ? J'espère que j'aurai l'occasion de voir ça ! Mais de toute façon, ce n'est qu'un humain ... Et je suppose que sans son démon - pour l'instant - protecteur il n'est pas grand chose pour ne pas dire "rien" ! "

L'enfant semblait bel et bien avoir du caractère sinon de la détermination. Il parlait avec assurance en présence des créatures de la nuit qui l'entouraient. Peut être se sentait-il un peu en sécurité avec son valet. Mais si celui-ci perdait le controle, il en serait de même pour les autres ou du moins Adora. Et alors, il n'aurait que quelques secondes avant d'expirer pour la dernière fois.
Elle regarda le démon se faufiller derrière son jeune maître pour lui cacher la vue ainsi que son ouie avec malice. Son discours risquait d'être interessant ...


* Que réserve-t-il ? <3 *

Adora sentit son corps vibrer en écoutant ses paroles sur cet enfant. Soudain, son odeur devint plus insistante. L'envie qui titillait le vampire devint intenable. C'est comme si son cerveau avait littéralement zoomé sur le jeune homme. Sa peau, ses cheveux, son odeur ...
Le vampire serra les poings.
Il inclina alors sa tête. Dévoillant son cou et l'embrassant avec douceur et envie.
C'en était trop ! Adora ferma les yeux et passa ses doigts sur ses paupières fraiches afin de se reprendre. Elle avait l'impression de bouillir. Un sourire fendit son visage torturé.


" Vous n'avez décidement peur de rien Démon. Mais sachez que si je perdai le contrôle de mon corps alors qu'en ce moment la raison m'échappe ... vous péririez surement avec cet enfant. Quitte a faire le voyage ensemble, faites le jusqu'au bout ! "

Adora en arrivait même à avoir l'impression qu'elle tremblait. Elle se redressa de toute sa taille, figée telle une statue de marbre. Ses yeux brillaient d'une lueur étrange. Exitée et affamée. L'air semblait s'alourdir autour d'elle, la rue s'assombrir.

L'ordre du jeune homme fusa. Il semblait tout de même dérangé par l'attitude de son valet.


" Vous devriez vous méfiez jeune homme. Autant de lui que de moi. "

Le démon se tenait toujours derrière son maître. Adora en profita et avança vers lui.
_________________
Revenir en haut
Publicité







MessagePosté le: Mer 4 Mar - 17:25 (2009)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Ciel
Mystique


Hors ligne

Inscrit le: 28 Fév 2009
Messages: 32
Nom complet: Ciel Phantomhive
Masculin
Âge: 12 ans
Magie utilisée: Des esprits

MessagePosté le: Mer 4 Mar - 18:41 (2009)    Sujet du message: Dans cette cour des miracles ... Répondre en citant

Ciel commençait à se sentir de plus en plus mal. Deux regards fixes et avides étaient braqués sur lui et il ne savait plus que faire. Pourtant, comme toujours, il se contraignit au calme et se redressa du haut de ses douze années, ses deux mains sur le pommeau de sa canne. Il triturait nerveusement la bague surmontée du saphir sur son pouce, mais lorsqu'il prit la parole, il était sûr de lui.

" Sans valet pour me protéger, il est vrai que je ne dois pas être grand chose face à vous. Mais je ne suis pas rien ! "

Au fond de lui, Ciel avait peur. Il restait humain, et il n'avait que douze ans. Pourtant, son apparence était assurée et déterminée. Il ne flanchera pas. Il ne se permettra pas une nouvelle humiliation, il se l'avait juré. Il n'avait jamais eu confiance en Sebastian et n'aura certainement jamais confiance en lui. Cependant, il savait qu'il devait s'en remettre à lui pour atteindre son but... Conclure un pacte avec un démon. La meilleure chose et la pire chose qu'il n'ait jamais accomplie de sa courte vie.

" Quoi qu'il se passe, young master, restez près de moi. Je ne voudrais pas vous perdre aussi stupidement... "

Sebastian s'était de nouveau brièvement penché sur Ciel pour lui murmurer ces quelques mots et il se plaça devant son maître, un sourire engageant aux lèvres. Il avait bien cherché la vampire, qui avait réagit en conséquence... Cela était des plus distrayants. Le jeune humain frissonna en entendant la voix vibrante de désir du vampire mais garda un visage neutre. C'était bien. Son maître était fort, pour un enfant humain. Il en serait presque fier.

" My lady, ne vous emportez pas. Allez-vous tuer un démon, vous mettant ainsi tout le monde souterrain à dos ? Même en perdant la raison, vous ne le ferez pas, je l'espère pour vous comme pour moi. Et même si c'était le cas, ce n'est pas forcément nous qui perdrons la manche... "

Un sourire carnassier apparut sur les lèvres fines de Sebastian et Ciel serra fort le pommeau de sa canne. Il avait les nerfs à vif, à présent, peut-être sous le coup du stress, de la colère ou de la panique. Lorsqu'il prit enfin la parole, son ton était ferme, sec, voir agressive. Sa voix était d'ailleurs légèrement plus aigüe qu'à l'ordinaire... Mais cela, seul Sebastian devait l'avoir remarqué, pour l'avoir côtoyé si longtemps.

" Je ne lui fais pas confiance, ni à lui, ni à personne d'autre que moi-même... Mais je ne peux pas me méfier de lui. Il ne peut me trahir. Nous avons conclu un pacte. Par contre, je peux me méfier de vous. Et vous pouvez vous méfier de moi, aussi, même s'il n'y a pas grand chose à craindre d'un simple humain, n'est-ce pas ? "

Même s'il n'avait pas beaucoup de pouvoir lui-même, il avait encore Sebastian. Ce dernier lui était loyal grâce au pacte, il ne le trahira pas en conséquence. De plus, il ne voudrait certainement pas partager l'âme qu'il avait négocié et qu'il allait posséder à la mort de son maître... Les pions n'étaient pas encore joués. Ils étaient tous dans une seule main, une petite, toute petite main d'enfant où à son pouce se trouvait une bague surmontée d'un saphir.

Sans trembler, le jeune Phantomhive soutint le regard affamé d'Adora. Il n'avait plus rien à perdre, mis à part sa propre vie... Mais il avait déjà vendu celle-ci à un démon. Il ne craignait plus rien, à présent. Ou du moins, il voulut y croire dur comme fer. La volonté. Le courage. La détermination. Cela devait être tout ce qui restait dans ce corps brisé.

_________________
Revenir en haut
Adora
Habitant


Hors ligne

Inscrit le: 21 Jan 2009
Messages: 90
Nom complet: Adora Whitlock
Féminin
Âge: 18 ans
Magie utilisée: Aucune

MessagePosté le: Mer 4 Mar - 19:37 (2009)    Sujet du message: Dans cette cour des miracles ... Répondre en citant

Ca faisait bien longtemps qu'elle n'avait pas vibré ainsi. Elle qui pensait qu'en tant que vampire ça ne lui arriverait plus jamais ! Et pourtant ! Tout son corps lui intimait le besoin, non ! le désir de se jeter sans crier gare sur le jeune humain. Elle redécouvrait son corps mais les sensations étaient si infime à côté de celles de sa vie de vivante. Ses mains étaient moites et ses habils lui collaient à la peau. Son sourire s'élargit d'avantage, étirant ses lèvres pour les empècher de trembler.

Le jeune homme parla. Il étonna encore plus Adora. Il semblait sûr de lui en affirmant qu'il n'était pas rien. Le Démon lui chuchota quelques mots parfaitement audible pour le vampire avant de se placer devant son maître obligeant la jeune femme à s'arrêter net. Non biensûr ! Elle aurait pu faire les dernièrs pas qui la séparaient d'eux. Il devait y avoir encore trois mètres les séparant. Le démon s'adressa alors à elle en lui expliquant clairement que laisser ses envies la guider ne serait pas dans son interêt.


* Après m'avoir provoqué il me sort ça !!! Il se moque de moi ou quoi ? De toute façon il a un peu raison ... *

Il pensait ou supposait qu'il ne perdrait pas forcément ... c'était à voir.

" Je ne vous ferai pas le plaisir de vous attaquer ... après tout, ce petit numéro était pour, n'est-ce pas ? Mon but premier n'était pas de me battre et c'est toujours le cas bien que je n'ai plus rien à perdre ici bas ... "

Adora se pencha légérement sur le côté pour voir l'enfant derrière le démon qui souriait probablement ravi de l'effet de ses actes sur la jeune femme. Celui-ci s'appuyait avec insistant sur sa canne et finit par dire qu'il n'avait pas plus confiance en le démon qu'en le vampire. Pour quelqu'un qui avait fait un pacte, il fallait quand même un peu de confiance en son partenaire aussi mauvais soit-il.

" C'est vrai que je n'ai rien à craindre de vous ... tout au pire vous arriveriez à me blesser et alors ? Ma capacité de régénération me serait utile et voilà ! "

Adora fit une pause. Elle commençait à se détendre, s'obligeant à respirer calmement.

" Mais ... je me demandais : Comment pouvez-vous rester avec quelqu'un qui joue ainsi avec votre vie ? Seriez-vous complètement fou ? Hahaha ! "

Son rire clair et musical résonna dans la rue sombre. En fait, cette idée plaisait particulièrement à la jeune femme. Quel duo d'exception. Un démon assoiffé et un faible humain.
_________________
Revenir en haut
Theodora
Divinité


Hors ligne

Inscrit le: 29 Jan 2009
Messages: 26
Nom complet: Theodora
Féminin
Magie utilisée: Divine

MessagePosté le: Mer 4 Mar - 20:24 (2009)    Sujet du message: Dans cette cour des miracles ... Répondre en citant

Theodora assisstait a cette échange en tant que spectatrice, tout simplement. Les humains ne l'intéressait guerre. Elle même avait été crée pour les tuer, et cela s'arrétait a cela, elle ne voyait donc pas de raisons valable pour s'interesser d'avantages a eux que lorsqu'ils s'approchaient de leurs derniers instants. Ce qui la titillait c'était Adora. On trouve toujours plus fort que sois. Theodora avait trouvé son supérieur en la personne de Dieu. Pour elle, c'était Adora la faible, tandis que Ciel n'était que du néant. Il fallait ressituer cela dans son contexte.

- Humain ... Je ne regardais pas son corps en terme de proie, et je te le laisse bien volontier, la progéniture humaine ne m'interesse guère. Heureuse pour ta personne si tu y trouves ton compte.

Elle les regardait d'un air supérieur, si naturel. L'orgueil était plus qu'une seconde nature chez elle, c'était son mode de vie principal. Elle ne vivait que pour le pouvoir, pour la lutte qui lui permettrait de retrouver sa puissance perdue, même si celle qu'elle avait a présent lui permettait largement de détruire cette ville en y mettant un peu du sien. Mais ce qu'elle désirait ardemment, ce n'était pas être forte, c'était être si puissante que personne ne pourrait plus la bannir, l'humilier, comme ce qu'elle avait vécu. Il y a des gens qui désirent être l'égale de Dieu. Theodora désirait bien plus que cela, elle voulait le dépasser. Coute que coute. S'il fallait pour cela être la dernière en ce monde, alors elle le serait.

- Je ne vois pas ce qui me retiendrait ici plus longtemps. Votre compagnie a été fort stimulante, et m'as permis de cerner la population locale.

Elle ne savait pas où elle irait après, mais il est a espérer que les gens de sa prochaine visite saurait se montrer a la hauteur de ses attentes.
_________________


"Sparkling angel, I couldn't see
Your dark intentions, your feeling for me
Fallen angel, tell me why ?
What the reason, the thorn in your eye ?"
Revenir en haut
Ciel
Mystique


Hors ligne

Inscrit le: 28 Fév 2009
Messages: 32
Nom complet: Ciel Phantomhive
Masculin
Âge: 12 ans
Magie utilisée: Des esprits

MessagePosté le: Mer 4 Mar - 21:01 (2009)    Sujet du message: Dans cette cour des miracles ... Répondre en citant

Theodora s'en allait, après être restée spectatrice de la scène. Sebastian ne démontra aucun sentiment lorsqu'il la salua et même si Ciel semblait des plus mal à l'aise dans une telle situation, il se courba également devant l'ange déchue. Elle semblait penser qu'Adora allait le dévorer... Un frisson involontaire parcourut la colonne vertébrale du petit garçon, mais il ne rajouta rien. Ce fut son valet qui prit la parole à sa place.

" Si notre humble compagnie ait pu vous être d'une quelconque utilité, nous en sommes les premiers ravis. Au revoir... "

Sebastian salua de nouveau Theodora d'une courbette et Ciel resta muet. L'humain venait de se rendre compte de l'énorme erreur qu'il avait faillit commettre : Il allait lui dire "Adieu"... Cela en était ironique. "A Dieu". Heureusement qu'il s'en était rendu compte à temps.

Décidément, il n'aimait pas le regard insistant d'Adora. Il n'y avait rien d'autre que de la faim, une faim dévorante, celle qu'il ne pourra jamais ressentir étant simplement un humain... Mais il en était presque soulagé. Cela devait être une véritable torture, de devoir rester devant une proie sans pouvoir la tuer. Cela était d'autant plus cruel que la proie pouvait se mouver, parler, penser... Pourtant, cela faisait longtemps que le jeune garçon ne s'était plus demandé si sa destinée était cruelle ou non.


" Je ne sais pas ce que complotait Sebastian, mais je pense surtout qu'il voulait simplement tester ses propres limites en même temps que les vôtres. Je me trompe peut-être sur toute la ligne, mais c'est ainsi que je vois les choses. "

Sebastian se retourna un instant, surprit par les paroles de son maître. Ainsi, il avait réussit à le comprendre, pour une fois ? Peut-être n'était-il pas le seul à lire en son contractant. Ce n'était pas comme s'il avait des choses à cacher à l'humain. Ce dernier savait très bien à quel point il le voulait... Il n'avait jamais cherché à le cacher réellement, même si d'habitude il se faisait passer pour un simple humain, juste pour l'esthétique.

" On peut dire que pour une fois, vous m'avez compris, young master. Mon but premier n'était pas non plus de me battre, et je m'excuse profondément pour cela, my lady. "

Le sourire avait disparut des lèvres de Sebastian. Il ne voulait pas provoquer davantage la vampire. Il s'inclina légèrement devant elle, sans pour autant s'agenouiller. Il n'avait qu'un seul maître, ici, après tout... Même si ce n'était que pour l'esthétique. Pourtant, même s'il ne voulait pas offusquer plus Adora, il se devait de lui répondre, ce qu'il fit avec prudence.

" Les démons se régénèrent également plus vite, mais puisque nous n'allons pas combattre, peut-être vaudrait-il mieux voguer sur un autre sujet de discussion... Non ? "

Le majordome des Phantomhive posa un regard interrogateur sur Ciel et celui-ci acquiesça d'un mouvement de tête discret. L'humain regarda la vampire éclater de rire tout en lui posant une question des plus censées... Cependant, il savait qu'il était tout sauf censé, et qu'il avait trop avancé pour faire marche arrière. De toutes les manières, il n'aurait pas voulut revenir dans le passé. C'était passé, c'était passé, et même s'il n'avait plus de futur, il allait avancer.

" Je ne suis pas fou. Les démons semblent bien aimer prendre les humains au piège et proposer leurs services lorsque nous sommes dans une impasse... Je n'ai pas eu le choix, à vrai dire, mais je ne le regrette pas. J'ai un but et même si cela peut vous sembler ridicule, je donnerai ma vie pour l'atteindre... En réalité, je ne vis que pour cela. "

Il était le seul survivant de la famille Phantomhive à présent et il sera le dernier, il le savait. Le regret n'était pas de mise : Il n'aurait jamais voulu d'héritier, de toute façon. Il avait une fiancée qu'il ne connaissait même pas, des soi-disant amis qui n'étaient que hypocrisie, quelques personnes de confiance qu'il ne voyait même plus, et c'était tout. S'il avait survécu là où ses parents étaient morts, ce n'était pas pour vivre une vie paisible de gentilhomme. Non... S'il était sorti vivant de cet endroit-ci, c'était uniquement parce qu'il avait un but précis, qu'il comptait bien remplir à n'importe quel prix.

Son but n'avait rien d'utopique. Ce n'était pas pour sauver le monde, ni même pour sauver des personnes. C'était un but très personnel, trop personnel peut-être, mais qu'il se devait d'accomplir malgré son jeune âge. Cela allait être dur, il en était conscient. Cela était déjà très dur, jusque là. Pourtant, même en sachant cela, il allait continuer à avancer sans regarder en arrière, sans se lamenter sur son sort, sans jeter un coup d'oeil à tout ce qu'il avait perdu pour pouvoir atteindre son but.

Jusqu'à sa mort.

_________________
Revenir en haut
Adora
Habitant


Hors ligne

Inscrit le: 21 Jan 2009
Messages: 90
Nom complet: Adora Whitlock
Féminin
Âge: 18 ans
Magie utilisée: Aucune

MessagePosté le: Jeu 5 Mar - 15:20 (2009)    Sujet du message: Dans cette cour des miracles ... Répondre en citant

Lorsque l’ange émit le vœu de partir, Adora ne dit rien. Elle se contentait d’observer le démon et le jeune homme. Elle eut un bref mouvement de tête mais pas une parole envers sa créatrice. Aurait-elle du ? Etait-ce un manque de politesse ? La jeune femme ne se posa même pas la question quand l’ange tourna les talons après la courbette du démon. Celui-ci se montra d’ailleurs fort poli devant elle. A côté, le vampire semblait très mal élevé …

* C’est cela … finalement elle se montre méprisable. Quand je cesse de la regarder, son pouvoir sur moi s’estompe. Nous ne sommes que des jouets devant elle. Des amuse-gueules ! Une distraction ! Et elle pense avoir réussi à cerner la populace ? Quelle idée stupide ! *

Alors qu’elle s’éloignait, Adora se détendait. L’humain ne lui semblait plus aussi attirant. Même si son odeur, si agréable, flottait toujours avec force autour de la jeune femme. Elle reprit appui sur sa jambe avec un peu plus de décontraction. S’être rapproché n’était peut-être pas une si bonne idée. Mais reculer serait un signe de faiblesse. Qui plus est, face au démon …
Adora était quelqu’un d’orgueilleux, de fière. Elle le savait. C’était une des raisons qui l’avait poussé à s’éloigner des humains. Elle se rabaissait à chasser des créatures plus faibles qu’elle, ce qui l’énervait particulièrement. D’autant plus que perdre le contrôle devant eux. C’était quelque chose qu’elle détestait. Elle était censée être plus forte qu’eux ! Et non l’inverse.


* De toute façon, je trouverai bien quelque chose de plus attrayant que lui dans cette ville … je viens d’arriver ! Il faudra un peu de temps pour repérer les bonnes proies. Celles qui me promettront un festin de roi ! <3 *

Par la suite, l’enfant étonna Adora. Ses paroles sur les actes de son valet étaient averties. Il savait pour lui. Il savait pour elle. Il était en parfaite connaissance de cause. Et apparemment, le valet aussi était surpris par son maître. Pour un humain, imaginer être à la place d’un démon, ne devait pas être facile. Néanmoins, il était très proche de la vérité. Enfin, il avait justement le doigt dessus. Son démon acquiesça avant de lui répondre.

* Lui non plus ne voulait pas se battre … et pourtant il a tout fait pour me pousser à bout … Il doit être plutôt sur de lui. Pour le cas ou j’aurai engagé le combat en tout cas. *

Il s’excusa auprès de la jeune femme. Son sourire disparut et il alla même jusqu’à s’incliner avant de suggérer se lancer sur un sujet de discussion puisque l’heure n’était pas au combat. En faite, il ne faisait pas que le proposer à Adora mais aussi à son maître qu’il interrogea du regard. Celui-ci étant d’accord, il répondit à la précédente question du vampire.

" Vous n’avez pas de regret ? Alors que vous n’avez qu’un seul but sans avenir ? Que vous avez pactisé avec un serviteur du diable ? Que votre partenaire est un démon qui vous désir autant que moi si ce n’est plus ? Biensur, je ne peux vous jugez. Je ne sais rien de vous et ne saurai probablement jamais rien. Il en sera de même pour vous sur moi. Mais je ne peux m’empêcher de m’interroger sur vos intentions ? Quel destin cruel vous êtes vous dessiné ? "

Cela faisait tellement longtemps qu’elle n’avait pas parlé à un humain … Bien que depuis sa mort, les derniers humains qu’elle ait vu ont fini raide mort dans ses bras. Parce que pour tuer il n’y avait pas besoin de sentiment, parce que tuer était plus rapide que se faire des amis ou connaître une personne … C’était d’une facilité enfantine. Pas besoin de mode d’emploi ! En somme, tellement facile que c’en était écœurant à ses yeux.

* Je n’ai aucune gloire à avoir tué ses gens … C’était si simple, si rapide. Tuer ne s’apprend même pas ! Tout le monde peut le faire ! Surtout quand … on n’a plus de sentiment … *

Adora avait une vision très simple de la chose, de la vie. Les sentiments, c’était compliqué ! L’amour, c’était encombrant ! Les amis étaient tous des traîtres et la famille qu’un poids ! Voilà ! Et ainsi, elle vivotait … Loin de tout, loin des autres. Mais si la vie est si compliquée, c’est parce que qu’il y a les autres ! Mais la vie c’est ça ! Les amis, la famille ! Ce sont eux qui nous font vivre ! Seul, nous ne sommes rien. Seul, ce n'est pas interessant !

" Pourquoi un Démon ? Et vous, pourquoi un humain ? Pourquoi cet humain ? "

Par-dessus tout, c’était cette question la plus importante. Pourquoi lui ? Et pourquoi lui ? Y avait-il une explication ? Un sens à ce choix ?
_________________
Revenir en haut
Ciel
Mystique


Hors ligne

Inscrit le: 28 Fév 2009
Messages: 32
Nom complet: Ciel Phantomhive
Masculin
Âge: 12 ans
Magie utilisée: Des esprits

MessagePosté le: Jeu 5 Mar - 18:05 (2009)    Sujet du message: Dans cette cour des miracles ... Répondre en citant

Ciel ne savait pas comment il avait fait pour comprendre ne serait-ce qu'un instant son valet, et cela l'effrayait plus que cela ne le soulageait. Il tenta d'y réfléchir clairement, histoire de voir s'il pouvait en prendre avantage : Avait-il réussit à lire dans les pensées de Sebastian ? Non, cela lui était impossible. Mais alors, était-il devenu, à force de côtoiement, aussi sans-coeur que les démons ? Aussi perfide et manipulateur qu'eux ? Ses pensées s'égaraient, et il s'arrêta mentalement. Cela ne devait pas aller plus loin qu'une simple réflexion. Il avait déjà assez de difficulté comme cela, il n'allait pas s'en créer davantage.

*Tout cela est de la faute à cette vampire. Elle me pousse à me remettre en question...*

Le regard sanglant de Sebastian était posé sur lui et troublait ses pensées. Un sourire malicieux était apparut sur ses lèvres, comme s'il savait ce à quoi son maître pensait... Le jeune Phantomhive ferma un court instant les yeux, serrant fort ses paupières closes. Il n'avait pas à mettre la faute sur quelqu'un. S'il devait s'en prendre à une personne, ce serait à lui-même. Il n'avait pas le droit de mettre ses erreurs sur le dos des autres.

" Oh, un serviteur du diable, vous exagérez my lady. Je suis aujourd'hui, non pas le serviteur du diable, mais le bon valet de la famille Phantomhive. "

Ciel sursauta presque lorsqu'il entendit la voix polie de Sebastian résonner près de lui. Il s'était trop plongé dans ses pensées et en avait oublié de répondre à Adora... Son valet avait dû le voir et avait attiré l'attention sur lui, lui donnant le temps de reprendre ses esprits. Le jeune garçon lui en était presque reconnaissant. Il releva la tête dignement et ancra son regard déterminé dans celui du buveur de sang, sans ciller.

" Dès lors que j'ai pactisé avec un démon, je n'avais plus d'autre avenir que la mort... Mais n'est-ce pas le même destin promis à tous les humains ? Qu'importe, de vivre quelques années de plus, de mourir quelque temps plus tôt, puisque de toutes les manières la mort viendra à moi ? "

La voix de Ciel portait, comme toujours, mais il semblait réellement porté par la passion qui émanait de son discours. Il s'appuyait sur sa canne avec une détermination nouvelle et gardait les yeux fermement fixés sur un être supérieur à lui, sans démontrer la moindre peur, et dans son unique oeil visible brillait quelque chose comme de la fatalité. Le sourire de Sebastian s'agrandit.

" J'ai des regrets. Je suis humain... Cependant, je continue à avancer. Tout ce qui est passé est passé, je dois affronter le peu de futur qu'il me reste... Je me fiche de savoir si l'on me comprend ou pas. Je ne vis plus que pour un seul but, et peu importe ce que les autres pensent de moi. Vous parlez de "Destin Cruel" ? Je n'y vois que Fin Méritée. Je serai puni pour avoir invoqué un démon à mes côtés... Et cela m'est égal. "

Les mains serrées sur le pommeau de sa canne, Ciel effleura pour la énième fois l'immense bague ornée d'un saphir qu'il portait à son pouce. Le seul objet qui reliait son passé heureux, son présent impitoyable et son futur inexistant... Oui. Cela lui était égal. Peut-être qu'à force de le penser, il finira par y croire.

" Pourquoi un démon ? Je n'avais pas le choix. J'étais acculé. Je ne voulais pas mourir, comme n'importe quel humain normalement constitué de dix ans... Alors lorsqu'il m'est apparut, je n'ai pas hésité. "

Trop jeune... Il était trop jeune pour prendre une telle décision. Pourtant, il ne l'avait pas regretté, non, pas cette action-là. S'il n'avait pas eu l'assistance du démon à ce moment, il serait mort humilié, vaincu, souillé... Sans aucun espoir de retour. Le regard fixe de l'humain glissa d'Adora à Sebastian et il soutint le regard moqueur de son valet, en attente d'une réponse qui allait certainement s'avérer intéressante.

" Si vous l'aviez seulement aperçu, petite silhouette allongée sur l'autel, innocente brebis souillée par la cruauté des siens, n'implorant qu'un peu d'aide et promettant tout en échange... Il paraît que j'ai l'oeil acéré. J'ai tout de suite aperçu cet éclair de plus dans ses yeux, que l'on trouve rarement chez les humains. La brebis n'était pas blanche; elle était noire. Il me semble que j'ai gagné gros en le choisissant. Il ne finira pas de me surprendre. "

Une entente mutuelle, c'était certainement ce qui pouvait définir la relation unissant Ciel et Sebastian. Ils ne se faisaient pas confiance, l'un parce qu'il ne trouvait pas l'autre digne de cela et l'autre parce qu'il n'en avait pas besoin. Pourtant, ils ne se méfiaient pas l'un l'autre, car ils se savaient assurés par le pacte... Et malgré les différences, peu à peu, ils s'étaient en quelque sorte acceptés. Pourtant, les deux n'hésiteront pas à sacrifier l'autre moitié s'ils en ressentaient le besoin... Et cette sorte de "paix" dans leur relation n'était que le calme avant la tempête.

Ils attendaient la rupture du pacte.

_________________


Dernière édition par Ciel le Ven 24 Avr - 17:03 (2009); édité 1 fois
Revenir en haut
Theodora
Divinité


Hors ligne

Inscrit le: 29 Jan 2009
Messages: 26
Nom complet: Theodora
Féminin
Magie utilisée: Divine

MessagePosté le: Jeu 5 Mar - 20:05 (2009)    Sujet du message: Dans cette cour des miracles ... Répondre en citant

[ HRP : premier post frustrant pour certains x) C'est sa aussi, la magie du RP ! /HRP]

Theodora était prête a s'en aller, mais par simple amusement, elle se mis a lire dans les pensées des autres pour voir. Lorsqu'elle entendit une petite voix dans sa tête, provenant des pensées de la vampire...

* C’est cela … finalement elle se montre méprisable. Quand je cesse de la regarder, son pouvoir sur moi s’estompe. Nous ne sommes que des jouets devant elle. Des amuse-gueules ! Une distraction ! Et elle pense avoir réussi à cerner la populace ? Quelle idée stupide ! *

Elle fit demi tour et se posta juste devant Adora, dominant la vampire de toute sa puissance. Alors la ... Enfin un amusement ! A quelques choses près malheur est bon !

- Ma pauvre petite, penses tu vraiment que je vous considère comme un populace ? Vous n'êtes même pas digne d'être écrasés sous ma chaussure ! N'oublie jamais que tu est née de mon sang, sans moi tu n'es rien, si demain je formule le voeux de te tuer, tu l'es dans la secondes suivante.

La folie dévorante qui envahissait ce qui fut un Ange de l'Apocalypse se sentait tout autour d'elle, l'air crépitant, ses cheveux commençant a s'envoler tel des serpents autour de sa tête. Sa peau était d'un noir profond, et ses yeux blanc devenait noir égalemment au fur et a mesure. Ils ne se doutaient pas de ce qu'elle était capable, et les paroles de ce petit sang rouge raisonnaient commeune supliqe aux oreilles de Theodora.

" Dès lors que j'ai pactisé avec un démon, je n'avais plus d'autre avenir que la mort... Mais n'est-ce pas le même destin promis à tous les humains ? Qu'importe, de vivre quelques années de plus, de mourir quelque temps plus tôt, puisque de toutes les manières la mort viendra à moi ? "

- Tu as raison de t'être préparé psychologiquement mon garçon, la mort étant ma spécialité, tu as eu la chance de croiser mon chemin. Elle est en effet venue a toi, pas la peine de me remercier. Et toi Vampire, depuis tout a l'heure tu observes cet humain non ? Tu n'as pas comme l'impression que ta proie t'échappes au fur et a mesure ? Tout comme ton allié, démon ?

Sans attendre un semblant de réponse, Theodora frappa violemment Sebastian pour l'écarter de Ciel, pris l'enfant décidemment bien chétif par le bras, et avec lui disparut. Cela leurs ferait une bonne leçon. Bienveillante, Erynie, Déchue, Succube, voila tout les noms que l'on lui donnait depuis son bannissement. Aucun ne lui plaisait, mais s'il y avait une chose qu'elle ne contredisait pas, c'est qu'elle était le mal, et que ce garçonnet et ses proches allaient en faire les frais. A peine avait elle aggripé son bras, qu'elle disparu de la place. Ce n'est pas qu'elle était invisible, c'est qu'elle n'était plus la. Ell en profita pour brouiller les sens de ce Sebastian, cela auraittuer un humain, mais il ne pourrait pas retrouver la trace du gosse.Et quand bien même cela serait, elle avait étendue ses protections mentale aux garçon. Même si ce sebastian était son esprit associé, il lui faudrait au minimum deux heures pour reprendre ses esprits.

Il n'y avait pas d'échappatoire pour le pauvre petit Ciel. Il était déja parti avec Theodora, leurs plus indigne représentante.
_________________


"Sparkling angel, I couldn't see
Your dark intentions, your feeling for me
Fallen angel, tell me why ?
What the reason, the thorn in your eye ?"
Revenir en haut
Adora
Habitant


Hors ligne

Inscrit le: 21 Jan 2009
Messages: 90
Nom complet: Adora Whitlock
Féminin
Âge: 18 ans
Magie utilisée: Aucune

MessagePosté le: Jeu 5 Mar - 20:40 (2009)    Sujet du message: Dans cette cour des miracles ... Répondre en citant

Adora remarqua le dérangement chez le jeune homme. Ou plutôt « un » dérangement ! Car celle-ci ne savait pas ce qu’il en était ni d’où il venait. L’enfant resta, pendant quelques instants, le regard dans le vide puis, ferma brusquement les yeux.

* Sur quoi médite-t-il tout à coup ? Aurais-je dit quelque chose … ? *

Le démon, un sourire aux lèvres, prit la parole, attirant au passage l’attention du vampire sur lui. Il expliqua qu’il était, de nos jours, le valet de la famille Phantomhive.

Mais quelle famille ? La jeune femme n’avait jamais entendu ce nom. Quoiqu’il en soit, elle devait être prestigieuse ou bien importante. Surtout si le démon en parlait aussi poliment. Il y avait peut être une raison sinon. Il n’était qu’un valet. Il devait respect à son maître et ce qui le concernait, suivant ses idées.
Adora nota mentalement qu’il utilisait parfois de l’anglais pour les titres. Et il venait de nouveau l’appeler « lady ».


" Phantomhive ? Je n’avais encore jamais entendu … et je me rends compte que je ne connais toujours pas vos noms. "

Le vampire fit une courte pause avant d’ajouter :

" Suis-je impolie ! Je devrai me présenter la première. Je nomme Adora Whitlock … "

Elle ne put s’empêcher de laisser sa phrase en suspense, attendant la réponse. Qui présenterait qui ? Le maître le valet ou le valet le maître ?

Soudain, quelque chose changea. Le jeune homme parut se réveiller, visité par une illumination. Sa détermination se fit plus imposante que jamais. Donnant à son odeur quelque chose de nouveau et d’agréable pour Adora. Quand il prit la parole, il était plus assuré que précédemment.
Pour quelqu’un de si jeune, il parlait avec une assurance déroutante. La jeune femme retint un sourire.


" Quel terrible dessein avez-vous. A votre âge parler ainsi de la mort ! Alors que vous n’avez même pas encore goûté aux véritables joies de la vie ? La Mort vient à tous, êtres mortels. Votre pire ennemie ... Mais le plus tard n’est pas le mieux ? Mourir de vieillesse, n’est-ce pas un rêve humain ? "

* Jadis, je voulais vivre. Jamais je ne me serais résignée à mourir ! Surtout si jeune ! Et lui ! Il doit avoir douze ou treize ans à tout casser. Mais il semble bien plus mature qu’au premier regard. Et il ne veut pas se battre ? De nos jours, les gens subissent et n’espèrent même plus … C’est malheureux ! Avant, on avait des projets, un avenir ! *


Le jeune homme continua son discours avec cette même assurance. Il se tenait parfaitement droit, avec une certaine fierté, sur sa canne. Son valet sourit de plus belle.
Adora finit par remarquer quelque chose de brillant qu’il caressait amoureusement. Une magnifique bague en argent surmontée d’une magnifique pierre précieuse bleu. Le topaze était rectangulaire et vieillit. Un souvenir surement.

Soudain, alors que le vampire s’y attendait le moins, l’ange revint sur ses pas. Elle se fit imposante et terrifiante. Ce qui émanait d’elle était monstrueux. Et lorsqu’elle s’adressa à la jeune femme, sa voix était dédaigneuse. Elle la prenait pour une moins que rien ! Mais qu’était-elle au fond à côté d’elle ? Elle avait raison. Elle n’était rien. Elle venait d’elle.
Elle finit par se tourner vers l’enfant l’agressant pratiquement de ses paroles.


" Ce n’est pas ma proie … "

Adora n’eut pas le temps de répondre à la femme qui devait de plus en plus sombre qu’elle se jeta sur le démon, l’écarta brutalement de son maître et l’attrapa par le bras. Adora c’était élancée en avant mais elle ne partit pas en courant ! Elle disparut sur place, lançant derrière elle le vampire étonnée et le valet.

" Q-quoi ? "

Adora ne s'y était pas attendu. Elle tourna en rond dans la ruelle sombre tous ses sens en alertes attendant que le démon de rélève. Elle ne sentait rien. L'odeur du jeune homme avait disparu de même que l'ange.

" Ca va ? "
_________________
Revenir en haut
Ciel
Mystique


Hors ligne

Inscrit le: 28 Fév 2009
Messages: 32
Nom complet: Ciel Phantomhive
Masculin
Âge: 12 ans
Magie utilisée: Des esprits

MessagePosté le: Jeu 5 Mar - 21:12 (2009)    Sujet du message: Dans cette cour des miracles ... Répondre en citant

La vampire ne connaissait pas la famille Phantomhive, même de nom, ce qui signifiait qu'elle ne connaissait pas non plus la société Phantom... Étonnant. Ciel imaginait les vampires plus cultivés que cela. Enfin, peut-être que les buveurs de sang n'allaient pas tous les jours acheter des jouets ou des bonbons, non plus... Sebastian se tourna vers Ciel, attendant qu'il les présente. Il restait le maître après tout, esthétique ou pas...

" Je me nomme Ciel Phantomhive, et voici Sebastian Michaelis. Je dirige la société Phantom, fabricante de jouets et de sucreries. "

Adora Whitlock... Quel étrange nom. Pourtant, il avait une certaine consonance anglophone... Voilà qui devenait incompréhensible. Elle avait dû s'exiler de son pays d'origine depuis bien longtemps, pour ne pas connaître la société Phantom.

La jeune femme posait décidément des questions embarrassantes. Ciel semblait se tracasser de plus en plus sur lui-même... Sebastian sourit longuement. Son jeune maître préférait largement faire bouger les choses plutôt que parlementer, mais le démon trouvait que cela lui faisait un peu plus d'expérience que de discuter sérieusement sur un sujet intéressant, que ce soit avec un vampire ou pas.


" Vous devez me trouver bien fataliste. Ce n'est pas ce que je suis... Mais puis-je encore goûter aux joies de la vie après avoir contracté avec un démon ? Cela se révèle impossible... Mourir de vieillesse a certainement dû être un de mes anciens rêves. Ils ont tous été brisés, tout comme mon corps, ne reste plus que la haine et l'humiliation... Non, je ne peux plus goûter à un met qui m'est désormais interdit. "

Il ne regrettait pas, non, pas vraiment, il était trop jeune, trop ignorant de la beauté de la vie pour pouvoir regretter tout cela. S'il avait été heureux, jamais il n'aurait voulu d'un pareil destin. Il se serait battu. Mais le bonheur s'était enfui à jamais, il allait mourir jeune, sans savoir-vivre, et c'était mieux ainsi. Au lieu de se battre contre son destin, il se précipitai vers lui, il accélérait les choses... Lui qui n'avait jamais connu et qui ne connaîtrait jamais la plénitude qu'était de vivre simplement ne pouvait comparer sa situation qu'à un jeu d'échec. Logique, implacable. Amusant, aussi. Mais certainement pas heureux.

" MASTER !!! "

Ciel leva subitement la tête, trop tard cependant pour réagir. Il ne put qu'observer impuissant Sebastian s'écrouler sous un coup de Theodora qui était brusquement revenue et il sentit sa poigne glacée lui enserrer le bras comme dans un étau. Il voulut se débattre, faire quelque chose, mais le temps était contre lui, tout comme sa chance. Il entrevit vaguement le visage paniqué de son valet - Un démon pouvait-il être paniqué ? - mais il sentit quelque chose se brouiller soudainement en lui et il sentit la tête lui tourner.

" S-Sebasti... "

Avant même d'avoir pu finir son mot, il disparut avec Theodora.

Une large plaie s'était créée là où l'ange avait frappé Sebastian, mais le démon s'en fichait entièrement. Il ne sentait plus l'humain, ni par ses sens extérieurs que par ses sens intérieurs. La déchue était futée... Sans se soucier de pouvoir être vu, Sebastian prit sa tête entre ses mains et poussa un long hurlement à glacer le sang, faisant sortir sa colère, ses inquiétudes, son incapacité à agir. Le cri était strident, capable de détruire à jamais l'ouïe d'un humain, mais il s'en fichait entièrement. En cet instant précis, tout ce qu'il voulait était détruire le monde qui l'entourait... Mais d'un seul coup, il revint à ses esprit. La respiration saccadée, il dut attendre un peu avant de prendre la parole, de peur de se trahir.


" Je... Oui, ça va. Je... Je dois aller chercher mon maître. Voulez-vous m'accompagner ? "

Quelle question ! Alors qu'il s'amusait à poser des questions à une vampire, son maître était en danger. Sebastian poussa un grognement tout à fait inhumain et se releva brutalement, tandis que la plaie s'en allait peu à peu. Il ferma les yeux un instant, agacé, mais il ne sentit pas plus le jeune humain. Une rage sourde grondait en lui, rage qui ne tarda pas à se changer en inquiétude... Et si son petit maître mourrait ? Il ne devait pas trop y penser. C'était une éventualité, mais il ne voyait pas pourquoi la Déchue le tuerait. Il devrait peut-être attendre que ses sens lui reviennent... Mais il revit devant lui l'air perdu, presque désespéré de Ciel.

" S-Sebasti... "

La rage s'empara de nouveau du corps humain de Sebastian et il se décida. Il allait partir, et cela sur le champs.
_________________
Revenir en haut
Adora
Habitant


Hors ligne

Inscrit le: 21 Jan 2009
Messages: 90
Nom complet: Adora Whitlock
Féminin
Âge: 18 ans
Magie utilisée: Aucune

MessagePosté le: Ven 6 Mar - 12:24 (2009)    Sujet du message: Dans cette cour des miracles ... Répondre en citant

Adora était hébétée. Tout c’était passé si vite. Où avait-elle fait une erreur ? Elle n’avait rien dit à l’ange. Dans ce cas, pouvait-elle entendre les pensées ? Voulait-elle leur donner une leçon ? Quelle sorte de monstre venait d’atterrir près de la jeune femme ! Alors qu’elle commençait seulement à « revivre ». Voilà que les problèmes –et les plus gros – lui tombaient sur la gueule. Comment devait-elle réagir maintenant ? Fallait-il les aider ? De toute évidence, se ranger du côté de l’ange déchu était exclu.

Le vampire se remémora les dernières paroles de l’enfant. Ainsi il se nommait Ciel Phantomhive, dirigeant d’une entreprise de jeux et friandises pour les enfants, et le démon Sébastian Michaelis. Oui, finalement c’était normal qu’elle ne connaisse pas. Le peu qu’elle avait vécu en Angleterre c’était aux côtés de son grand père et celui-ci la détestait tout particulièrement. Elle n’avait jamais eu le moindre cadeau venant de lui ni même un peu d’argent. Ses jouets, elle se les était fabriqué elle-même pour s’amuser avec les gamins du coin tout aussi pauvre.


* Quel destin tragique … mais s’il y avait eu une infime chance pour qu’il puisse encore être heureux, maintenant il n’en a plus aucune … *

Adora se tourna vers le démon qui avait été projeté à quelques mètres de là où il se trouvait précédemment. L’ange ne s’était pas retenu et une plaie béante était apparue sur son corps pâle. Celui-ci se redressa légèrement et se prit la tête entre les mains. Il mit à hurler. Un cri inhumain qui provenait du fond de ses entrailles. Un cri déchirant. Le vampire sera les dents et attendit qu’il passe. Sébastian pouvait-il réellement être affolé pour … un humain en particulier ? A quel point étaient-ils liés ? Apparemment, cela dépassait tout ce qu’Adora aurait pu imaginer pour eux.

Il se tut subitement. Après quelques secondes silencieuses il répondit à la jeune femme en cherchant un peu ses mots. Il lui proposait – ou peut être demandait – de l’accompagner pour rechercher son maître. Cela avait d’ailleurs l’air assez pressant pour lui. Adora resta silencieuse. Sébastian poussa un grognement animal avant de se relever précipitamment. Adora le regarda.


" Directement … je ne suis pas impliquée, mais je suppose que c’est en partie ma faute si elle est revenue … et si elle a enlevé votre maître. Être désolée ne servira à rien alors autant me rendre utile. J’aimerai vous aider à le retrouver. "

Le vampire n’aurait peut-être pas du accepter. Quoique. Si elle voulait retrouver les joies de se lier avec les autres pourquoi pas ? Un démon ou un humain. Elle leur ressemblait à tous les deux ! Et elle ne pouvait pas partir les mains dans les poches comme si rien ne s’était passé ! Autant donner la main à la patte !

" Et où comptez-vous aller ? Elle ne s’est pas enfuie ! Elle a littéralement disparu ! Et autant le dire tout de suite, je ne connais pas la ville ! Et personne d’autre que vous … "

Ouais en bref, elle serait le boulet de l’équipe ! Tu parles d’un duo de choc ! Un démon enragé et un vampire empoté !

Adora regarda la rue dans ses détails. Celle-ci s’était assombrie pendant leur discussion. Combien de temps étaient-ils restés ici ? Les passants, déjà rares étaient maintenant inexistants. Enfin, voir un petit groupe inconnu qui se regarde dans le blanc des yeux et attendant de se sauter dessus ne devait pas être très rassurant ! D’autant que rien dans leurs aspects ne faisait d’eux des saints quand on regardait de plus près. Un garçon avec un cache œil, un homme aux pupilles rouge sang, une femme à la peau pâle et une envie de se jeter sur eux … sans compter l’ange à la peau aussi sombre que le charbon ! Bref ! Personne de censé ne se serait approché.

La jeune femme reporta son attention sur le démon dont la blessure disparaissait peu à peu. Bientôt, seul son vêtement déchiré aurait pu indiquer qu’il fut blessé précédemment. Dans quelle histoire celle-ci venait-elle de se fourrer ?


* On se demande … *
_________________
Revenir en haut
Ciel
Mystique


Hors ligne

Inscrit le: 28 Fév 2009
Messages: 32
Nom complet: Ciel Phantomhive
Masculin
Âge: 12 ans
Magie utilisée: Des esprits

MessagePosté le: Ven 6 Mar - 18:32 (2009)    Sujet du message: Dans cette cour des miracles ... Répondre en citant

Sebastian rendit le regard d'Adora, sans une once d'émotion. Il acquiesça d'un air à moitié absent, tendant vainement son esprit vers son maître. Il ne percevait rien, absolument rien, et il se demanda si l'humain avait déjà enlevé son bandeau... Peut-être pas. Il aurait dû ressentir quelque chose, peut-être pas quelque chose de suffisant pour pouvoir en définir la provenance, mais quelque chose qui lui aurait prouvé que Ciel était en vie. En vie...

" J'accepte votre aide avec reconnaissance. Je ne peux malheureusement pas vous dire merci, nous n'avons pas encore retrouvé mon maître, mais cela me touche. "

Malgré ses paroles qui auraient dû être emplies de chaleur, Sebastian ne souriait pas. Il était réellement préoccupé par l'absence de son contractant... Mais pas forcément parce qu'il éprouvait pour lui un quelconque sentiment. L'humain était à lui. Il n'aimait pas qu'on touche à ce qui lui appartenait. Une colère sourde gronda en lui et son aura devint plus lourde, plus imposante, même si rien ne démontrait sa tension sur son visage.

" Malheureusement, je ne connais pas la ville non plus. Devrions-nous partir à la recherche d'un endroit isolé où ils auraient pu se cacher ? "

La vampire n'était pas le seul boulet de l'affaire. En fait, ils étaient tous les deux "perdus", ne connaissant pas plus la ville l'un que l'autre... Seul point positif : Ils étaient un vampire et un démon. Une équipe de choc, réunie uniquement afin de récupérer un petit humain... Ridicule. Absolument ridicule. Mais c'était en cela que c'était distrayant.

" J'imagine que nous ne devons compter que sur notre chance... Ou attendre que nos sens nous reviennent. "

Malheureusement, Sebastian n'était pas d'humeur à attendre. Tout ce qu'il voulait était de s'en aller à la recherche de son jeune maître dans la seconde. Qui sait dans combien de temps il allait enfin retrouver ses "pouvoirs" ? Une minute ? Une heure ? Une journée ? Une semaine ? Il ne voulait pas songer à plus loin. Le danger guettait son humain... Tout ce qu'il pouvait faire était de prier afin qu'il ne meurt pas. Et il haïssait cela.

Il se le jura presque, dès lors qu'il retrouvera le jeune maître, il redoublera d'attention. Cette erreur ne se reproduira plus. Il ne voudrait pas perdre le seul festin qu'il s'était réservé depuis maintenant deux années... Tant d'efforts ne pouvaient aboutir à rien, il le savait bien. Et même s'il ne pourrait certainement pas venger cet acte d'enlèvement sur Theodora, cela ne l'empêchait pas de l'espérer de tout son coeur.

_________________
Revenir en haut
Adora
Habitant


Hors ligne

Inscrit le: 21 Jan 2009
Messages: 90
Nom complet: Adora Whitlock
Féminin
Âge: 18 ans
Magie utilisée: Aucune

MessagePosté le: Sam 7 Mar - 13:48 (2009)    Sujet du message: Dans cette cour des miracles ... Répondre en citant

Sébastian était préoccupé, et subitement, alors que son maître avait été enlevé, il semblait étonnement vulnérable et totalement incertain. Normalement, cette situation aurait touchée le vampire malgré son manque de tact. Mais au moment présent, Adora était hors d’elle. Quelle sorte d’ange pouvait s’en prendre à un humain aussi vulnérable soit-il ? S’en amusait-elle ? Etait-elle fière ?

La jeune femme, à ses débuts de vampire – ou de monstre -, se délectait à faire souffrir ses proies. Elle n’avait jamais été moche, il fallait l’avouer, mais depuis sa renaissance, les hommes tombaient à ses pieds. Et tous ceux qui c’étaient épris de sa beauté étaient morts dans d’atroces souffrances. Ou du moins, d’après les hurlements, elle l’imaginait.

Est-ce que l’ange pensait comme elle auparavant ? Qu’elle s’amusait de sa petite proie si facilement acquise ?


* Si elle avait vraiment voulu faire mal … elle l’aurait tué devant le démon. Mais l’enlever doit être un moyen efficace de mettre ses nerfs à l’épreuve et voir de quoi il est capable. De quoi nous sommes capables ? Pense-t-elle que je me joindrai à lui … ? *

Sébastian répondit avec une froideur excusable dans les circonstances. Une fois de plus, Adora s’étonna du lien qui devait les unir. Peut-être plus qu’un pacte ? Celui-ci disait être touché de l’aide de la jeune femme. Un démon pouvait-il réellement l’être ?

" … Un endroit isolé et peu fréquenté alors … sinon ils attireraient trop facilement les regards ! "

Un endroit retiré ? Sombre ? Le seul lieu où le vampire avait mis les pieds était un charmant café fréquenté et clair. De toute évidence c’était exclu. Elle pensa alors à Shayla. Mais celle-ci avait cru qu’Adora s’ennuyait en sa compagnie et elle était partie rapidement et probablement un peu frustrée.

" Nous sommes dans les coins les plus sombres non ? Peut-être devrions-nous avancer. Pour l’instant, comme vous dites, nous ne pouvons compter que sur notre chance … "

Les deux extrémités de la large rue semblaient aussi sombre et humide l’une que l’autre. Quel côté les enfoncerait dans le labyrinthe des ruelles peu fréquentées ? Quel est le bon côté ?

" Je propose partir par là … "

Adora pointa un doigt dans la direction qu’elle désignait. Aucune certitude que c’était la direction. Mais il valait mieux bouger avant que le démon de démolisse tout.

" On va le retrouver ! "

Elle le regarda avec douceur. Même si elle doutait du résultat de cette « mission » il fallait qu’elle lui montre qu’elle était sure d’elle. Au moins pour lui.
_________________
Revenir en haut
Ciel
Mystique


Hors ligne

Inscrit le: 28 Fév 2009
Messages: 32
Nom complet: Ciel Phantomhive
Masculin
Âge: 12 ans
Magie utilisée: Des esprits

MessagePosté le: Sam 7 Mar - 14:22 (2009)    Sujet du message: Dans cette cour des miracles ... Répondre en citant

L'esprit de Sebastian bouillait de rage. Presque inconsciemment, des images de Ciel en pleine torture fusaient dans son esprit, toutes plus horribles les unes que les autres... Sa fureur monta d'un cran mais il ne le démontra pas. Son visage était neutre, presque calme... Le calme avant la tempête. Il ne le savait que trop bien.

" Prend-elle du plaisir à tuer précipitamment ? Je la croyais plus sage que cela, d'après les rumeurs... "

Le démon ruminait de bien sombres pensées, à tel point qu'il n'arrivait plus à en réfléchir correctement. Il sentit soudain quelque chose picoter la surface de sa conscience et, étonné, il ferma les yeux par réflexe afin d'en déterminer la provenance. Il connaissait cette impression... Ciel avait enlevé son bandeau et lui ordonnait de venir le chercher. Pourtant, l'impression était ténue et sans le vouloir, Sebastian perdit le contact. Il savait juste que son maître était vivant, quelque part, et qu'il réclamait sa présence... Cela ne lui suffisait pas. Il en voulait davantage.

" Je ne sais pas s'il souffre ou pas mais il est encore vivant. Dépêchons nous. "

La jeune femme indiqua une direction à suivre et le démon scruta le bout de la large rue, plissant légèrement ses yeux rouge sang. Il se sentit de plus en plus frustré, d'autant plus qu'il n'arrivait pas à en apercevoir le bout... Il se sentait amputé, sans ses sens surdéveloppés. Faible comme un humain. Décidément, il haissait la situation dans laquelle il s'était mise.

" Oui, partons par là. Nous n'avons plus nos sens mais si les humains peuvent s'y faire, nous aussi. "

Il essayait de paraître plus agréable avec la vampire mais son ton était teinté d'agacement et d'impatience. Il avait du mal à maitriser sa colère. Peut-être que le petit maître et lui ne partageaient pas seulement le signe du pacte, mais également cette faiblesse qui caractérisait les humains... Sebastian secoua doucement la tête, repoussant violemment ces pensées. Puisque Adora se montrait sûre d'elle et confiante, il devait lui aussi faire un effort. Un démon n'allait quand même pas perdre contre un vampire... Si ?

Sans démontrer sa hâte d'en finir avec tout cela, Sebastian s'engouffra dans les ténèbres de la large ruelle.

_________________
Revenir en haut
Adora
Habitant


Hors ligne

Inscrit le: 21 Jan 2009
Messages: 90
Nom complet: Adora Whitlock
Féminin
Âge: 18 ans
Magie utilisée: Aucune

MessagePosté le: Sam 7 Mar - 15:37 (2009)    Sujet du message: Dans cette cour des miracles ... Répondre en citant

Adora avait remarqué la tension du démon, néanmoins, elle pensait qu’il la camouflerait avec plus de succès. Sa voix laissait filtrer son agacement et peut-être l’impatience qu’il éprouvait. Elle se mit à marcher - pourquoi courir quand on ne sait même pas où l’on va ? – sur les dalles grises et sales. Cet endroit n’était pas pour elle. Même en étant un vampire, elle avait encore assez d’honneur et de classe pour ne pas trainer dans les coins aussi répugnants. Pourtant, perdue dans ses pensées, elle s’était aventurée jusqu’ici sans savoir où elle arriverait. Et si jamais Sébastian et Ciel n’avait pas été là ? Elle se serait retrouvée face à la femme. L’ange s’en serait-elle pris à elle ? Les choses se seraient, dans tous les cas, déroulées autrement ! Et si Adora n’était pas venue ? L’ange serait parti en paix ? Aurait-elle fait plus de dégât ?

" Personnellement, je n’ai jamais prêté oreille à tous ces racontars ! Mais si elle avait voulu le tuer, ne l’aurait-elle pas déjà fait ? Et pour faire plus mal, si j’avais été elle, je l’aurai fait devant vous … "

La jeune femme jeta un coup d’œil discret au démon pour voir sa réaction. Seulement, le temps où faire souffrir était son passe-temps favori était bien loin … Les temps ont changé ! Et elle aussi. Elle accorde désormais un peu plus d’importance à ce qui vit encore. Contrairement à elle. Malgré tout, faire souffrir un homme – son met préféré – par-ci par-là restait tout de même assez distrayant. La vie est éphémère.

* Elle ne peut pas le tuer … elle nous attend … sinon pourquoi brouiller nos sens ? C’est une provocation ! Sinon elle serait partie, l’aurait tué et nous aurait attendu sur son cadavre, un sourire aux lèvres. Pleinement satisfaite ! Mais ce n’est pas le cas ! *

Adora aurait voulu dire ses pensées à voix haute en espérant qu’elles soient rassurantes. Mais rien n’était sur. Ils ne savaient pas ce qu’ils trouveraient au final. Un blessé ? Un mort ? Il y avait peu de chance qu’il soit en pleine forme mais qu’elle gloire pouvait-elle tirer de cet acte, quel qu’il soit ? Mis à part la haine de son valet, surement pas grand-chose …
_________________
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé







MessagePosté le: Aujourd’hui à 09:56 (2017)    Sujet du message: Dans cette cour des miracles ...

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum >>> RP - Monde Réel >>> Fenrir >>> Marché aux sorciers Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: <  1, 2
Page 2 sur 2

 
Sauter vers:  


Portail | Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Thème réalisé par SGo