Index du Forum

 

   FAQ  -  Rechercher  -  Membres   -  S’enregistrer   Connexion
Dans cette cour des miracles ...
Aller à la page: 1, 2  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum >>> RP - Monde Réel >>> Fenrir >>> Marché aux sorciers
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Theodora
Divinité


Hors ligne

Inscrit le: 29 Jan 2009
Messages: 26
Nom complet: Theodora
Féminin
Magie utilisée: Divine

MessagePosté le: Dim 1 Mar - 15:21 (2009)    Sujet du message: Dans cette cour des miracles ... Répondre en citant

Du blanc, du blanc a perte de vue. Le néant était devant son visage, un comble pour une chose immatérielle. Pour que tout s'arrête, il suffisait a Theodora d'ouvrir les yeux. Personne ne la voyait encore, elle venait a peine de se matérialiser ici, et sous cette forme elle était invisible pour les regard peu averti et non expérimenté.

Elle ouvrit lentement les paupières.

Sans avoir besoin de se regarder dans un mirroir,elle savait parfaitement a quoi elle ressemblait. Sa peau était noir, pas brune ou chocolat, mais d'un noir d'encre, avec quelques cicatrices tirant sur le gris, sur les paumes et les bras. Se yeux étaient blancs, comme vide, lui faisant un regard de possédée démoniaque, ce qui n'était peu être pas tout a fait faux. Ses cheveux, long et fin, du même noir corbeau que sa peau, étaient entremélés de bijoux d'argent. Comme elle avait été différente de l créatre qu'elle connaissait désormais ! Sa puissance résonnait autrefois sur tout les mondes, celui de son Dieu, celui des Morts, dans chaques coeur ouvert a la créance, elle avait eu une place de choix. Des Prières retentissait pour elle de l'est a l'ouest , du nord au sud, on naissait pour être a son service, on se sacrifiait pour elle.

Elle avait été la muse d'un Dieu, avant de se trahir. La muse de ce Dieu.

* Il faut que j'apprenne a ne pasêtre mélancolique. Il faut que je le retrouve. Quand cela sera fait, je tuerai mes créations, et la paix dans mon coeur sera revenue *

Cette phrase agissait sur elle comme une quantique, un mantra protecteur. Elle pouvait être dans la tourmente, grace a l'idée d'une lumière, rien n'arrivait a la détourner de son idée fixe. Ceux qui était nés de son sang pour la torturer, les déviants, elle les tuerait. Et lui il l'aiderai. Elle continua a avancer dans la rue. Un sourire se dessina sur ses lèvres, noirs comme le styx, promettant la mort a qui le verais.

Une promesse mortelle, voila au moins ce qui ne changerait jamais chez Azrael.
_________________


"Sparkling angel, I couldn't see
Your dark intentions, your feeling for me
Fallen angel, tell me why ?
What the reason, the thorn in your eye ?"
Revenir en haut
Publicité







MessagePosté le: Dim 1 Mar - 15:21 (2009)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Ciel
Mystique


Hors ligne

Inscrit le: 28 Fév 2009
Messages: 32
Nom complet: Ciel Phantomhive
Masculin
Âge: 12 ans
Magie utilisée: Des esprits

MessagePosté le: Dim 1 Mar - 17:16 (2009)    Sujet du message: Dans cette cour des miracles ... Répondre en citant

Ciel déambulait à travers les rues, n'hésitant pas à s'engouffrer dans les ruelles les plus sombres. Il ne craignait rien, et il ne le savait que trop bien... Les pas légers de ses bottines résonnaient sur le pavé froid et le bruit régulier de sa canne frappant le sol sans hésitation troublait le silence qui régnait dans le quartier. Un sourire amusé apparut sur les lèvres de Sebastian. C'était bien son maître, cela. Si déterminé...

" Sebastian... J'ai froid. "

Le sourire de Sebastian s'étira légèrement, mais ce n'était pas de la tendresse qu'on lisait sur ses traits. En fait, Ciel n'arrivait pas à lire à travers le sourire de son valet. Il était indéchiffrable pour lui... Et certainement pour tous les humains sur Terre. Le domestique retira sa propre veste et la posa sur ses épaules. Dans un soupir, le jeune Phantomhive resserra un peu le vêtement de l'autre contre lui. S'il n'avait pas toujours aussi froid dans son coeur, il serait peut-être moins frileux...

" Qu'est-ce que c'est, là-bas ?! "

Une étrange femme se dirigeait droit vers eux. Elle était noire, entièrement, d'un noir de jais, et elle souriait pour elle-même, sourire que Ciel reconnaissait comme dangereux. Elle n'était certainement pas humaine, non... Mais alors, qu'était-elle ? Presque par réflexe, Sebastian se positionna devant son maître. Il savait qui elle était... Il savait ce qu'elle était.

" Enchanté de vous rencontrer, Theodora. J'ai beaucoup entendu parler de vous... "

Ciel resserra davantage la veste de Sebastian contre lui, sentant un frisson parcourir le long de sa colonne vertébrale. Theodora... Ce nom ne lui disait rien, certes, mais la façon dont son valet l'avait prononcé l'avait alerté. Ce dernier abordait le sourire qu'il avait d'habitude face à un adversaire potentiel... Mais le jeune Phantomhive n'ordonna rien à son majordome. Il n'osait pas encore le faire alors qu'il ne connaissait rien de la situation.

" Sebas... "

" Ce n'est rien, young master. Je vous expliquerai plus tard. "

Ciel eut un rictus presque ironique. Plus tard... Il n'était même pas sûr s'ils allaient pouvoir sortir en vie. La femme semblait dangereuse, mais peut-être n'allait-elle rien leur faire. Et lui non plus ne ferait rien tant que celle-ci n'aura pas agit. Il avait trop peur de perdre inutilement une pièce de son échiquier... Il allait devoir rester aux aguets, en attente du prochain tour.
_________________
Revenir en haut
Adora
Habitant


Hors ligne

Inscrit le: 21 Jan 2009
Messages: 90
Nom complet: Adora Whitlock
Féminin
Âge: 18 ans
Magie utilisée: Aucune

MessagePosté le: Dim 1 Mar - 17:49 (2009)    Sujet du message: Dans cette cour des miracles ... Répondre en citant

Sortir du café, de la ruelle et même de la ville pourquoi pas ! C'était tellement facil ! Ignorer les autres toujours et encore. C'était ... trop facil. Adora savait qu'il n'était pas dans son interêt de continuer ainsi sa vie. Mais quelle vie au fond ? Elle ne vivait pas. Elle ne changeait plus, ne communiquait plus avec personne. Est-ce qu'en une dixaine d'années la mentalité avait changé ? Elle n'en savait rien. Et peut-être ne voulait-elle rien savoir au fond d'elle même. Car que découvrirait-elle ensuite ? Une race évoluée ? Peut-être que les hommes étaient revenus à l'état de bête.

La jeune femme parcourait à vitesse humaine les rues de la ville. Celles ci se croisaient tel un labyrinthe. Vers où aller ? Quel chemin était le meilleur ? Tant de questions qu'elle se posait sans jamais avoir de réponse. Réfléchissait-elle vraiment ou essayait-elle de contourner les difficultés ? Après un nombre inimaginable de croisements de rues, Adora arriva sur une plus large mais toujours aussi sombre. Depuis quelque temps, elle marchait sur du pavé continuellement humide, le long des murs noirs. Elle continua silencieusement sur quelques mêtres. Le fait qu'elle ne soit plus humaine lui permettait d'être rapide, agile et silencieuse entre-autre.

Là, un peu plus loin, se tenait trois personnes. La plus près était probablement une femme avec de long cheveux noirs. Celle-ci lui tournait le dos et fixait deux hommes dont un surement assez jeune et couvert par le plus grand. Adora avança encore.


* C'est idiot, je ne les connais pas. Peut-être sont-ils en conversation ... *

La jeune femme s'approcha assez près pour distinguer très nettement la poussière sur les chaussures de la femme. La posture défensive du plus grand des deux hommes suggérait qu'ils soient en conflit. Adora ne risquait probablement pas grand chose.

" He bien ... quelle hostilité entre vous. "

Sa remarque n'était peut-être pas la mieux placée. Elle prit tout de même soin de dévisager les inconnus et d'enregistrer chacuns de leurs détails. Une chose certaine : elle ne les avait jamais vu. Une femme à la peau si sombre et un duo opposant un jeune aux yeux opales et un plus agé aux pupilles saphir.

* Magnifique pierres précieuses ... hum ! *
_________________
Revenir en haut
Theodora
Divinité


Hors ligne

Inscrit le: 29 Jan 2009
Messages: 26
Nom complet: Theodora
Féminin
Magie utilisée: Divine

MessagePosté le: Dim 1 Mar - 18:34 (2009)    Sujet du message: Dans cette cour des miracles ... Répondre en citant

Theodora avançait sans but, étant sure que personne ne sentait sa présence. Pourtant très vite quelque chose clocha. C'était dans l'air, dans chaque atomes. Sa raison lui criait quelle n'était pas toute seule. Et lorsqu'elle vit les deux hommes, ou pour être exact, le démon et le garçon qui l'accompagnait, elle comprit. De toute façon un démon ne pouvait pas être au service d'un humain, c'était renier sa nature même. Il lui était inconnu, mais elle savait que sa race n'était pas celle des humains, un bon point de départ. Lui connaissait son nom.

" Et en quels termes a tu entendu parler de moi ? "

Elle était désormais curieuse. Curieuse des rumeurs, des bruits. Qu'elle était la conjoncture actuelle ? Ce que ses "semblables" pensait d'elle, elle le savait, mais les démons ? Peut être qu'ils avaient une opinion différente. Restait la question de savoir s'il savait tout ce qu'elle avait fait. Theodora était indisociable d'Azrael, était il au courant ?Elle regarda le garçon, de ces yeux vide et teriffiant. Elle ne lui ferais aucun mal, il n'était pas responsable, et puisque l'Être était en a présence, elle ne se le permettrait pas. Puis Theodora sentit une autre présence, fulgurante cette fois ci. C'était comme si une voix lui chuchotait que son enfant était la. Sa créature, son abomination. Pourtant elle ne se retourna pas pour la voir, se contentant de sentir sa présence. Après tant d'année, elle avait finit par en croiser une. Elle ne pouvait pas parler, l'exitation étant a son comble.

Enfin.
_________________


"Sparkling angel, I couldn't see
Your dark intentions, your feeling for me
Fallen angel, tell me why ?
What the reason, the thorn in your eye ?"
Revenir en haut
Ciel
Mystique


Hors ligne

Inscrit le: 28 Fév 2009
Messages: 32
Nom complet: Ciel Phantomhive
Masculin
Âge: 12 ans
Magie utilisée: Des esprits

MessagePosté le: Dim 1 Mar - 19:06 (2009)    Sujet du message: Dans cette cour des miracles ... Répondre en citant

Ciel aperçut une autre femme derrière l'étrange déesse à la peau noire et il se demanda un bref instant si elles n'étaient pas du même groupe. Pourtant, lorsque la nouvelle venue prit la parole, le jeune Phantomhive se rendit compte qu'elle ne semblait pas être du même camp que l'autre. Il reposa son regard sur Sebastian, qui se tenait devant lui, mais qui n'avait plus une posture de défense. Ciel se sentit presque exclu.

" Votre réputation vous précède. Vous étiez le bras droit de Dieu et vous êtes tombée entre les mains de Lucifer. Pour vous punir, Dieu vous a banni. Pour vous venger, vous avez tenté Eve avec le fruit défendu et en retour, Dieu vous a condamné à devenir la première Immortelle sur Terre... Je ne savais pas les anges si sombres. "

Ciel cligna plusieurs fois des yeux, étonné. Il avait donc devant lui le fameux "serpent", celui qui poussa la première humaine à goûter au fruit interdit ? Il fronça légèrement les sourcils lorsque Sebastian parla d'"Immortelle". Qu'avait-il voulu dire par là ? Il savait que son valet avait en partie parlé afin que lui, simple humain, puisse comprendre ce qui se passait. Ce n'était pas par sympathie, non... Mais il avait faillit lui en donner l'ordre plus tôt, en l'interpellant, et le démon avait certainement dû lire en lui comme dans un livre ouvert.

" Sebastian... Serait-ce la première des... vampires ? "

Le dernier mot avait été chuchoté et Ciel se demanda durant un court instant si Sebastian l'avait entendu. Pourtant, il vit le valet se tourner légèrement vers lui et lui sourire comme toujours, ce sourire qu'il n'avait jamais réussi à déchiffrer entièrement, mais il comprit. Elle était réellement la première des vampires de ce monde... Durant un instant, il croisa son regard et il sentit ses entrailles se glacer. Son coeur s'accéléra sensiblement mais il ne démontra rien, comme toujours. Il n'était pas le genre de personne à perdre son sang froid... S'il l'avait été, il ne serait déjà plus de ce monde.

" Ce n'est pas une réelle hostilité, milady. Je vois que c'est la réunion familiale..."

Un sourire amusé apparut sur le visage de Sebastian et Ciel comprit qu'il s'était adressé à la nouvelle venue. Pourtant, qu'avait-il voulut dire par "réunion familiale" ? Il réfléchit à toute vitesse. Soit elle était une démone, soit elle était une vampire comme la dénommée Theodora... Et dans les deux cas, le jeune Phantomhive, seul humain dans le groupe, était en position de faiblesse. Il frôla du pouce sa bague ancienne, l'air pensif.

*Je ne puis rien faire... Rien faire d'autre qu'observer. Je déteste cela, vraiment. Sebastian, t'en amuses-tu ?*

Après tout, Sebastian restait un démon, et même s'ils avaient conclu un accord, l'humain n'était pas dupe. Il savait que son soi-disant majordome ne le considérait comme un passe-temps. Il ne pouvait pas le voir autrement, de toute façon. Pour la plupart des êtres supérieurs, les humains n'étaient ici que pour les distraire. Des jouets amusants, en outre... De parfaites petites marionnettes.
_________________
Revenir en haut
Theodora
Divinité


Hors ligne

Inscrit le: 29 Jan 2009
Messages: 26
Nom complet: Theodora
Féminin
Magie utilisée: Divine

MessagePosté le: Dim 1 Mar - 19:34 (2009)    Sujet du message: Dans cette cour des miracles ... Répondre en citant

Ainsi ce démon sapellait Sebastian. Apparemment ils connaissaient bien l'histoire en enfer. Ainsi tout le monde savait qu'elle n'était qu'une déchue, qu'elle avait été la compagne de Dieu, qu'elle avait corrompue Eve, et qu'elle avait malencontreusement crée son peuple. Elle regarda le démon et le jagea. Plutot grand, plutot mince. Des cheveux noirs, fin, des yeux rouges, pénétrant. Elle observa ses mains. Dessus l'une d'elle était gravé un signe qu'elle reonnu aussitot. Alors l'humain n'était pas le familier de ce Sebastian, mais celui ci était le contacteur d'un pacte avec l'humain. Que les liens des humains étaient comppliqué. Et qu'il fournissait de belles histoires ...

- Et tu crois que parce que tu connais mon histoire tu me connais sans doute.

Et rapidemment, son image se brouilla. C'était comme si deux ondes s'intercalait, l'image d'Azrael l'ange était calqué sur l'image de Theodora la déchue. Des ailes gigantesques se déployait par a-coup, trois paires d'ailes, les long cheveux noirs aux incrustations d'argent devenait une chevelure or, plus éblouissante que le métal, et les parures se transformait en diamant. Sa peau devenait tellement lumineuse qu'elle parraissait transparente, les yeux vides s'animait de décharge d'énergie. Ses vêtements noirs avaient cédé a la tenue la plus fabuleuse du monde. D'un blanc immaculé, une robe s'épanouissait autour de l'ange. Puis comme un soupir, l'image disparu. Theodora regarda le démon, puis se concentra sur son maître.

- Je ne suis pas que la première vampire. J'aurais pu assi être la dernière. Je ne suis même pas vraiment une vampire. Je me situe au dessus, si je devais établir une hérarchie. Les pauvres créatures que tu nommes vampire ne sont que mes créatures, mes créations. Ils ne sont que des faux. Ils sont voués a la mort. Maintenant j'aimerais savoir qui vous êtes. Sebastian, et toi aussi.

Elle se retourna vers la vampire, qui avait du entendre son petit monologue, puis elle fixa intensément le garçon. Son oeil l'intriguait, la ou devait probablement se situer l'autre moitié du contrat.
_________________


"Sparkling angel, I couldn't see
Your dark intentions, your feeling for me
Fallen angel, tell me why ?
What the reason, the thorn in your eye ?"
Revenir en haut
Ciel
Mystique


Hors ligne

Inscrit le: 28 Fév 2009
Messages: 32
Nom complet: Ciel Phantomhive
Masculin
Âge: 12 ans
Magie utilisée: Des esprits

MessagePosté le: Dim 1 Mar - 20:51 (2009)    Sujet du message: Dans cette cour des miracles ... Répondre en citant

Sebastian perçut le regard que Theodora déposa sur le dos de sa main et il lui sourit d'un air engageant. Parfois, cela arrivait qu'un démon conclut un pacte avec un humain, généralement lorsque ce dernier aperçoit le fond du gouffre et décide puérilement de se battre contre sa destinée... Ils n'étaient que jouets pour ces êtres supérieurs, et ils ne le savaient généralement pas. Il s'avérait cependant que Ciel n'était pas dans ce cas-là... Quel dommage pour lui. Il devait bien souffrir, à ne plus être aveugle et innocent. Le sourire de Sebastian s'étira.

" Je n'ai jamais prétendu cela... Je ne suis qu'un humble majordome des Enfers, après tout. "

Sebastian n'était pas du genre à déclarer qu'il connaissait une personne juste en connaissant son histoire. Seul les humains prétendaient une telle chose, après tout... Mais il était vrai que de plus en plus de démons changeaient, surtout s'ils étaient en contact avec ces petits êtres chétifs et frêles.

Soudain, l'image de Theodora se brouilla et fit peu à peu place à une magnifique ange à trois ailes. Le démon ne chercha pas à retenir son ravissement devant tant de beauté et il jeta un discret coup d'oeil à son maître, pensant que ce dernier avait dû fermer les yeux... Encore une fois, le jeune humain l'étonna. Ciel avait écarquillé les yeux lorsque la transformation s'était effectuée et même si cette vision si lumineuse le brûlait atrocement, il n'arrivait pas à en détacher le regard. Aussi vite qu'elle était apparut, la vision de l'ange disparut et peu à peu, les yeux de l'humain se réhabituèrent à la noirceur de la déchue.


" Veuillez pardonner ma présomption... Je ne suis pas très renseigné sur les vampires. "

Le jeune Phantomhive avait reprit contenance et avait prit la parole d'une voix plutôt assurée, quoiqu'un peu tremblotante - mais cela était normal après une telle scène. Sebastian sourit de nouveau, et Ciel crut apercevoir une toute petite lueur de fierté dans son regard... Mais déjà, elle avait disparu. Ce n'était pas comme si cela lui tenait à coeur, de toute manière. Le démon s'était tut, laissant l'honneur à son maître de parler en premier. Après tout, il restait son "valet"...

" Je suis Ciel Phantomhive, et voici Sebastian Michaelis, mon... contractant. Cela... Cela fait deux années déjà que le pacte a été scellé. "

Il ne savait pas pourquoi il avait rajouté cette dernière phrase et durant quelques secondes, il le regretta. Pourtant, déjà, il avait relevé la tête, non pas en guise de provocation mais plutôt pour montrer qu'il n'était qu'un humain fier, certes, mais qu'il n'était pas un fuyard, et son regard déterminé se déposa sur la femme noire. Ne pas regarder en arrière. Aucun regret. Avancer.

" Vous êtes très réputé de là où je viens. Ils vous admireraient presque parce que vous avez causé du tort à Dieu. Ils deviennent de plus en plus pathétiques. "

Ciel jeta un coup d'oeil intrigué à Sebastian. Il était rare qu'il entende un ton aussi narquois et moqueur de la part de son valet... Mais il savait que, lorsqu'il n'était pas dans les parages, ce dernier n'hésitait pas à troubler le premier humain venu, mettant pile le doigt là où cela faisait mal et s'amusant à remuer le couteau dans la plaie. C'était la même chose à leur première rencontre, cette voix emplie de dégoût et d'ironie... Mais il se donna une gifle mentalement. Pas le temps pour les flash-back. Ne pas regarder en arrière. Avancer.
_________________
Revenir en haut
Adora
Habitant


Hors ligne

Inscrit le: 21 Jan 2009
Messages: 90
Nom complet: Adora Whitlock
Féminin
Âge: 18 ans
Magie utilisée: Aucune

MessagePosté le: Lun 2 Mar - 13:24 (2009)    Sujet du message: Dans cette cour des miracles ... Répondre en citant

Il est rare d'être au bon moment au bon endroit. On peut dire qu'Adora avait eu un peu de chance sur ce coup.

La jeune femme écoutait avec attention la conversation entre les démons. Apparement, elle était en quelque sorte la "fille" de cette femme. C'était par sa faute qu'elle était devenue insignifiante, ses désirs anormaux prennant le dessus sur sa conscience. Le dialogue disait tout, et sur cette femme et sur elle même. Tout était là, noir sur blanc. Vampire.


* Je ne le crois pas ! Cette femme a trahi Dieu et de ce fait elle ... a créé des gens comme moi ? Quelle sorte de démon peut-elle être ? A-t-elle pensé à nous ? A moi ? Ma vie a été détruite par ses conneries !!! *

Intérieurement, la jeune femme bouillait. Elle aurait aimé crier sa rage mais la discution était trop interessante pour être coupée. Les humains même avaient entendu parler des vampires ? Ce jeune homme paraissait effrayé. Quoique, si sa vue et son ouie n'étaient pas si développé, elle n'aurait rien vu de son affolement à la prononciation de ce mot diabolique. Si elle s'était écoutée elle aurait tout détruit dans cette rue miséreuse.

* Ce démon est au service d'un humain ? Comment fait-il ? L'abstenance ... fabuleux ! Quel masochiste. *

Après sa relation plus que proche avec les humains, Adora avait fini par s'éloingner d'eux pour ne plus les tuer. Néanmoins, quand elle en voyait un, elle ne pouvait s'empécher de saliver. Enfin, façon de parler biensûr !

Pour l'instant elle n'était que spectatrice de cette mignonne scène de ménage. Mais elle attendait patiemment son heure.


* Non ! Je suis encore humaine ! Je n'ai rien à voir avec cette ... cette démone ! Même si je ne nie rien je ... *
_________________
Revenir en haut
Theodora
Divinité


Hors ligne

Inscrit le: 29 Jan 2009
Messages: 26
Nom complet: Theodora
Féminin
Magie utilisée: Divine

MessagePosté le: Lun 2 Mar - 19:51 (2009)    Sujet du message: Dans cette cour des miracles ... Répondre en citant

Theodora était sur le qui vive. C’était en cela qu’elle contrôlait les vampires. Elle les avaient crée, elle ressentait leurs émotions aussi bien que si cela avait été les siennes. Condamné a ressentir une insatisfaction envers elle-même, même lorsque cela n’émanait point d’elle. Pourtant elle se ravisa, préférant ne pas provoquer sa créature. Peut être qu’un petit cours théorique Divin aiderai le démon a se rafraîchir la mémoire. Ce n’était pas parce qu’elle était Déchue qu’elle n’était plus puissante, et il ferait bien de ne pas le taquiner. Elle s’empressa de donner une très belle leçon morale a ce Sebastian, avant même de répondre a son jeune maître. Theodora n’était pas adepte des demis mesures, et sans attendre, elle créa une illusion d’un blanc aveuglant tout autour de Sébastien et se retrouva seule sur une plateforme métallique avec lui. Il ne pouvait pas bouger. La force mentale de Théodora lui interdisait. Elle s’approcha légèrement, et lui creva les yeux. Même si ce n’était qu’une dimension psychologique de la torture, et que dans sa réalité il n’en serait rien, la douleur devait être fulgurante pour le démon.

- N’oublie jamais que si j’ai mis en péril la volonté de Dieu, il me suffirait d’un battement de cil pour te détruire.

Puis tout redevins a la normal, la rue était alors aussi bruyante qu’avant, avec son lot de beaux se promenant. Theodora décida enfin de se présenter par la même façon a Ciel.

- Je peu te renseigner sur les vampires, rien de plus facile. Lorsque j’ai été banni du paradis, on ma mis en exil sur terre. Il ne faut pas croire que mes ailes se sont simplement évaporés, on me les a déchiré plume par plume, puis on a arraché l’os, les nerfs, la peau. Chaque gouttelettes de sang tomba sur terre et dans la mer. Celles dans la mer son devenus des simples souvenirs de ma gloire, celles sur la terre on donné naissance a des vampires. Je n’y suis, en quelque sorte pour rien. Jusqu’à un certains point. Alors tu peu contenir ta rages. D’ailleurs je me ferait un plaisir de l’abréger en te tuant, c’est une des raisons de ma venue ici. On se rallie a ma cause ou l’on connaît la fin de sa vie.

Theodora c’était tournée vers la jeune femme. Une jeune vampire, coincée dans la perfection de sa jeunesse. Theodora leurs enviait cette faculté, elle qui avait un physique hors d’âge, intemporel. Elle leurs concédait au moins leurs beautés.
_________________


"Sparkling angel, I couldn't see
Your dark intentions, your feeling for me
Fallen angel, tell me why ?
What the reason, the thorn in your eye ?"
Revenir en haut
Ciel
Mystique


Hors ligne

Inscrit le: 28 Fév 2009
Messages: 32
Nom complet: Ciel Phantomhive
Masculin
Âge: 12 ans
Magie utilisée: Des esprits

MessagePosté le: Lun 2 Mar - 21:04 (2009)    Sujet du message: Dans cette cour des miracles ... Répondre en citant

Sebastian se retrouva soudainement dans une autre dimension, une dimension de vide, seul... Ou presque. C'était Theodora qui l'avait transporté, il en était conscient. Lorsqu'il se rendit compte qu'il ne pouvait bouger et qu'elle se rapprochait dangereusement de lui, il esquissa un sourire ironique, qui se changea soudain en un rictus d'agonie. Elle venait de lui crever les yeux... La douleur le transperça mais il n'émit aucun bruit. Il avait déjà subit tant de souffrances auparavant... Et pour l'instant, sa douleur mentale était bien plus puissante que celle que Theodora venait de lui faire éprouver.

" J'en suis conscient... Après tout, je ne suis qu'un majordome des enfers. "

Il émit de nouveau ce rictus habituel, mélange d'ironie et de moquerie, lorsqu'il retomba brusquement dans le monde réel. Il ne sentait plus le sang couler sur son visage et il cligna des yeux à plusieurs reprises, étonné d'avoir retrouvé la vue... Illusions. La déchue l'avait dupé avec des illusions. Elle s'adressa à Ciel, comme si de rien n'était, et le démon comprit que le temps ne s'était pas écoulé durant tout ce temps.

" Sebastian... "

Ciel avait aperçut le trouble évident de son valet mais il ne lui demanda pas de s'expliquer. La femme noire avait prit la parole, le prenant pour interlocuteur de départ avant de dévier sur l'autre femme... Le jeune Phantomhive comprit soudain que la nouvelle venue était une vampire. Un des enfants issu du sang de la déchue. Il s'appuya avec grâce sur sa canne, prenant l'air intéressé.

" Ne vous approchez pas trop d'elle, young master. Elle a soif de vous... "

Le jeune humain lança un regard étonné à son majordome et s'aperçut que le sourire d'ironie s'était effacé des lèvres du démon. Il abordait à présent une mine presque inquiète... Ciel sourit de l'absurdité de la situation, mais il avait parfaitement compris. Il caressait du pouce la bague surmontée du saphir, comme un tic.

" Tout comme toi, n'est-ce pas ? "

Un large sourire apparut sur le visage anormalement pâle de Sebastian et il se tourna vers son maître, l'air parfaitement normal. Pourtant, ses deux pupilles sanglantes s'étaient illuminées d'une lueur nouvelle, presque carnassière... Ciel ne put se retenir de frissonner devant un regard si avide, mais il ne flancha pas. Pas encore.

" Je ne le nie pas. "
_________________
Revenir en haut
Adora
Habitant


Hors ligne

Inscrit le: 21 Jan 2009
Messages: 90
Nom complet: Adora Whitlock
Féminin
Âge: 18 ans
Magie utilisée: Aucune

MessagePosté le: Mar 3 Mar - 14:35 (2009)    Sujet du message: Dans cette cour des miracles ... Répondre en citant

C'était impressionnant. Pas effrayant, mais juste impressionnant. Ainsi les pouvoirs de sa créatrice étaient si haut par rapport aux autres ? Par rapport à elle. Adora ne pouvait pas imaginer ou suivre ce qui se passait dans l'illusion qu'avait provoqué cette femme sur le démon. Elle la sentait uniquement. Proche ou peut-être à des lieux de là. Mauvaise. Le visage de celui ci exprima une intense douleur et ses yeux se fermèrent d'un coup. Quand la femme reprit la parole et lui ses esprits, il cligna plusieurs fois les paupières comme s'il redécouvrait la lumière. Que lui avait-elle fait pendant cet "entretient" ? Elle n'en saurait probablement jamais rien ...

Lorsque l'ange déchu s'adressa au jeune homme ce fut pour tout lui expliquer. Sa chute ... Si elle avait briser des dixaines de vie, ce n'était pas comparable à son châtiments. Elle avait été bani. Contrairement à Adora, elle n'en avait rien décidé. Elle subissait seulement. La douleur, les larmes, le sang ... Choses que le vampire ne pouvaient imaginer. Car c'était en partit sa faute si maintenant elle était "différente" des autres. Si elle n'était plus cette faible humaine d'autrefois. Elle n'avait pas été assez forte le moment voulu. Et elle s'était éloingnée des humains par peur ou par ennui.

Son discours finit, la femme jeta un coup d'oeil à Adora. Ses yeux entièrement blancs jurant sur sa peau sombre ... Aurait-elle du avoir peur ? Un sentiment étrange s'empara d'elle. Totalement nouveau. Comme si elle venait de trouver ce qu'elle avait toujours rechercher. En cet instant, elle aurait aimé sourire.
Le jeune humain bougea sur sa canne créant une vague invisible dans l'air. Son odeur semblait se précipiter sur Adora. Elle l'ignora du mieu qu'elle pu, s'obligeant à regarder la femme dans ses détails, à se concentrer sur autre chose que lui. Son "valet" lui donna un conseil. Ainsi il ne niait pas cette envie dévorante. Le vampire sourit.


" Je me demandais justement si vous n'éprouviez pas cette sensation ... de soif. Mais rassurez-vous, au fil du temps on s'y habitue ! aux humains ... Si j'avais voulu le tuer, ce serait surement déjà fait ... "

* ... et surtout je ne me serait pas montré ! *


C'était la seconde fois qu'elle parlait, sa voix claire et calme résonnait faiblement dans la rue sombre et humide. A présent, Adora savait qu'elle ne lui ferait rien ! Ou du moins pour l'instant ...
_________________
Revenir en haut
Theodora
Divinité


Hors ligne

Inscrit le: 29 Jan 2009
Messages: 26
Nom complet: Theodora
Féminin
Magie utilisée: Divine

MessagePosté le: Mar 3 Mar - 19:25 (2009)    Sujet du message: Dans cette cour des miracles ... Répondre en citant

Sebastian ne paraissait pas impressioné outre mesure par l'illusion de Theodora, et celle ci s'en fichait pas mal. Ce genre d'intermède burlesque, elle les créait comme elle respirait, en une fraction de seconde elle pouvait faire sombrer quelu'un dans la folie dès lors qu'elle atteignait son âme. Aporès tout, on peut être un ange mais ne pas avoir un comportement angélique a proprement parlé, elle en était la preuve. Azrael avait été crée dans le seul but de s'occuper de la mort des humains. Elle n'était pas une meurtière, ou autre chose de la sorte, elle était juste née pour tuer les autres, pour abréger leurs vies, leurs bonheur ou leurs souffrances. C'était tout.

* Adorable, un conciliabule des plus attachant. UN humain, un démon et une vampire. La situation pourrait être cocasse s'i n'y avait pas l'humain. Cependant cette petite chose, cet enfant, a réussi a s'allier avec un démon. A défaut de mériter mon respect il obtient un semblant d'admiration. *

C'était ainsi que Theodora procédait, en analysant, en décortiquant. Les émotions des autres ne rentrait jamais en compte, seul subsistait son envie de pouvoir. Comme elle avait été salie par le monde de ces humains, avilissant et souillé par la honte de ne pas être des Dieux. Ils s'étaient inventés un idéal pour avoir un but a atteindre, ces petit être de sang et de chair. Elle n'avait que du mépris pour eux.

- Alors c'est cela ... Votre corps est si différent du mien ...

Elle s'était approchée de Ciel, et observait sa stature. Des os, du sang, de la vie. Qui finirait un jour. Elle ne pouvait s'empécher de comparer avec le sien. Un pur esprit, c'est comme cela qu'on qualifiait le plus souvent les anges. A la différence rès qu'elle était une déchue, la pire des choses qui pouvait lui arriver était de saigner continuellement. Un esprit ensanglanté, quelle image pieuse !
_________________


"Sparkling angel, I couldn't see
Your dark intentions, your feeling for me
Fallen angel, tell me why ?
What the reason, the thorn in your eye ?"
Revenir en haut
Ciel
Mystique


Hors ligne

Inscrit le: 28 Fév 2009
Messages: 32
Nom complet: Ciel Phantomhive
Masculin
Âge: 12 ans
Magie utilisée: Des esprits

MessagePosté le: Mar 3 Mar - 21:04 (2009)    Sujet du message: Dans cette cour des miracles ... Répondre en citant

Sebastian haussa un sourcil lorsqu'il entendit la vampire s'adresser à lui et il la fixa, tournant ainsi le dos à son maître. Seulement ainsi, il se permit un sourire narquois. Il avait toujours été un démon moqueur, un corbeau aux ailes sanglantes... Mais il en avait eu assez de perdre son temps en faisant couler davantage de sang sur ses plumes noires. Il avait voulut quelque chose de plus amusant, de plus distrayant... Et il l'avait eu.

" Pensez-vous vraiment que je vous aurais laissé faire ? Ne me sous-estimez pas, je vous en prie, même si je ne suis qu'un majordome des enfers... "

Son sourire s'élargit un court instant avant de disparaître complètement et Sebastian se tourna vers son maître. A pas lents et mesurés, il se rapprocha de lui et le contourna. Ciel ne cilla même pas lorsqu'il sentit les bras de son valet entourer son frêle corps... Il savait que, dans ces moments là, il ne fallait pas contrarier les plans du démon. Il sentit ce dernier sourire tout contre son oreille, un sourire carnassier qu'il n'avait que rarement vu.

" Cet humain est en ma possession, my lady. Son âme, principalement, mais son corps également. Veuillez ne pas y toucher... "

D'un geste lent, presque sensuel, Sebastian déposa son index sur les lèvres du jeune Phantomhive et en retraça les contours avant de glisser jusqu'à son cou, faisant frissonner involontairement l'humain qui avait écarquillé les yeux d'étonnement, et peut-être aussi un peu de peur. Ciel n'avait jamais vu son valet dans cet état... Enfin, presque.
En un clin d'oeil, le démon avait lâché son maître et s'était replacé devant lui, sans pour autant gêner Theodora qui s'était mise en tête de dévisager l'humain. Ciel resta un instant saisit par la vitesse des évènements mais se rattrapa aussitôt. Il n'était pas le dirigeant de la société Phantomhive pour rien...


" Cela ne doit pourtant pas être la première fois que vous voyez un humain... Pourquoi cet intérêt soudain ? "

Ciel était assez curieux, pour une fois, mais cela lui semblait très étrange de s'adresser à une ange, déchue ou pas, alors qu'il n'était qu'un humain... Insignifiant, certainement, pour ces créatures fantastiques. Il n'avait jamais vraiment cru aux histoires de démons, avant de connaître Sebastian. Et même après cela, il n'y avait même pas songé... Et voilà que non seulement il apprenait l'existence des vampires, mais également celle du "Serpent". Theodora l'observait de si haut... Elle qui vivait depuis toujours, face à lui qui mourra si vite. Cela était presque ironique.

" Mon corps ne pourrira pas sous terre. Tout comme le vôtre, il restera éternellement... Aspiré par un être immortel. "

Cela était assez affligeant. Il n'aurait même pas de tombe. Il ne laissera derrière lui aucune trace de son existence... Enfin, cela lui importait peu, tant qu'il atteignait son but. C'était comique de se savoir accroché à un seul objectif pour survivre. Dans le fond, il ne restait qu'une petite créature chétive et innocente, un petit humain de douze années... Mais il ne lâchait pas prise. Contrairement à certains humains, même les yeux ouverts sur la vérité de ce monde, il continuait à avancer. Il ne savait pas si cela était bien ou pas... Mais il était déterminé. Cela lui suffisait.

" Ne vous inquiétez pas, young master. Je prendrai soin de vous jusqu'à ce moment... Et je me ferai un plaisir de vous garder éternellement auprès de moi. Pas forcément d'une manière indolore, mais vous le saviez depuis le départ. "

Ciel scruta un long moment le visage pâle de son valet. Ce dernier abordait son sourire habituel, celui qu'il avait l'habitude de placer sur ses lèvres lorsqu'il lui servait le thé ou lorsqu'il exécutait ses ordres. Le démon n'était pas insensible à la faim qui le tiraillait lorsqu'il regardait son maître mais il attendait patiemment le jour où le contrat sera terminé. En plus de l'amuser, il testait ses propres limites... D'une pierre deux coups, comme disaient si souvent les humains.

Il y avait quelque chose d'amusant lorsqu'il regardait tour à tour Theodora et Ciel. C'était la rencontre entre l'ange et l'humain, la Faucheuse et le représentant de ses victimes, l'immortalité face à la mortalité, mais aussi l'âme souillée, tâchée de sang et de douleur face à l'âme pure, dure et déterminée, mais entièrement blanche de l'enfant. Une ange à l'esprit sale et un humain à l'esprit sain... Décidément, Sebastian se dit qu'il aimait bien les contrastes. Il n'était d'ailleurs pas au bout de ses surprises, avec un maître comme le sien... Et il en était bien conscient.

_________________
Revenir en haut
Adora
Habitant


Hors ligne

Inscrit le: 21 Jan 2009
Messages: 90
Nom complet: Adora Whitlock
Féminin
Âge: 18 ans
Magie utilisée: Aucune

MessagePosté le: Mer 4 Mar - 10:39 (2009)    Sujet du message: Dans cette cour des miracles ... Répondre en citant

Adora se détourna de sa créatrice presque à contre coeur. Cette femme lui paraissait tellement mystérieuse et pourtant ... elle avait l'impression qu'en quelques minutes, celle-ci venait de dévoiller son existence toute entière devant eux : créatures inférieurs. Ses crimes étaient surement bien plus grands que ceux du démon et du vampire présent. L'ange dégageait aussi quelque chose d'unique ... qui aurait poussé Adora à mourrir pour elle si elle en avait éprouvé le besoin.

Adora prit alors conscience de sa petitesse. Ou d'autant plus de sa grandeur. Etait-ce le lien qu'elle avait avec elle ? C'était sa créatrice après tout ... De toute façon, elle n'était rien et n'avait jamais rien était ! Encore moins du temps de son vivant. Elle n'avait été, durant cette période, qu'une gamine capricieuse et qui aimait particulièrement s'amuser ... Au final, qu'avait-elle fait de sa vie ? Rien ! Elle avait toujours fuit la réalité. Enfant, elle ne pensait qu'à s'amuser et on la prennait presque pour un garçon. Maintenant, elle avait prit ses limites avec les humains trop attirants à son goût, reniant encore et toujours ce qu'elle était réellement. N'assumant jamais et préferant fuir loin du malheur. Quelle idiote pouvait-elle faire. Avait-elle jamais eu sa place dans se bas monde ?

Le vampire regarda alors le démon, cherchant au plus profond de ses pupilles d'un rouge sang éclatant sur son visage d'une paleur fantômesque. Un sourire presque satisfait apparut sur son visage parfait avant de disparaître. Mais pourquoi chercher les ennuis ? En même temps, quand on a toujours était dedans c'est difficile d'y échapper quand ils vous foncent dessus. Quoique, cette fois, peut être qu'Adora les aidait un peu ...


" Serait-ce une invitation ... à tenter "l'impossible" ? "

La jeune femme regarda avec attention le petit jeu du démon avec sa proie qu'il gardait, pour l'instant, si précieusement. Il enlaça le petit être fragil avant de faire glisser un doigt sur ses lèvres puis son cou. Le jeune homme frissonna. Si Adora avait été plus humaine elle aurait surement fait pareil.

" Je me demande ce qu'il a de si particulier votre jouer ... mais j'avoue que vous commencez à me tenter ! "

Sa voix avait prise un ton doucereux qui ne lui plaisait pas. Elle n'aimait pas afficher ses envies de la sorte ! De toute façon, ce ne serait pas pour aujourd'hui ...

L'ange se prit alors d'intérêt pour le garçon. "Un corps différent" ? Quelle question !
Comme Adora s'était entrainée à faire, elle s'appuya comme un humain le ferait sur sa jambe droite, changeant ainsi de position. Ceux-ci ne restaient jamais très longtemps sans bouger.

_________________
Revenir en haut
Ciel
Mystique


Hors ligne

Inscrit le: 28 Fév 2009
Messages: 32
Nom complet: Ciel Phantomhive
Masculin
Âge: 12 ans
Magie utilisée: Des esprits

MessagePosté le: Mer 4 Mar - 12:13 (2009)    Sujet du message: Dans cette cour des miracles ... Répondre en citant

Décidément, Ciel n'aimait pas qu'on le prenne pour un simple pantin. Lui qui était celui qui déplaçait ses pions rejetait l'idée d'être lui aussi un simple jouet, dans les mains d'une créature supérieure à lui. Cependant, il ne pouvait rejeter tout aussi facilement son lien avec Sebastian. Ce dernier était son valet, et par conséquent son pion. Cependant, lorsqu'il aura accomplit sa mission avec l'aide du démon, il sera à lui, entièrement... Sebastian était à lui, mais il sera à Sebastian. L'idée était assez équitable.

" Ne parlez pas de moi ainsi, d'une manière si suffisante... Je suis humain, certes, mais je ne suis pas sot. "

Ce n'était pas comme s'il ne savait pas se défendre sans Sebastian. Il tâta du bout des doigts le pistolet qui se trouvait dans l'étui à sa hanche, et songea aux balles d'argent qu'il contenait. Les avantages d'être riche... Mais il ne savait pas si, comme dans les légendes, les balles en argent pouvaient vaincre les vampires. Au pire des cas, il pourrait toujours essayer... Comme s'il avait lu dans ses pensées, Sebastian sourit d'un air presque fier, arrogant.

" Mon maître sait plutôt bien se défendre, pour un humain... "

Et tout cela avait attisé son appétit dévorante mais il fit comme si de rien n'était. Son heure viendra, oui... Et s'il dévorait tout de suite l'humain, ce ne serait plus drôle. D'ailleurs, reprenant son rôle de valet, il s'aperçut que le noeud papillon de la veste de son maître s'était défait. Il se rapprocha du jeune garçon et lui refit le noeud, sous les yeux attentifs - presque méfiants - de ce dernier.

" Je ne suis pas... ! "

Le démon vit l'indignation se poindre dans les yeux du jeune Phantomhive, comme ce à quoi il s'attendait, et il déposa un doigt ganté sur les lèvres de son maître, l'incitant au silence. L'humain ne se rendait pas compte que, plus en se débattant, il se rendait de plus en plus désirable... Heureusement pour lui, les démons avaient une grande patience, surtout s'ils avaient choisi la voie de la distraction comme Sebastian. Mais il ne savait pas si les vampires l'étaient tout autant. Il se glissa de nouveau derrière son maître et lui voila les yeux de ses mains, lui bouchant les oreilles avec ses pouces afin qu'il n'entende pas ce qu'il allait dire.

" Vous ne le voyez donc pas ? Cette âme si sensible, si frêle, frémissante de peine et de douleur, sous une couche de détermination et de haine, plus dure encore que la glace... Et puis ce corps d'enfant, cette peau laiteuse si fragile et si douce, sans aucun défaut, ainsi que son sang... L'avez-vous senti ? L'odeur de son sang, si sucrée, envoûtante, avec cette pointe d'amertume propre au désespoir... Tout cela est à moi. "

Toujours en gardant les mains sur les yeux de son contractant, Sebastian fit pencher la tête de son maître et sourit à la vue de sa position si désirable. Il était en train de tenter un vampire... Mais il s'en fichait entièrement. Il s'en amusait presque. Il ne laissera personne toucher à ce qui lui appartient. Il déposa ses lèvres froides contre le cou palpitant de l'humain et passa sa langue sur la peau fine et sensible de l'enfant. Ciel haletait, ne voyant rien, n'entendant rien, sentant juste le corps trop proche du démon contre le sien. Il avait empoigné de ses petites mains les bras puissants de son valet et tirait dessus sans grand succès.

" S-Sebastian ! Lâche moi tout de suite ! C'est un ordre ! "

Un sourire qui en disait long apparut sur le visage fin du démon à l'entente de la voix de son maître. Voulait-il masquer sa panique sous un ordre ferme ? Il sentait pourtant que le petit humain tremblait sous ses mains et sa respiration saccadée ne faisait qu'accentuer son envie de lui désobéir... Mais il ne pouvait pas. Il avait signé un pacte. Il devait le servir.

" Yes, my lord. "

Lentement, presque à regret, il le lâcha et affronta son regard furieux. Pourtant, il ressentit une pointe de satisfaction lorsqu'il aperçut le trouble dans les yeux bleus de son maître... Ciel avait posé sa main sur son cou, au niveau où le démon l'avait touché, et celui-ci ne put s'empêcher de sourire de plus belle lorsqu'il se rendit compte que les joues de l'enfant étaient légèrement rosées. Cela promettait, vraiment.
_________________
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé







MessagePosté le: Aujourd’hui à 20:15 (2018)    Sujet du message: Dans cette cour des miracles ...

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum >>> RP - Monde Réel >>> Fenrir >>> Marché aux sorciers Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: 1, 2  >
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  


Portail | Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Thème réalisé par SGo