Index du Forum

 

   FAQ  -  Rechercher  -  Membres   -  S’enregistrer   Connexion
L'Enfant Errant
Aller à la page: 1, 2, 3  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum >>> RP - Monde Réel >>> NeoBabylon >>> Egouts
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Lully
Habitant


Hors ligne

Inscrit le: 10 Déc 2008
Messages: 128
Nom complet: Lloyd U. Lyson
Masculin
Âge: 22 ans
Magie utilisée: Des esprits

MessagePosté le: Mer 14 Jan - 14:40 (2009)    Sujet du message: L'Enfant Errant Répondre en citant

Lully traînait dans les égouts de la grande NeoBabylon. Le choc qu'il avait ressenti il y avait quelques instants se ressentait dans ses pas mal assurés, même s'il n'était pas troublé au point de tituber comme un homme saoul. Il n'y avait certes personne dans les parages, mais il avait prit l'habitude de conserver suffisamment ses émotions pour ne pas les dévoiler physiquement, même si son visage plus pâle que jamais ne l'avantageait guère...

*Aucun individu censé ne viendrait trainer dans les égouts... Ici, au moins, je ne pourrai nuire à personne.*

Lloyd tenta de ne pas revoir dans son âme le visage empli de fureur de Kael, ni d'entendre la petite voix implorante de Lin, ni de sentir l'odeur du sang si alléchant de Kokumei, revenu à la vie. Autant d'évènements en une seule journée... Enfin, il était habitué après tout. Tout avait commencé lors des premiers flocons d'hiver, l'année de ses six ans, et depuis que l'engrenage infernal s'était enclenché, il ne pouvait rien faire d'autre qu'assister à tous les malheurs qu'il causait à son entourage...

*Je suis un monstre... Mais ce n'est pas comme si cela était une nouveauté.*

Un sourire amer se dessina peu à peu sur ses lèvres tremblantes et il se força à contenir sa douleur, comme toujours. Il savait bien que, s'il n'était pas parti immédiatement, Kokumei serait en cet instant même étendu sur le sol, mort pour de bon. Comme quoi, jamais il n'arriverait à se débarrasser de la malédiction... Cette révélation lui lacéra le coeur, lui qui voulait toujours voir le bon côté des choses. La stupéfaction le saisit un instant lorsqu'il se rendit compte que son oeil était humide : depuis quand était-il donc devenu si faible ?

*J'ai toujours, toujours été maudit. Alors pourquoi me remets-je en question en ce moment même, au lieu de trouver un moyen pour en finir avec ma vie ?!*

Malheureusement pour lui, il ne pouvait pas mourir seul, il le savait. Comme un écho à sa malédiction, non seulement ses proches souffriront mais lui, le jouet du Destin, était condamné à les voir mourir un par un, à petit feu, jusqu'à ce que la folie ne l'entraîne au fond du gouffre... Il se souvenait des maintes fois où il avait essayé de se suicider. La mort semblait si facile, pour un homme aveuglé par la douleur... Et pourtant, toujours au dernier moment, il se retenait. Luis n'avait pas sacrifié sa vie en vain, n'est-ce pas ? Nyan ne méritait pas de mourir, si ? C'était ce qu'il se disait à chaque fois mais...

*En fait, je ne suis qu'un lâche. Un lâche...*

Alors qu'il avait trouvé la personne qui lui permettait de vivre, le seul être qui l'avait enchaîné à sa vie pour qu'il ne perde pas la sienne, il fallut que cet unique lien se déchire brutalement et ne sombre dans la mort. Il avait enfin sut qu'il ne lui restait plus beaucoup de temps à vivre et que plus jamais, non, plus jamais son malheur n'atteindra la vie des autres comme il avait tué tant d'innocents... Et pourtant, Kokumei - car c'était bien lui - avait tout fait pour revivre, et maintenant qu'il était de nouveau là, Lloyd comprit que toutes les portes de la Mort venaient de lui être refusées à nouveau. La tristesse et la douleur mêlées à la soif du sang lui donnèrent un haut-le-cœur et, haletant, il s'effondra sur le sol. Très vite, il se recroquevilla sur lui-même et, alors que les larmes s'échappèrent de son oeil devenu mordoré, il poussa un faible gémissement de désarroi. Une convulsion le secoua un instant...

" Je me demande si je... Si je ne pourrais pas mourir, ici, comme une... bête meurt de faim. Ce ne serait... pas plus mal, vraiment. "

Un sourire tremblant se figea sur ses lèvres si pâles lorsqu'il se rendit compte qu'il avait murmuré ses pensées et il rapprocha ses genoux de son torse, comme le font tous les enfants perdus et errants. Il pouvait se le permettre, n'est-ce pas ? Il ne risquait rien après tout. Il n'y avait personne en vue, personne... Alors il laissa tomber brutalement son masque, conscient qu'il perdait ainsi sa seule défense, et laissa un sanglot s'emparer de lui. Pour l'une des rares fois de sa vie, Lloyd U. Lyson se laissa aller dans le chagrin et les larmes, envoyant valser toutes ses barrières de protection.
_________________
Revenir en haut
Publicité







MessagePosté le: Mer 14 Jan - 14:40 (2009)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Jill
Habitant


Hors ligne

Inscrit le: 14 Jan 2009
Messages: 41
Nom complet: Jill Harvey
Masculin
Âge: 23 ans
Magie utilisée: Aucune

MessagePosté le: Jeu 15 Jan - 21:48 (2009)    Sujet du message: L'Enfant Errant Répondre en citant

Jill Harvey avançait d'un pas décidé à travers un dédale souterrain . Les égouts le répugnaient . La saleté et l'odeur intense des lieux lui donnaient presque la nausée.

- Courage vieux . C'est pour la bonne cause...

Bien qu'il fut entièrement seul dans un lieu pareil , Jill parlait à haute voix . En vérité c'était surtout par habitude. Il était rarement en compagnie de quelqu'un , à part bien entendu le Docteur Clarez, qui avait accepté Jill en temps qu'apprenti, il y avait déjà 3 ans de cela. Le jeune homme aimait la solitude. Il se sentait tellement plus à l'aise, un peu comme s'il avait été plus en sécurité lorsque personne ne pouvait apprendre à le connaitre en engageant une conversation ... Alors Jill se parlait souvant à ''lui même" plus par obligation et superstition que par plaisir...On lui avait raconté lorsque ces rares amis se moquaient de lui , que les gens seuls finissaient par devenir fous .

* D'un cotè , pour que je devienne fou , il faudrait déjà que je trouve le temps de m'ennuyer.... *

Hors, c'était loin d'être le cas. Son poste d'apprenti médecin lui importait beaucoup pour ne pas dire que cela l'obsédait. Devenir médecin restait la seule chose qui l'importait... Bien plus encore que de devenir fou.
De toute façon il avait déjà beaucoup à faire , le Dr.Clarez lui avait demander d'étudier les égouts. Après de longues soirées passées à étudier d'étranges cas de grippe et de problème respiratoire , Jill et son précepteur en avaient finalement déduit que les égouts de Néobabylon avaient peu être un certain effet néfaste. Comme disait si bien Clarez , "le mal trouve bien naissance et force nécessaire quelque part "


Jill marchait depuis pas mal de temps à présent à travers pénombre et saleté, allant même jusqu'à traversant des cours d'eau peu ravissants. Il s'arrêta une nouvelle fois , remplissant un nouveau tube à essai d'eau sale.

*Je pense que ça suffira !! *

Il allait repartir lorsqu'il remarqua une forme à demi distincte dans l'ombre. Quelqu'un. Jill ne l'avait presque pas remarqué...

*Quel idiot je suis ! Il doit se demander ce que je fais à récolter de l'eau des égouts ! *

Il faillit repartir comme il était arrivé , préférant ne pas se ridiculiser encore plus . Puis finalement , revient sur ses pas.

- hé oh ?! Vous allez bien ?

A vrai dire , l'homme n'avait même pas du le remarquer . Il était par terre, recroquevillé sur lui même. Il pleurait, Et semblait aussi dans un sale état.

L'apprenti médecin ne savait pas trop quel comportement prendre. Après tout , les relations humaines c'était pas tellement son truc. Il était tellement maladroit . Le jeune homme (il ne semblait pas très vieux ) allait certainement le repousser. Jill tenta tout de même de déclencher une réaction du "malheureux".Il ne pouvait tout de même pas repartir comme si de rien n'était.


- heu .. Vous avez besoin d'aide ? Vous êtes blessé peut être !!
_________________
Revenir en haut
Lully
Habitant


Hors ligne

Inscrit le: 10 Déc 2008
Messages: 128
Nom complet: Lloyd U. Lyson
Masculin
Âge: 22 ans
Magie utilisée: Des esprits

MessagePosté le: Sam 17 Jan - 12:13 (2009)    Sujet du message: L'Enfant Errant Répondre en citant

Une voix de jeune homme tira Lully de ses pensées moroses et il se blottit davantage contre lui-même. Il aurait dû s'en douter... Ses prévisions, encore une fois, étaient fausses. Il y avait quelqu'un d'assez stupide pour se promener dans les égouts... Mais peut-être était-ce pour une raison particulière. Il ne voulait même pas le savoir. Il voulait juste qu'on le laisse tranquille. Et s'il répondait à l'inconnu, est-ce qu'il lui porterait malchance ? Il hésita longuement mais répondit quand même, gommant de sa voix toutes traces de douleur et tentant de ne pas sangloter.

" Je... Oui, cela peut aller. Non, cela ne va pas. En fait... Je n'en sais fichtrement rien. "

Un sourire narquois se déposa sur ses lèvres et doucement, il se releva. Avec prudence, il se remit sur ses jambes et essuya les larmes qui coulaient sur son visage de ses doigts glacés, chancelant un peu. Il se rendit soudainement compte que, même si l'inconnu l'avait vu masque découvert, il s'en fichait un peu. Ils ne se connaissaient pas, après tout... Et même s'il aurait préféré se présenter dans de meilleurs conditions, il se dit que cela faisait du bien, parfois, de se montrer sans faux-semblants.

" Non, je ne suis pas blessé, ne vous en faites pas. Je suis juste un peu... sonné, c'est le mot. "

Il était vrai que le mage n'avait aucune blessure physique. Cependant, il sentait bien que ses forces s'en allaient aussi rapidement qu'elles venaient, comme à chaque fois, et il vacilla encore un instant avant de s'affaler à demi sur le sol glacé et sale de l'endroit. Etait-ce la mauvaise odeur qui y régnait ? Non, il le savait bien. Son désespoir était si grand qu'il n'avait même pas fait attention aux effluves fort peu agréables de l'endroit. Peut-être que finalement, il avait besoin d'aide... Mais il ne pouvait se permettre de laisser une autre personne s'approcher de lui alors que sa malédiction était suspendue au dessus de lui, épée mortelle capable de trancher à tout moment.

" N'approchez pas, s'il vous plaît... Pour votre propre sécurité. "

Les paroles de Lully tremblotaient un peu et elles restèrent entre eux deux, incertaines. Il était rare de la part du mage d'être si franc avec un inconnu... Mais il voulait qu'au moins cette fois-ci, l'autre ait le choix de décider de lui-même de son sort. Il l'avait prévenu... Etait-ce une excuse stupide pour tenter de mettre la faute sur le dos des autres et de la décharger de soi-même ? Il ne voulait pas réfléchir. Il ne voulait plus réfléchir.

" Je ne sais plus trop où j'en suis... "


Quelques mèches blondes de ses cheveux rebelles vinrent masquer le bleu de sa pupille céleste et son beau visage était marqué par une confusion si intense, trop réelle pour être fausse... Il était réellement perdu. Cela faisait des années qu'il était perdu. C'était juste que, pour une fois, il ne gardait pas sa confusion et sa douleur pour lui-même et se permettait d'en afficher une partie, même si un inconnu pouvait le voir. Après tout, tout le monde avait des ennuis... Il ne pouvait pas garder éternellement son sourire aux lèvres.
_________________
Revenir en haut
Jill
Habitant


Hors ligne

Inscrit le: 14 Jan 2009
Messages: 41
Nom complet: Jill Harvey
Masculin
Âge: 23 ans
Magie utilisée: Aucune

MessagePosté le: Dim 18 Jan - 16:07 (2009)    Sujet du message: L'Enfant Errant Répondre en citant

L'homme sembait perdu . Il ne savait pas lui même s'il allait bien . Jill en déduit donc que de toute manière, il allait mal. Il trouva tout de même la force de se relever . Jil voulut l'aider mais se ravisa. L'inconnu souriait ...pourtant Jill était sur que ce n'était qu'une façade.

- Vous êtes sur que tout va bien?!

Il lui affirma de ne pas être blessé. Mais Jill approcha tout de même , fouillant dans son sac afin d'y trouver au moins un calmant . Le jeune homme savait que les gens ne disaient pas forcément qu'ils allaient mal . Certainement étais ce à la fois une force , et une faiblesse du genre humain . Toujours prendre sur soit , alors que l'on aurait besoin d'aide.
Alors qu'il s'avançait un peu plus pour examiner l'homme , celui ci lui répliqua sèchement de rester ou il était pour "sa propre sécurité" .
Cela eut pour effet d'agacer un Jill . Lui , il allait très bien et n'avait pas besoin d'aide . C'était son devoir d'essayer d'aider les gens. Bien qu'il ne fut encore pas assez fort pour être un docteur à part entière.


- Je crois au contraire que vous avez besoin d'aide ! Ma sécurité vous dites ?! et votre santé à vous ?! qu'en faites vous ?!

L'inconnu sembla réfléchir ... Plus Jill le regardait plus il était convaincu que l'homme se faisait violence pour faire croire qu'il allait bien . Alors que sa façon de parler , son allure , sa façon de se tenir , tout montrait qu'il n'était certainement pas à l'apogée de sa vivacité. On sentait la fatigue se lire sur son visage. Il finit d'ailleurs par avouer qu'il ne savait pas ou il en était.

Jill ne savait pas du tout ce qu'il avait pu vivre avant de se retrouver ici, ni ce qui le poussait à dire ça , mais il était devait l'aider. Après tout , c'était son boulot d'une certaine manière.

Il alla s'assoir contre le mur , près du jeune homme.


- Vous savez ... je ne suis pas psy , mais si je peux vous aidez en quoi que ce soit ...

Il se trouvait bien bavard aujourd'hui . d'habitude , il aurait certainement passé son chemin . Il détailla un peu plus l'inconnu. Des cheveux blond , une peau blanche , un oeil bleu , l'autre était caché, toute en lui rappelait mélancolie et tristesse. Jill avait rarement croisé des gens comme lui , et pourtant des gens , avec son boulot , il en croisait beaucoup....

- Je vais vous avouez que faut vraiment être ... dérangé ou mal en point pour venir dans les égouts . Alors .... dire que vous allez parfaitement bien , je ne peux pas le croire.

Jill lui sourit aimablement , s'éforçant de paraitre le plus simple et le plus rassurant possible. Décidément , il ne se sentait lui même pas très à l'aise . Il devait trouver un truc un peu plus intelligent à dire .. n'importe quoi .

- heu .. Au fait ! je me nomme Jill ! Jill harvey !
_________________
Revenir en haut
Lully
Habitant


Hors ligne

Inscrit le: 10 Déc 2008
Messages: 128
Nom complet: Lloyd U. Lyson
Masculin
Âge: 22 ans
Magie utilisée: Des esprits

MessagePosté le: Dim 18 Jan - 18:21 (2009)    Sujet du message: L'Enfant Errant Répondre en citant

Lully passa une main tremblante sur son visage pâle. La voix du jeune homme qui lui faisait face résonnait étrangement à ses oreilles... Il mit un court instant avant de comprendre que ses sens étaient un peu brouillés. Il avait besoin de sang... Et pas de n'importe quel sang. Mais il ne voulait pas y penser. Il ne pouvait pas se permettre d'y penser.

" Non, je... je ne suis plus sûr de rien à présent. "

L'inconnu s'approcha davantage de lui et fouilla dans son sac. Lloyd eut envie de lui hurler de partir, de le contraindre à la fuite même si pour cela il devait se montrer menaçant... Mais il en n'avait plus la force. C'était à peine s'il pouvait tenir debout, et encore... De nouveau, il vacilla un instant et autour de lui le monde se mit à bouger de façon inquiétante. Il tituba une, deux fois et ses genoux se dérobèrent sous lui. Instinctivement, il se raccrocha au jeune homme... Avant de se rendre compte de son geste et de l'éloigner avec une fermeté feinte.

" Excusez-moi. Je... Je crois que votre sécurité est plus importante que ma santé... Je suis contagieux, vous savez ? "


Bien évidemment, c'était un mensonge convaincant que le mage venait de glisser mais il ne savait pas que l'inconnu qui lui faisait face était un médecin. S'il l'avait sut, il ne l'aurait pas dupé de cette manière... Mais de toutes les façons, il n'arrivait même plus à réfléchir correctement. Il regarda d'un oeil neutre son interlocuteur s'asseoir près de lui et, à l'entente de ses paroles, il se sentit horrifié à l'idée de raconter sa vie mais en même temps un peu - un tout petit peu - touché par cette proposition... Il hésita un instant avant de parler.

" C'est juste que je suis sous l'influence d'une... mauvaise étoile, et que les malheurs s'accumulent de plus en plus ces derniers temps... "

Il avait tenté de décrire brièvement une petite partie de sa vie sans trop dramatiser ni trop mentir : Le résultat n'était pas des plus concluants, mais Lully ne trouva rien d'autre à rajouter. son cerveau était embrumé et plus il essayait de réfléchir clairement, plus il s'emmêlait de plus en plus... Un rire cependant l'anima un instant et, très brièvement, une lueur de sa joie d'antan - feinte ou pas - et une sorte d'ironie passèrent dans son oeil unique... Mais ce ne fut qu'un instant.

" Il faut être dérangé, tu dis ? Ah ah ah ! Mais tu n'as pas pensé que, toi aussi, tu étais dans les égouts à ce moment même ? Si l'on nous voyait tous les deux, on risquerait fortement de nous prendre pour des malades mentaux ! "

Le tutoiement était venu tout seul. Il n'y avait rien de drôle, absolument rien, mais Lully avait sentit le besoin de rire l'oppresser de plus en plus et ne s'était pas retenu. Étrangement, en contraste avec son envie de rire, les larmes lui revinrent à l'oeil et il dû se détourner un bref moment afin d'essuyer discrètement son visage de sa manche.

" Effectivement, je ne pense pas aller très bien... Je suis Lully. Enchanté Jill-kun, même si j'aurai préféré te rencontrer dans d'autres circonstances... "

Un sourire qu'il voulait assuré apparut sur ses lèvres fines et tremblantes et il remit une mèche de ses cheveux derrière ses oreilles, ne pouvant pas rester sans rien faire. Son corps tout entier était sous tension et la soif de sang étreignait sa gorge si fortement qu'il envisagea un instant la possibilité de mordre Jill, à l'instant... Avant de se rendre compte que cela ne servirait à rien, que la soif serait toujours là et qu'il ne pouvait décidément que boire le sang d'une seule et même personne. A cette idée, il se rendit compte que son coeur battait douloureusement et un goût remplit d'amertume empli sa bouche. Le goût de la Défaite.
_________________
Revenir en haut
Heath
Habitant


Hors ligne

Inscrit le: 14 Jan 2009
Messages: 22
Nom complet: Heath Mack
Féminin
Âge: Inconnu
Magie utilisée: Des lames

MessagePosté le: Mar 20 Jan - 18:22 (2009)    Sujet du message: L'Enfant Errant Répondre en citant

Cela faisait longtemps que Heath marchait dans de drôles de sous-terrains - les égouts disaient les gens des villes -, en quête de quelque chose à manger, même si l'odeur qui y régnait n'était pas des plus ragoûtantes. Depuis combien de temps errait-elle ainsi ? La réponse eût pu être des décennies, tout comme cinq petites - ridicules - minutes ; quand la faim nous tire les entrailles, le temps perd tout son réel.

* Pfff... J'ai faim... J'ai l'impression de ne rien avoir avalé depuis des jours, alors que mon dernier repas remonte à hier soir, seulement... *

Grignoter sans fin, si au moins c'était un besoin... Si seulement Heath avec le temps de ne pas avoir faim ! Replongeant dans sa rêverie d'un bon repas chaud et revitalisant, la jeune femme reprit sa marche - qui lui semblait sans fin - à travers les "égouts".

" J'ai faim !! "

Cette fois ci, elle lâcha sa phrase à haute voix - certes peu claire et peu intelligible, mais audible - déclenchant un léger mouvement de panique quelques mètres devant elle. Elle dinstingua vaguement la forme d'un rongeur.
Pouah ! Un rat ! Mais bon, il n'y avait guère que cela. D'un bond, elle fonça vers le petit animal, sans avoir vu qu'il se dirigeait dans un trou, dans lequel elle ne tarda pas à tomber en étouffement un petit "Oh !" de stupeur, avant d'attérir sur ses deux jambes dans un sous-terrain encore plus puant que le précédent.
Soudain, une autre odeur - appétissante, cette fois - attira son attention.


* Mais que... *

A peine eut-elle le temps de commencer sa pensée qu'elle fut déjà en train de se diriger vers sa provenance. Au bout de quelques secondes - elle courait à présent, et très vite : elle avait faim ! - elle entendit des voix. L'une d'elles, si ordinaire, ne fit qu'amplifier davantage sa faim, tandis que l'autre était claire, mélodieuse, mais faible. Trop faible pour ce qu'il était.
Elle se rapprocha encore, jusqu'à se trouver juste au dessus d'eux et les voir par un trou.
Deux hommes étaient en pleine discussion - sur quoi, Heath ne le savait pas, son savoir se limitait à l'ampleur de sa faim. Le brun - l'apéritif ! - était d'un banal presque choquant, mais pourtant si différent. Il ne devait pas se douter à qui il avait affaire, car ce blondinet semblait puissant, malgré sa faiblesse actuelle. Lui aussi, devait avoir faim.


* Ne compte pas sur moi pour partager !! *

Au bout d'une brève hésitation, elle sauta - volontairement, cette fois - dans le trou, afin de se retrouver accroupie face à eux. Elle se redressa de manière théâtrale, rejetant sa crinière blonde en arrière. Soutenant leur regard un instant, elle finit par lancer :


" Salut, tous les deux ! J'espère ne pas trop vous avoir fait languir d'impatience ! "

Occupée qu'elle était à prononcer ces quelques paroles, un sourire triomphant se dessina sur son visage.
_________________
Revenir en haut
Lully
Habitant


Hors ligne

Inscrit le: 10 Déc 2008
Messages: 128
Nom complet: Lloyd U. Lyson
Masculin
Âge: 22 ans
Magie utilisée: Des esprits

MessagePosté le: Mar 20 Jan - 19:36 (2009)    Sujet du message: L'Enfant Errant Répondre en citant

Lully avait vaguement ressenti une présence autre que la sienne et celle de Jill mais, étant très affaibli, il fut des plus surpris lorsque, au moment où il s'y attendait le moins, une jeune fille aux cheveux blonds atterrit à quelques mètres de lui. Elle semblait sûre d'elle, un peu trop peut-être, et ses gestes souples et quelque peu dansants frappèrent tout de suite le mage, qui ne resta pas dupe très longtemps. Une autre que lui... C'était la première fois qu'il rencontrait quelqu'un de son espèce.

" Bonjour mademoiselle. Vous êtes...? "

En un quart de seconde, Lloyd avait remis en place son masque défait et toutes traces de fatigue avaient disparues de son visage anormalement pâle. Sa voix s'était teintée de curiosité, mais aussi d'une sorte d'amusement. Pourtant, sous ses apparences intriguées, le jeune homme réfléchissait à toute vitesse : Pouvait-il faire confiance à la fille juste parce qu'elle était comme lui ?

*De toute façon, ce n'était pas comme si j'avais le choix. Je suis extrêmement affaibli et si je la contrariais, elle pourrait me tuer...*

Un sourire neutre apparut sur le visage du mage-vampire - il avait tenté de se dissimuler ce mot jusqu'à présent mais, une fois qu'il y avait pensé, il ne sortait plus de son crâne - et son unique oeil se voila un peu, peut-être de tristesse et un peu d'ironie. Mourir ? Il n'avait souhaité que cela durant les deux dernières années, et voici que la personne qu'il avait voulu suivre dans l'au-delà était revenue à la vie... Cela aurait pu paraître simple aux premiers abords, ils étaient tous les deux vivants, ils pouvaient continuer à vivre tranquillement, mais... Non. Tout était beaucoup plus complexe. Maintenant que Kokumei était revenu, de nouveau, Lloyd était enchaîné à lui. Cela ne lui déplaisait pas, au contraire, mais il aurait tellement voulu vivre avec lui sans ce lien-ci...

*Je ne devrais pas penser à ce genre de choses. Pas maintenant. La fille m'observe... Elle nous observe.*

Sans se départir de son sourire, Lully s'approcha un peu de Heath. Sa tension n'était pas visible, mais si la jeune femme était comme lui, elle devait l'avoir sentie... Faisant comme si de rien n'était, le mage se plaça devant Jill, non pas pour montrer à l'autre qu'il était sa proie mais plutôt pour lui prouver que le médecin était sous sa protection.

" Je suis Lully. J'habite ici depuis quelques temps. "

Sa dernière phrase consistait à avertir la jeune fille qu'elle était sur son territoire, même si cela n'était pas réellement juste. Il était bien plus étranger que résident, même s'il possédait un appartement... Mais devant l'autre, il dissimula la panique et le désarroi qui commençait à poindre dans son âme et il posa son oeil unique, si perçant, sur le visage de Heath. La jeune femme lui rappelait quelqu'un... La lumière de la vérité, brusquement, apparut à ses yeux.

*Elle ressemble à...*

Les doutes l'assaillirent et franchirent sans aucune difficulté les barrières vacillantes de son coeur et il eut l'impression d'avoir reçu une balle dans le crâne. Des pensées plus ou moins cohérentes lui vinrent à l'esprit mais la raison réussi à vaincre l'horreur qui l'habitait et son sourire s'accentua. Il ne devait plus songer à cela. Il était fatigué, vidé et avait soif de sang. Pas besoin d'en rajouter davantage... même si la jeune fille qui se trouvait devant lui ressemblait fortement à l'homme vil et cruel qu'avait été son oncle.
_________________
Revenir en haut
Jill
Habitant


Hors ligne

Inscrit le: 14 Jan 2009
Messages: 41
Nom complet: Jill Harvey
Masculin
Âge: 23 ans
Magie utilisée: Aucune

MessagePosté le: Mar 20 Jan - 22:02 (2009)    Sujet du message: L'Enfant Errant Répondre en citant

Et voila que l'inconnu persistait avec son histoire de sécurité. Que pouvait-il bien arriver à Jill dans de stupides égouts ? D'ailleurs , il se promit de ne jamais plus accepter pareille requête du Docteur Clarez , ce ne serait pas demain la veille qu'il reviendrait ici. Décidément , le jeune homme qu'il avait en face de lui était .. à part. Pour confirmer son affirmation bizarre sur la sécurité de Jill , il lui sortit un bobard sur la contagion.

*Comme si je suis assez stupide pour gober ça... *

Une chose qu'il ne savait pas , Jill était destiné à devenir médecin .Il pouvait reconnaitre pas mal de maladie à vue d'œil, dont certaines contagieuses , mais il savait très bien que ce n'était pas à cent pour cent fiable , mieux valait ausculter le patient. Mais le fait que Lully , tel était son prénom , lui dise de faire attention pour lui même l'agaçait. Un médecin ne se permet pas ce genre de réflection , il est fait pour guérir son entourage , non pour le fuir. Voici la vision que Jill avait de son futur métier. Alors , que quelqu'un lui dise de faire attention pour lui même le blessait d'une certaine manière. Bien que Lully ne fut pas censé savoir qu'il avait des connaissances médicales.

Il décida cependant de jouer au plus marrant , manière qu'il se plaisait d'arborer , bien que ce fut certainement irritable pour la personne qui eut le malheur de s'aventurer à engager la conversation avec lui .


- Contagieux tu dis ?! Comment t'expliquer , les maladies contagieuses ont certains traits permettant de pouvoir presque les identifier aux autres maladies, biensur je doute que cela t' intéresse tellement , mais je peux t'assurer que tu n'en a pas l'apparence , et quand bien même ce fut contagieux , ce n'est pas mon problème , au contraire.

Jill marqua une pause, il se permis lui aussi de tutoyer Lully , voyant le peu de retenue que celui ci se permettait déjà avec lui . Bien que cela le gêna , il n'avait pas l'habitude de se lier si facilement avec quelqu'un. Il observa de nouveau Lully. Il semblait fatigué . Mais pas vraiment physiquement. Arès un signe d'encouragement , Il se mit à parler un peu, bien que ce fut toujours avec réticence.

Jill fut choqué de constater que le jeune homme semblait vouloir garder pourtant ses distances . C'était bien ironique... Surtout que d''habitude , c'était plutôt lui qui fuyait les gens. Malgré cela , Lully commença à se confier un peu à Jill.


* Encore un de ces défaitistes ... *

Lully lui raconta être sous l'influence d'un mauvaise étoile, que les malheurs faisaient son quotidien , autant dire qu'il lui affirmait que sa vie était un cauchemar. Jill soupira face a '' son patient malheureux " .

- Tu sais , je crois que les malheurs, tout le monde en a ...

Il était bien placé pour le savoir ... malgré tout cela , Lully s'avéra être une personne plutôt agréable , il ne manqua pas de lui faire remarquer que lui aussi était en ce moment même dans les égouts .

* Défaitiste, mais plaisantin ...*

Curieusement , Jill n'avait pas trop de mal à engager la conversation ,il se surprit même à rire, fait rare chez lui . Il aimait se faire oublier parmi la foule ... même par ses propres et rares amis . Enfin , la ou il était ça aurait peu être était un peu dur.

- Moi la vision que les gens ont de moi , je m'en contre-fiche. Enfin , ne va pas croire pour autant que je me plais dans les égouts . Je n'y suis pas par plaisir , contrairement à toi qui es venu t'y réfugier pour pleurnicher d'après ce que j'ai compris !!

il se rendit compte de sa gaffe un peu trop tard . Lully souriait , mais Jill devinait qu'il souffrait . Comment avait il pu être aussi idiot en plaisantant avec ça ?! Il s'approcha avec gène de lui , et lui tapota maladroitement l'épaule , de plus en plus embarrassé.

- heu .. excuse moi . je plaisantais hein ...

Il n'eut pas le temps de rattraper un peu plus sa bourde. Quelqu'un venait d'arriver derrière lui . Décidément , les égouts étaient bien plus fréquentés qu'il ne l'aurait imaginé. Il détailla avec surprise la jeune femme qui leur fit face , semblant sure de son entrée face à eux . Des cheveux en batailles , blonds , des yeux emplis de fougue , Jill fut tout d'abord un peu affolé . Voila le genre de personne avec qui il avait du mal à s'entendre , et avec qui il se sentait très peu à son aise habituellement . Elle était beaucoup trop .. sure d'elle et provocante à son gout .

- Languir d'impatience ?! je doit t'avouer que tu ne me rappelles aucune personne que je connaisse .

Il soutint son regard mais en vérité , elle l'intimidait. Il décida tout de même de ne pas céder , continuant de se perdre dans les yeux bleus narquois de la nouvelle venue. Afin de paraitre moins stupide il lui tendit sa main .

- Oui , quelqu'un comme toi , je m'en serais souvenu . Je suis Jill Harvey . .....enchanté.

Il se sentait vaguement stupide devant l'absurdité de la situation . Et puis ... Il avait du mal à percevoir pourquoi l'atmosphère était devenue si lourde . Comme si Lully et la jeune femme se mesurait l'un à l'autre bien que ce fut sous un silence insupportable .

- Comment ça tu habites ici ?!

Jill n'avait jamais aperçu Lully avant , pourtant , cette ville , il commençait à la connaitre. Ou alors peut être parlait-il des égouts . Dans ce cas Jill n'y avait jamais mis les pieds jusqu'à aujourd'hui. Non ... il rougit face à l'absurdité de sa réflection . Depuis quand les gens élisent domicile dans les égouts de Néobabylon ?!

Jill reporta finalement son attention sur les deux autres . La tension qui régnait à présent ici lui donnait l'impression .. d'être vulnérable. Sentiment qu'il détestait .
_________________
Revenir en haut
Heath
Habitant


Hors ligne

Inscrit le: 14 Jan 2009
Messages: 22
Nom complet: Heath Mack
Féminin
Âge: Inconnu
Magie utilisée: Des lames

MessagePosté le: Mer 21 Jan - 16:57 (2009)    Sujet du message: L'Enfant Errant Répondre en citant

* Non, mais qu'est-ce qu'elle a à me dévisager comme ça, la saucisse-mayonnaise brune ?! Il se croit plus malin que moi c'est ça ?! *

Heath, prise au dépourvu par l'absence de terreur dans le regard de son futur repas, et pestait intérieurement. Devant la main qu'il lui présenta, elle fit un mouvement de recul. Puis, elle se ressaisit, et, dans un geste exagéré, s'inclina devant lui, effleurant légèrement ses doigts avec du bout de son nez. Quel doux fumet... Malheureusement, ce jeune homme blond lui barrait la route jusqu'à lui. Pff... Tant pis, elle pourchasserait les rats...

" Mack, Heath Mack. Du moins c'est le nom par lequel on m'appelle jusqu'au plus loin où remontent mes souvenirs. "

S'interrompant un instant pour planter ses prunelles dans celles du certain Lully - tous deux avaient le même regard bleuté. Puis, inhalant une bouffée d'air, elle poursuivit.

" A vrai dire, je ne m'attendais pas à trouver foule, ici. Je cherche à man... mon frère. Il s'est mis dans l'idée qu'il trouverait ce requin, évadé de l'aquarium de la ville, il semblerait. Et, comme il ne revenait pas, je suis venue le récupérer. "

Après avoir fini sa phrase, elle demeura quelques secondes silencieuse. Quand un sourire narquois fendit son visage, lui donnant un air enfantin.

" Et vous, je peux savoir ce que vous faites dans ces égouts puants... "

Son sourire s'élargit, à mesure qu'elle continuait sa phrase, et ses yeux brillèrent, rieurs.

" ... tous les deux, en toute intimité ? "
_________________
Revenir en haut
Lully
Habitant


Hors ligne

Inscrit le: 10 Déc 2008
Messages: 128
Nom complet: Lloyd U. Lyson
Masculin
Âge: 22 ans
Magie utilisée: Des esprits

MessagePosté le: Mer 21 Jan - 18:02 (2009)    Sujet du message: L'Enfant Errant Répondre en citant

Jill était médecin, et avait par la même occasion une bonne raison pour s'être retrouvé dans les égouts. Mais Lully, lui, qu'avait-il à y faire ? Fuir la population ? Cela sonnait comme une mauvaise excuse, et le mage ne voulait en aucun cas faire mauvaise impression sur la première personne de son espèce qu'il rencontrait. Cette dernière semblait s'être intéressée à l'apprenti médecin... Même si dans ce cas-là, ce n'était pas forcément flatteur : Ce dernier allait certainement devenir son prochain repas, si Lully n'avait pas décidé de le protéger. Effectivement, il attirait déjà les malheurs sur son entourage donc il fallait bien qu'il essaye d'y remédier.

" Enchanté, Heath. "

Le mage-vampire ne trouva plus ses mots et laissa un silence respectueux mais méfiant accompagner ses paroles brèves. Il avait hésité à lui donner du "Heath-chan"... Mais il n'avait pas osé, et il n'oserait certainement jamais. Elle ressemblait bien trop à cette personne-ci pour qu'il puisse le faire... D'ailleurs, il se mettait à douter sérieusement de la véritable identité de la jeune femme : ces cheveux blonds, ces yeux bleus, cette peau pâle... La voix de Jill le tira de sa réflexion et il se tourna vers lui, l'air un peu étonné par sa question.

" Oui, j'habite bien à NeoBabylon... Enfin, à Fenrir plus précisément, et je ne fais jamais de consultation. Peut-être est-ce pour cela que tu ne m'as jamais rencontré... Et que je ne t'ai jamais rencontré non plus. "

Lully avait une peur bleue de la médecine, surtout lorsqu'il s'agissait d'exposer une partie de son corps, que ce soit la tête ou les pieds. De plus, avec ses conditions, il ne pouvait tout simplement pas aller chez le médecin... Ce dernier en serait mort de peur en voyant ce qu'il avait subi - et surtout ce qu'il était devenu.
La remarque de Heath le fit froncer un sourcil involontairement et, comprenant un peu trop bien le sous entendu à son goût, il fut pris d'une hilarité un peu au bord du raisonnable, dissipant la tension qui régnait dans les lieux. La folie de la jeune femme était contagieuse...


" Oh, une petite balade de santé dans des endroits miteux ne peut faire que du bien à des suicidaires comme moi. J'ai croisé Jill-kun ici présent qui pourtant ne semble pas en grande dépression, mais qui se trouvait aussi dans les parages. Et ne vous faites pas d'idées mal placées, je suis déjà... avec quelqu'un. "

Une infime hésitation avait percée dans la voix du blond qui se maudit en silence. Sa faiblesse n'était pas seulement physique : non seulement il ne contrôlait plus ses gestes, mais il n'arrivait plus à garder l'image qu'il s'était imposée, il y avait de cela si longtemps... Pourtant, son doute était compréhensible. Aimer Kokumei ou non n'était pas un sujet sur lequel il fallait débattre... Cependant, pouvait-il encore rester avec lui tout en sachant que, plus il vivait, plus il retirait de la vie à la personne qu'il aimait ? Il ne pouvait se permettre d'être égoïste. Pas cette fois-ci.

" Vous avez peut-être faim ? Moi, je suis affamé, mais je me retiens. Je n'accepterai bien évidemment pas de vous voir payer un repas devant moi, alors autant vous inviter à manger avec moi. "

La jeune fille semblait aussi menteuse que lui, ce qui n'était pas pour le déplaire mais qui ne le ravissait pas non plus. Il lui avait adressé un second avertissement, plus ambiguë, et il espérait qu'elle n'allait pas se retourner contre lui, et accepter son "invitation"... Après tout, s'il l'aidait à se substituer, elle ne s'attaquerait pas à des innocents. Malheureusement pour le mage-vampire, lui-même n'était pas dans une situation aussi simple.

" Oh, et j'ai oublié de vous dire ! Les spécialités ici sont toutes végétariennes. "
_________________
Revenir en haut
Jill
Habitant


Hors ligne

Inscrit le: 14 Jan 2009
Messages: 41
Nom complet: Jill Harvey
Masculin
Âge: 23 ans
Magie utilisée: Aucune

MessagePosté le: Ven 23 Jan - 18:52 (2009)    Sujet du message: L'Enfant Errant Répondre en citant

Heath , car tel était le prénom de l'étrange jeune femme , préféra s'incliner devant Jill plutôt que de lui serrer la main . Celui ci eu un mouvement de recul. Il n'avait pas pour habitude qu'on lui accorde autant "d'attention".

* Cette fille est bizarre .... *

Et puis l'assurance de Heath le choquait. Cela frôlait presque la prétention, de quoi agacer le jeune homme. Elle osa même insinuer une possible "intimité " entre Lully et lui .

* Il ne manquerait plus que ça tien.... *

Il la regarda avec gravité , bien qu'il aurait eut du mal à l'avouer , il se rendit compte qu'elle l'impressionnait. Voulant reprendre contenante , il arbora à nouveau son air hautain , voir exaspéré, tout en cherchant quelque chose à répliquer à Heath.

- Je suis ici pour de raisons qui te paraitraient un peu trop scientifiques, certainement n'y comprendrais-tu absolument rien . Navré...

Il voulu paraitre naturel , alors qu'il ne pouvait s'empêcher d'essayer de retenir le regard de la jeune femme. Il avait l'impression qu'elle se croyait plus forte qu'eux , et tenait à lui faire comprendre le contraire. Bien que que sa raison sembla lui conseiller d 'abandonner.. Il finit par détacher son regard , pour laisser apercevoir un sourir entendu envers Lully . Faisant mine de s'exaspérer à nouveau , il regarda Heath le plus calmement possible.

- Il n'y a absolument aucune "intimité" entre Lully et moi . Autant te dire qu'il n'y a qu'avec mes bouquins de médecine que j'entretiens une relation étroitement liée et "amoureuse" .

Il s'appuya contre le mur , histoire de paraitre un peu plus décontracté.. Alors qu'il n'aurait su dire pourquoi, Heath provoquait en lui un malaise et un agacement à le rendre fou... Pendant quelques secondes il décida de se taire , chose qu'il faisait le mieux habituellement . Il observa ses deux compagnons , tout deux très différents ,et si peu en même temps...

* Ces deux la me donnent l'impression de se connaitre , si c'est le cas , j'ose pas imaginer le calvaire pour Lully ... *

Jill observa de nouveau Heath , en vérité , elle ne lui avait rien fait de mal. Pourquoi le mettait-elle dans des états pareils alors ? Bien qu'elle n'en eut certainement pas conscience. Il devait se calmer . Ou était donc passé le taciturne qu'il était ?!

* C'est vrai quoi , je me fait passé pour un idiot de première ... *

De plus , Jill se sentait de plus en plus mal à l'aise , devant ses deux nouvelles connaissances. Il avait l'impression d'assister à un échange dont il ne comprenait pas la langue. Il ne saisit pas pourquoi Lully insistait tant sur les spécialités végétariennes.

- Ecoutez , on fait comme vous voulez après tout ....

Il n'était pas tellement habitué à aller quelque part en compagnie de quelqu'un ... Déjà la , les conversations entre Lully , Heath et lui lui paraissait être un rêve . Depuis quant était-il devenu aussi bavard ?!
_________________
Revenir en haut
Kokumei
Habitant


Hors ligne

Inscrit le: 16 Déc 2008
Messages: 31
Nom complet: Nyuuwa Kokumei
Masculin
Âge: 23 ans
Magie utilisée: Aucune

MessagePosté le: Ven 23 Jan - 20:12 (2009)    Sujet du message: L'Enfant Errant Répondre en citant

Nyan semblait connaître le chemin jusqu'aux égouts par coeur, mais Kokumei savait qu'elle ne faisait que suivre son instinct : L'esprit connaissait le chemin le plus court le menant à son maître, où qu'il était, aussi facilement que de respirer... Il se dit avec regret qu'il aurait voulu, lui aussi, être affecté d'un tel pouvoir.
Il ne fut presque pas gêné par les effluves peu appétissantes qui devenaient de plus en plus oppressantes, trop plongé dans ses pensées pour cela. Comment allait-il réagir, lorsqu'il se retrouvera face à Lully ? Que lui dira-t-il ? Comment réagira le stupide mage ?


*Si ça se trouve, il aura encore assez de contrôle sur lui-même pour refuser ce que je dois lui donner... Enfin bon, ce n'est pas comme si c'était un réel problème.*

Ce fut à ce moment là qu'il se rendit compte de la présence de son katana à ses côtés. Il caressa le fourreau avec satisfaction, heureux de retrouver un allié fidèle dans tout ce bazar... Effectivement, même si Lully refusait mentalement, il ne pourra certainement pas le refuser physiquement. Un homme avait ses limites... surtout s'il était un buveur de sang doublé d'un pacifisme aigüe. Enfin, le dernier terme était inutile dans ce cas... Chassant ses pensées, Kokumei parla tout haut, s'adressant à Miyuki comme à Tallywa :

" Bon écoutez, quoi qu'il se passe, laissez Lully et moi hors de ça. Il va peut-être vous sembler très, mais vraiment TRES bizarre, mais c'est comme ça, un point c'est tout. Vous réfléchissez pas, ok ? "

Il ne savait pas ce qui allait se produire, mais il ne voulait pas laisser les gamines dans l'ignorance. L'image qu'elles auront de Lloyd changera certainement... Peut-être même que son masque avait glissé. Kokumei espéra que non : il détestait peut-être cette fausse image mais il la savait indispensable...

" Du coup, même s'il arrive quelque chose de grave, vous... "


Le voix grave et profonde du guerrier mourut sur ses lèvres et ses yeux rouges restèrent suspendus à la pupille unique et frémissante qui se trouvait à quelques mètres de lui. Il sentit son pouls accélérer d'une manière incontrôlable et il vit un frisson parcourir le long du corps frêle de Lully... Il avait dû entendre les battements frénétiques de son coeur. Que ressentait le mage à cet instant ? La soif du sang devenait-elle presque impossible à gérer ?

" Lloyd. "

Contrairement à la dernière fois, sa voix n'était pas hésitante mais sûre d'elle. Une confirmation... Et par ce nom, il le savait, il affirmait le lien puissant qui les reliait tous les deux. A pas lents, comme s'il avait peur que l'autre ne s'enfuit, il s'approcha du petit groupe. Contrairement à ce qu'il pensait, le mage n'était pas seul... Mais il s'en fichait complètement. Seul l'oeil mordoré de ce dernier comptait.

Il ne se rendit compte de sa proximité que lorsqu'il sentit la peau froide du mage à travers ses vêtements et ils hésitèrent au même moment. Pourtant, alors que leurs regards se croisèrent, que leurs formes s'épousèrent parfaitement comme si elles ne s'étaient jamais quittées et qu'ils s'accrochaient l'un à l'autre, comme deux naufragés à une bouée de sauvetage, ils surent que tout était irrévocable, qu'ils n'avaient jamais eu le choix tout en l'ayant sans cesse - et ils s'agrippaient si fort contre l'autre qu'ils ne regrettèrent rien.


" Ko-chan... C'est dangereux. Lâche-moi s'il te plaît... "

La voix claire de Lully avait hésité à briser ce moment mais pourtant semblait sûre d'elle. Kokumei se détacha avec douceur de son autre moitié, observant avec fascination et appréhension les traits si fins de son vis à vis et détourna le regard. Il ne voulait pas affronter le regard des autres, mais il y était contraint... Et lorsque ses yeux se posèrent sur une jeune fille tout aussi blonde et pâle que le mage, il fut saisit d'un mauvais pressentiment. Un très mauvais pressentiment.
_________________
Revenir en haut
Lully
Habitant


Hors ligne

Inscrit le: 10 Déc 2008
Messages: 128
Nom complet: Lloyd U. Lyson
Masculin
Âge: 22 ans
Magie utilisée: Des esprits

MessagePosté le: Ven 23 Jan - 20:54 (2009)    Sujet du message: L'Enfant Errant Répondre en citant

[Hors RP] Edité une fois ;) [/Hors RP]

Lully l'avait sentit arriver. L'odeur si alléchante de Kokumei était parvenue à lui bien avant la personne et il s'était contrôlé, masquant son visage d'une impassibilité feinte. Il redoutait cette rencontre inévitable, il craignait de ce qu'il pouvait lui faire s'il perdait contrôle. Quoi de plus douloureux que de faire souffrir une personne chère ? Un sourire amer franchit involontairement le masque qu'il s'était imposé et il ne regarda ni Heath ni Jill. Il n'avait aucune raison valable de sourire ainsi, pour eux, mais il s'en fichait complètement à présent. Kokumei venait de rentrer dans son champ de vision. Il était déjà assez dur de se contenir ainsi...

" Lloyd. "

Un long frisson parcourut sa colonne vertébrale à l'entente de la voix puissante et chargée d'émotions de l'humain et il tenta de se ressaisir... en vain. Il avait beau être entouré de tant de monde, il n'arrivait pas à détacher son oeil du regard envoûté de son immolé. Ses pensées devenaient de plus en plus incohérentes au fur et à mesure que l'autre se rapprochait et il voulut le stopper, le supplier d'arrêter alors qu'il était encore temps, même s'il le désirait...

Lorsque les bras fermes et chauds de Kokumei frôlèrent sa peau si pâle et glacée, il crut qu'il allait faire une crise cardiaque.

Pourtant, son hésitation ne dura guère et c'est presque sauvagement qu'il se blottit contre son contraire, blanc contre noir, blond contre brun, bleu contre rouge... La différence de température le fit frissonner de nouveau et il s'accrocha brutalement à son compagnon, comme s'il avait peur qu'il s'en aille à nouveau dans un néant inaccessible, enfonçant presque ses ongles dans la peau de son dos. Encore une fois, il le savait, le Destin les avait réunis...

Ils restèrent enlacés durant un moment intemporel, sortant de la réalité, plongés dans le tourbillon de sentiments contradictoires qu'avait toujours formé et que formerai toujours leur relation, comme s'ils étaient vraiment destinés l'un à l'autre, comme s'ils ne pouvaient y avoir d'autre choix que cette étreinte désespérée et mortelle entre eux... Et pourtant, Lloyd se força à agir, sentant la soif du sang reprendre le dessus.


" Ko-chan... C'est dangereux. Lâche-moi s'il te plaît... "

Sa voix lui semblait hésitante et très peu persuasive - il ne voulait pas laisser le guerrier le quitter - mais elle incita Kokumei à se dégager lentement de lui et à le transpercer du regard. Lully sentit ses genoux trembler légèrement en sentant le sang si désirable de l'autre mais il se retint et scruta avidement les traits si naturels de l'homme aux cheveux de jais.

" Et de nouveau, nous sommes condamnés à dépendre de l'autre, simples jouets aux mains des dieux... "

Ces paroles auraient dû le déstabiliser lui même, le forcer à désespérer sur la situation, à penser qu'il n'y avait plus de chemin de retour, que désormais ils étaient arrivés trop loin pour reculer. Pourtant, il sourit lentement, presque timidement, sourire que seul son vis à vis pouvait voir, les autres étant trop loin pour cela... Et dans ce sourire, plus que de la douceur ou de la sincérité, il y avait de l'espoir.
_________________


Dernière édition par Lully le Sam 24 Jan - 12:23 (2009); édité 2 fois
Revenir en haut
Heath
Habitant


Hors ligne

Inscrit le: 14 Jan 2009
Messages: 22
Nom complet: Heath Mack
Féminin
Âge: Inconnu
Magie utilisée: Des lames

MessagePosté le: Ven 23 Jan - 22:27 (2009)    Sujet du message: L'Enfant Errant Répondre en citant

* Mais qu'est-ce qu'il lui prend à cette vieille chair à saucisse de me fixer ainsi ? C'est tellement... Déstabilisant ?! *

Au beau milieu d'un conflit intérieur, Heath soutenait le regard de Jill. Jill... Ce nom sonnait de manière si étrange à son oreille. Comme si elle l'avait entendu depuis le commencement de son existence, de manière à l'agacer de manière surprenante, sans pour autant qu'elle puisse envisager de vivre sans...

* Mais comment tu peux penser des choses pareilles, ma pauvre Heath ?! ... Eh bien... Voilà maintenant que je me mets à me causer à moi-même... Pitoyable... *

Elle continuait à fixer Jill, détachant à de rares instants ses prunelles des siennes, pour les planter dans les cieux cachés que reflétait celle de Lully. Puis elle revenait à celles du casse-croute bipède. Et elle continuait ce cercle infernal, encore et encore.

* Ton sang Jill... J'ai... J'ai faim, j'ai faim, j'ai faaaaaaaim !!!!! *

Constatant mon regard avide, j'arrivai à percevoir les paroles de Lully, sans pour autant les retenir. C'était comme le bourdonnement des abeilles les jours d'été. Au bout d'un moment, on les entend, certes, mais on ne les remarque même plus. Il en était de même pour ces quelques mots qu'il m'avait lancés.

" Oh, et j'ai oublié de vous dire ! Les spécialités ici sont toutes végétariennes. "

Que cela signifiait-il ? Aucune idée... Elle continuait son mécanisme, allant d'un regard à l'autre. Combien de temps cela dura-t-il ? Heath n'en savait rien. Mais un maillon lâcha, rompant ainsi la chaîne de tous ces échanges de regards ; elle ne trouva plus l'oeil de Lully. Dans quelle direction regardait-il ? Elle inclina légèrement la tête sur le côté, afin de suivre son regard. Un grand gaillard brun, aux prunelles rouges sang se tenait là, devant Lully. Qui était-il ? Un proche de Lully, sûrement... A peine en arrivait-elle à ces conclusions hâtives, que les deux hommes s'enlaçaient. Pas avec amitié. Pas avec soulagement. Avec Passion.

Heath avait beau ne jamais avoir pensé à l'Amour, les larmes que sa nature lui empêchaient de verser chatouillèrent son coeur, l'emplissant d'un sentiment nouveau : un mélange de jalousie, et de crainte. La crainte de toute jeune fille célibataire : mourir vieille fille.
Soudain, cette crainte resta, mais elle se rendit compte que ce n'était plus de ces gamineries qu'elle avait peur...


" Comment ça, végétarienne ?! "
_________________
Revenir en haut
Artus & Factus
Habitant


Hors ligne

Inscrit le: 12 Déc 2008
Messages: 96
Nom complet: Artus & Factus
Masculin
Magie utilisée: Elémentaire

MessagePosté le: Dim 25 Jan - 11:43 (2009)    Sujet du message: L'Enfant Errant Répondre en citant

Emily Crapahutait depuis des heures dans ces bouges infames, s'amusant a écraser un ou deux rats de temps en temps avec ces boots. Très ragoutant comme affaire. La jeune femme cherchait en vain un passage pour passer a l'extérieur, lorsqu'elle entendit des voix.

Ok, soit ces gens sont assez con pour se promener dans ces egouts comme une promenade de santé, soit ils vont être sympa et me dire où je me situe.

Exemple type de la philosophie d'Emily : soit on était un gros con, sois on était son ami, futur ami ou assimilé. Elle observa attentivement les personnes présente. Un Grand brun taciturne et apparamment pas super réactif, un adolescent, une gosse blonde et un homme blond et borgne de surcroit. Cool, le nirvana était enfin a ses pieds ! Peu soucieuse de son apparence morbide et de sa particularité physique, elle s'approcha d'eux. C'est clair qu'être habillée tout en cuir avec un mini short et des bras fantomatique, c'est pas une aide a la sociabilité, mais on fait ce qu'on peu avec ce qu'on a.

" Euuuh ... Salut vous. J'voulais savoir, enfin si vous pouviez m'aider ... Bon en gros, j'vais vous la faire en rapide et en facile a comprendre, surtout que votre copain l'asticot la, le grand dadais, il a pas l'air d'avoir vu que j'étais en train de parler, j'voudrais savoir comment on fait pour sortir d'ici. Non parce que l'obscurité et les rats c'est sympa, sa fait exotique, mais l'odeur j'suis pas sure de pouvoir supporter. "

Tout en disant sa, elle croisa les bras, les exposants aux yeux des autres. Elle s'en foutait un pu de ce qu'ils pouvaient penser, mais avouons le, sa l'aurait bien embeter qu'ils partent en courant. Emily s'était adressée au grand blondinet avec le bandeau sur l'oeil. Elle s'aperçue qu'elle ne s'était même pas présenté.

" Au faite, mon blaze c'est Emily Walker. Mais juste Emily sa me va aussi, j'suis pas pointilleuse. "
_________________
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé







MessagePosté le: Aujourd’hui à 10:06 (2017)    Sujet du message: L'Enfant Errant

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum >>> RP - Monde Réel >>> NeoBabylon >>> Egouts Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: 1, 2, 3  >
Page 1 sur 3

 
Sauter vers:  


Portail | Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Thème réalisé par SGo