Index du Forum

 

   FAQ  -  Rechercher  -  Membres   -  S’enregistrer   Connexion
La Chambre 414

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum >>> RP - Monde Réel >>> NeoBabylon >>> Hôpital
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Kokumei
Habitant


Hors ligne

Inscrit le: 16 Déc 2008
Messages: 31
Nom complet: Nyuuwa Kokumei
Masculin
Âge: 23 ans
Magie utilisée: Aucune

MessagePosté le: Mar 16 Déc - 18:16 (2008)    Sujet du message: La Chambre 414 Répondre en citant

Kokumei ne sentait plus son bras... Enfin si, mais il aurait largement préféré le contraire : le moignon qui lui restait lui causait une douleur atroce. Le pire, c'était qu'il ne pouvait pas hurler, il n'avait même plus la force d'ouvrir la bouche. Il savait qu'il était installé à plat sur quelque chose de doux mais il n'arrivait pas à déterminer où, ni comment. La seule odeur qu'il sentait était celle de son sang, ses yeux ne pouvait presque plus voir et il avait un goût amer dans la bouche. Pourtant, il était encore capable d'entendre (pour l'instant) et tout ce qu'il détectait était...

" Reprends-toi, je t'en prie, Kokumei ! Combien de fois devrais-je t'appeler pour que tu te réveilles enfin et me prouve que tu n'as rien ?! Pitié... "

La voix mélodieuse se tut dans un sanglot étouffé et l'homme aux cheveux noirs fit un effort pour parler, pour prouver qu'il était encore là, qu'il entendait tout et qu'il allait bien, qu'il allait pouvoir se relever, comme toujours, et frapper ce stupide mage qui pleurait pour une raison absurde... Mais rien, rien. Il le savait bien, que sa fin était proche. Et ce fut d'ailleurs certainement pour cela qu'il redoubla d'effort...

" L-Lu... Lully... Je... "

Il entendit un bruit de chaise qu'on repousse brusquement et il sentit une main froide prendre délicatement la sienne. Il pouvait sentir la proximité du mage mais il n'arrivait plus à distinguer son visage clairement. Il pouvait juste voir ses magnifiques cheveux dorés retomber devant son unique œil, d'un jaune perçant... Et il comprit soudain, d'autant plus qu'il entrevit le blanc de ses canines pointues.

" Mon Dieu, Lully... Tu... Qu'as-tu fait ? "


" Chut... Ne parle pas. Tu vois bien que tu n'es pas en état, non ? Repose-toi un peu, tu resteras à l'hôpital tout le temps qu'il faudra pour guérir... "


Non, c'était faux, et ils le savaient tous les deux : Kokumei ne ressortira jamais vivant de cet endroit. Cependant, un rire s'échappa des lèvres de Lully, comme pour tenter de rassurer son compagnon et de se rassurer lui-même. Peine perdue... Sa voix tremblait tant qu'elle se brisa, laissant un grand vide entre eux.

" J'ai tué ceux qui nous ont fait du mal. Je sais bien que cela ne suffit pas, rien ne suffira pour remplacer ce que nous avons perdu, mais... "


" Lully... Rapproche-toi de moi. "


Lentement, pour ne pas brusquer Kokumei, Lully posa son front contre le sien et par ce geste, il lui transmit sa douleur, son inquiétude, et son amour. Comment pouvait-on exprimer autant de tristesse par un seul et unique regard ? Malgré cela, l'homme aux cheveux noirs prit son courage à deux mains (même s'il n'en avait plus qu'une) et prit la parole.

" Ecoute... crétin de mage. Après mon... départ, tu... Tu vas laisser ça derrière, ok ? J-Je veux dire que... tu dois laisser aller. Tu dois me laisser aller. Je ne veux surtout pas qu-... que tu me suives, ou pire que tu restes mais en errant comme un fantôme... Tu mérites plus que ça, Lloyd. "


" ASSEZ ! "

Le mage s'était reculé et avait prit sa tête entre ses mains blanches, une mèche de cheveux devant son oeil clair. Kokumei l'entendait clairement sangloter et il se força à se lever. Il savait que c'était certainement la dernière fois qu'il pouvait se redresser ainsi...

" Assez... Tu me fais mal à parler comme ça... Pourquoi abandonnes-tu si vite ?! C'est pourtant toi qui m'avait dit que tu haïssais les gens comme moi, qui s'en fichaient de vivre ou de mourir, non ?! Alors que j'avais enfin trouvé une raison de vivre ! Pourquoi cette fatalité ?! Dis moi que c'est faux ! Dis moi que... "


" Du calme ! Du calme... Tu dois accepter mon départ, tout comme moi je l'acceptes, s'il te plaît. Pourtant, j'ai l'impression que ça va mieux, tu sais ? Mon bras ne me fait plus mal... Je vois mieux, aussi, mais je sais que c'est un leurre. Alors j'en profite, parce que je sais que c'est la dernière fois que je vois, et la dernière personne que je veux voir, c'est toi. Regarde-moi, Lloyd. "

Lully releva doucement la tête, et Kokumei en eut le souffle coupé. C'était la première fois qu'il voyait ses larmes strier ses joues pâles sans qu'une mèche de cheveux ne les cache... Et cela lui faisait encore plus de mal de le voir comme ça, à cause de lui. Alors, pour la dernière fois, il se pencha vers ce stupide mage et déposa ses lèvres sur les siennes. Et lorsque ses yeux s'éteignirent et qu'il revit toute sa vie repasser devant ses paupières fermées, il crut entendre un cri déchirant retentir quelque part, loin, très loin de lui.

" KOKUMEI !!!!! "

Alors, l'esprit empli de souvenirs de son amour, Kokumei se laissa sombrer dans les ténèbres.



---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------


Cela faisait déjà deux ans que cette tragédie s'était produite, et pourtant, la chambre 414 sentait toujours la Mort. L'infirmière hésita un instant avant d'entrer dans la salle dite "maudite" et elle se ravisa au dernier moment. Elle se souvenait bien de la scène, elle était présente en tant qu'apprentie et jamais elle n'avait vu de scène plus impressionnante que celle-ci.

Ce fut elle qui donna l'alarme lorsqu'elle vit arriver le jeune homme blond soutenant avec difficulté le futur défunt. Ils étaient tous les deux couverts de sang, à tel point qu'elle avait hurlé de frayeur. Cependant, alors que les médecins et toute l'équipe médicale se précipitaient pour les aider, le blond jeta sur eux un regard si terrifiant qu'ils hésitèrent un instant... Suffisamment longtemps pour qu'une jeune fille aux oreilles de chat sorte de nulle part. Ils ne comprirent que trop tard que cette dernière était un esprit et elle s'était déjà changée en une sphère incassable, les emprisonnant tous. Le jeune homme et le blessé continuèrent leur route sans leur adresser le moindre regard.

Ils restèrent prisonniers durant des heures et des heures, lorsqu'enfin l'esprit consentit à les libérer. Et alors qu'ils voulaient la capturer à leur tour pour lui demander des précisions, elle s'évapora... Ils fouillèrent toutes les chambres avant de trouver la bonne, mais déjà le blond s'était enfuis avec le cadavre. Seul les traces de sang subsistaient en souvenir de ce jour... Pourquoi le jeune homme avait-il choisit cette chambre pour son ami, nul ne le savait. De plus, on aurait très bien put analyser le sang pour retrouver la victime et ainsi mener une enquête. Cependant, l'infirmière avait repéré des traces de larmes sur les draps... Elle n'en reparla jamais à ses supérieurs.

_________________
Revenir en haut
Publicité







MessagePosté le: Mar 16 Déc - 18:16 (2008)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum >>> RP - Monde Réel >>> NeoBabylon >>> Hôpital Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  


Portail | Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Thème réalisé par SGo